En route pour une belle aventure sur la piste des bébés chiens de Totor !

« Les bébés chiens de Totor »

Dora, c’est la grande copine des enfants qui les accompagne à chaque étape de leur vie : la rentrée des classes, un séjour chez mamie, un départ en vacances…

C’est donc très logiquement que j’ai glissé il y a quelques semaines dans ma valise le livre « Les bébés chiens de Totor » pour partir en vacances avec ma tribu.

Et autant vous le dire de suite, l’histoire des bébés chiens de Totor a été lu, relu et rerelu à mes lutins, avant la sieste, au bord de la piscine, à la plage, le soir au coucher, et même dans les embouteillages du retour !

En comptant le nombre de biscuits à donner au train-chien, les enfants font avancer Dora et ses amis

C’est donc les yeux quasi fermés que je vous présente aujourd’hui cette nouvelle aventure de Dora l’exploratrice qui vient de paraître aux éditions Albin Michel Jeunesse…

 

« Les bébés chiens de Totor »

Dans cette jolie histoire toujours aussi colorée, dynamique et joyeuse, la vache bleue Totor a perdu Little Boots, un de ses petits chiots ! Et bien sûr, c’est son amie Dora que Totor appelle à la rescousse pour retrouver ce petit fugueur.

Attention de ne pas tomber dans la rivière de boue !

Un tour de carte plus tard, Dora, son ami Babouche, Totor et les autres chiots filent sur la piste de Little Boots qui est parti en direction de la caverne de l’ours.

Et c’est bien connu, il ne faut pas réveiller Monsieur Ours pendant sa sieste !

Voilà donc notre joyeuse bande partie pour une aventure mouvementée avec un détour par la rivière de boue, un joyeux jeu pour attraper des balles multicolores, puis une balade en train-chien, avant de finir par un bon bain pour les petits chiots !

Ouf ! We did it ! C’est gagné !

We did it ! C’est gagné !

Dora et ses amis ont retrouvé le petit chiot perdu de Totor, le tout en distillant avec tact quelques notions de calcul, de repérage dans l’espace et d’anglais aux jeunes lecteurs.

Bref, merci petite Dora, grâce à toi, les vacances ont été joyeuses et pétillantes !

 

Infos pratiques

« Les bébé chiens de Totor »

Collection Dora l’exploratrice

Paru en juin 2017 aux éd. Albin Michel Jeunesse

24 pages

Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm

Prix : 3,00 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Concours de l’été !

Et hop !!! Un nouveau concours arrive déjà sur EVE MAG !!!

Voici le moment de GAGNER ce joli livre de DORA « Les bébés chiens de Totor » !! 

Pour participer, allez sur la PAGE FACEBOOK de EVE MAG via https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles

Pour être la ou le gagnant(e), rien de plus facile :

– Un COMMENTAIRE sous le(s) message(s) annonçant ce concours (vous le(s) trouverez facilement avec la photo du livre « Les bébés chiens de Totor »)


– Un PARTAGE en mode « PUBLIC » de ce concours (n’oubliez pas de le faire, c’est essentiel pour valider votre participation)


– Et UN J’AIME pour vous ABONNER à Eve Magazine (Bien sûr, si vous êtes déjà abonné(e), c’est tout bon pour vous)


Tirage au sort le 5 août, vers 18 h !!!
Bonne chance à toutes et tous !!

On s’amuse, on lit, on grandit avec Dora !

C’est le mois de mars… Le printemps se fait attendre, les journées de pluie nombreuses… Alors pensez à la petite Dora pour distraire vos enfants et passer avec eux de merveilleux moments de détente, de lecture, d’apprentissage et de jeux.

Voici donc notre sélection du mois de nos livres préférés de Dora pour permettre à vos bambins de grandir en s’amusant !

  • « Dora and Friends Coupe colle et colorie »

9782226329653fsJ’aime beaucoup cette nouvelle collection « Dora et ses amis » (« Dora and friends ») car elle offre un joli prolongement aux premières lectures de la petite Dora. Moins enfantin, cette nouvelle version a tout pour plaire et permet de grandir avec les jeunes lecteurs et lectrices.

Comme son titre l’indique, « Dora and Friends Coupe colle et colorie » est un livre de jeux et d’activités variées avec, en fil rouge, la petite Dora et ses amies, toutes très mignonnes, souriantes et lumineuses. Des petites princesses invitant nos enfants à une foule d’activités pour, toujours en s’amusant, apprendre à découper avec soin en suivant des pointillés, à coller proprement au bon endroit, et ce, avec minutie.

Mais tout cela avec tact et finesse ! Par exemple, en créant et découpant des guirlandes pour décorer la maison. Ou en aidant Kate à décorer les mûrs de sa chambre. Ou encore en aidant Dora, Pablo, Emma et Alana à planter (coller plutôt) des fruits et légumes découpés dans le livret pour créer un joli jardin de saison. Ou même en aidant Dora et ses amies à choisir une belle tenue de fête pour l’anniversaire d’Alana, des tenues à découper et coller avec soin… Et toutes les activités sont ainsi très bien pensées, avec à chaque fois une mini histoire autour de Dora et ses amis.

J’aime aussi l’idée que toutes ces petites bulles d’histoire autour d’une activité sont totalement ancrées dans le réel, permettant à l’enfant de s’identifier  à la petite Dora. Au fil des pages, Dora et ses amis nous emmènent donc dans un vide-grenier, au coeur d’une partie de football, chez un luthier pour accorder un violon, au coeur d’une belle partie de cache-cache ou d’un joyeux moment de cuisine.

Les plus de ce livret d’activités très joyeux et coloré ? De très nombreux jeux d’observation, de patience et/ou de minutie pour occuper les journées pluvieuses comme un jeu de l’oie, un jeu de point à relier, un jeu de cases mystères…

« Dora and Friends Coupe colle et colorie » – Paru en février 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Dora and friends ») – 25 pages – Dimensions : 27 cm x 19,5 cm. Prix : 4 euros.

 

  • « Dora l’exploratrice Mes super gommettes animaux »51rhoromrl-_sx358_bo1204203200_

J’adore les activités de gommettes car elle permettent d’apprendre aux petits à maîtriser leur geste, à découvrir la notion de minutie, à appréhender les formes et à gérer une contrainte en s’amusant. Et quand en plus ces gommettes sont repositionnables, c’est magnifique car cela permet à l’enfant d’apprendre à se tromper. Car oui, se tromper, c’est possible, il suffit juste de recommencer.

Bref, c’est sur le thème ô combien délicieux des animaux que la petite Dora nous entraîne dans ce livret autour des gommettes repositionnables. Et franchement, c’est un livre adorable, tout doux, qui donne envie de se faire des câlins et d’avoir le sourire.

Au fil des pages, c’est en effet le monde merveilleux, poétique et très coloré de Dora qui s’ouvre à nous avec des rencontres d’animaux de toute sorte : des animaux de compagnie bien sûr, mais aussi des anilaux de la ferme, de la savane, du jardin, du cirque, et même des animaux féeriques comme des licornes et des dragons !

Ensuite, tout est basé sur le jeu pour apprendre en s’amusant : jeux de couleurs, de formes, de lettres accompagnent donc de nombreux jeux pour retrouver où se cachent des animaux comme des chatons (dans les pelotes de laine… Mais chut !), des papillons, des lions, des petits cochons, des oiseaux et même des zèbres.

Au détour des pages, les enfants seront ravis aussi de retrouver Babouche, Totor, Véra et tous les autres amis fidèles de la petite Dora dans un livre qui sent bon le retour du printemps.

Les plus de ce livre ? De nombreux jeux pour apprendre aussi à compter en s’amusant.

« Dora l’exploratrice Mes super gommettes animaux » – Paru en février 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Mon aventure à lire ») – 32 pages – Dimensions : 27 cm x 19,5 cm. Prix : 4,20 euros.

 

  • « Babouche à un bobo »

51scnhgmz9l-_sx465_bo1204203200_Voilà un très joli livre sur le thème de l’amitié qui apaise tous les vilains bobos.

Dans cette histoire, les enfants retrouveront en effet avec joie les ficelles qui ont fait le succès de la petite Dora : le sac à dos, la carte, Babouche, Chipeur le Renard…  Et découvriront en même temps une nouvelle histoire très douce et tendre comme l’amitié.

Dora et Babouche ont en effet prévu de jouer au parc alors que le soleil brille dans le ciel. Avec l’aide de la carte, ils passent donc par la maison de Babouche et le jardin de Véra avant d’arriver au parc. L’occasion de cueillir quelques jolis fleurs et d’empêcher aussi Chipeur de les chiper. Arrivés au parc, les deux amis retrouvent Véra et s’amusent comme des fous. Mais Babouche, en courant, tombe et se fait très mal au coude… Vite, Dora le prend dans ses bras et l’emmène chez elle pour le soigner.

Pour rassurer son ami, Dora lui fait un gros câlin et lui chante une chanson qui apaise ses larmes. Puis, avec l’aide de papa, la plaie de Babouche est désinfectée et il a maintenant un joli pansement. C’est alors le moment de prendre un délicieux goûter !

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et rythmée. Des dessins très colorés, joyeux et tendres aussi. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur la prononciation de mots en anglais).

« Babouche a un bobo » – Paru en février 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Je grandis avec Dora ») – 32 pages – Dimensions : 16,8 cm x 2016 cm. Prix : 4,90 euros.

 

  • « Dora s’habille toute seule »51hho-25brl-_sx465_bo1204203200_

C’est notre coup de coeur du mois ! Car dans ce livre, avec la petite Dora, l’enfant apprend aussi quelques notions essentielles comme l’importance d’un petit déjeuner équilibré, l’importance du lavage des dents…

Et puis, avec Dora, le petit lecteur (très souvent dans l’imitation) découvre aussi les joies de l’autonomie !

Dans cette jolie histoire à la fois tendre et souriante, le petit lecteur va donc suivre Dora du moment où elle se lève le matin pour aller à l’école jusqu’au moment où elle est prête à partir. Et voilà une très bonne occasion pour dire à l’enfant (qui parfois refuse de se lever, de s’habiller ou de déjeuner), « tu vois, demain on va faire comme Dora ».

Surtout qu’au fil de cette histoire, la jeune héroïne va régulièrement interpeler le jeune lecteur pour lui demander si lui aussi a fait de beaux rêves ? Ou ce qu’il mange au petit déjeuner ?

Il est donc 7 heures du matin et le réveil vient de sonner. La petite Dora a fait de beaux rêves et a bien dormi. Elle prend un chocolat chaud et des tartines que maman lui a préparé, puis se lave les dents et prend son bain. Ensuite, elle s’habille dans sa chambre en choisissant des vêtements en fonction de la saison : l’hiver, le printemps, l’été ou l’automne. Avant de partir, elle vérifie si elle n’a rien oublié dans son cartable et embrasse ses parents. Elle retrouve alors Babouche qui l’attend devant la porte de la maison pour partir ensemble à l’école. Quelle belle journée qui commence !

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et parfaitement ancrée dans le réel, facilitant l’identification de l’enfant pour cette histoire qui, vraiment, l’aidera à grandir. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur la prononciation de mots en anglais).

« Dora s’habille toute seule » – Paru en février 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Je grandis avec Dora ») – 32 pages – Dimensions : 16,8 cm x 2016 cm. Prix : 4,90 euros.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

Des vacances plus amusantes avec Dora !

C’est le mois de février… Le mois où de nombreux enfants sont déjà ou vont être bientôt en vacances.

Alors voici, pour les occuper et passer un bon moment en famille, une sélection de trois jolis livres sur le thème de la petite Dora pour de belles vacances d’hiver réussies !

  • « Dora et ses amis se déguisent »

51anhnckcql-_sx376_bo1204203200_J’aime beaucoup cette nouvelle collection « Dora et ses amis » (« Dora and friends ») car elle offre un joli prolongement aux premières lectures de la petite Dora. Moins enfantin, se rapprochant tout doucement d’un roman avec des textes un peu plus longs, et d’une bande dessinée dans sa mise en page, cette nouvelle version a tout pour plaire et permet d’accompagner les jeunes lecteurs dans leurs premiers pas littéraires.

Dans cette histoire (qui peut donner de belles idées d’activités pour ces vacances de février), Dora et ses amis ont donc décidé de se déguiser. Et quoi de mieux qu’un bal costumé pour égayer l’hiver ? C’est la très bonne idée de Dora et son amie Alana qui s’activent à préparer un bal costumé pour remercier les enfants du club de foot d’avoir nettoyé le parc. Mais patatra ! La fête semble comprise car la commande de costumes n’est pas arrivée…

Heureusement, la petite Kate a une idée : pourquoi ne pas aller dénicher de beaux costumes dans la boutique de déguisements de sa maman ? Sitôt dit, sitôt fait… Et tout est bien qui finit bien… Fini ? Pas tout à fait… Car dans la boutique, Dora et ses amies ne trouvent que des vêtements pour les grands, mais aucun costume pour les petites filles et les petits garçons de leur âge… Sauf une ! Une robe magnifique, rangée dans un carton posé sur une étagère. Une robe magnifique et surtout… magique !

La suite ? Vous la devinez… Avec quelques grammes de magie, une pincée d’amitié, une bonne dose d’entraide et quelques louches d’anglais, la petite Dora va réussir, avec ses amis, à trouver de jolis costumes pour tous les enfants !

Les plus de ce livre ? Des mots en anglais pour découvrir pas à pas cette belle langue essentielle. Un lexique français/anglais au début du livre. Un QCM à la fin pour jouer avec le petit lecteur à voir s’il a bien compris l’histoire.

« Dora et ses amis se déguisent  » – Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Dora and friends ») – 32 pages – Dimensions : 20,5 cm x 15,5 cm. Prix : 5 euros.

 

  • « Amis pour la vie »amis-pour-la-vie

Dora a invité tous ses amis à un grand dîner coloré pour célébrer leur amitié. Au cours du repas, chacun se souvient du jour de leur rencontre. Et c’est l’occasion de joyeuses aventures avec la Carte en maître de cérémonie.

Alors comment Babouche et Dora se sont-ils rencontrés et comment sont-ils devenus les meilleurs amis du monde ? Comment Chipeur le renard a-t-il croisé leur chemin ? Et comment les musiciens grenouille, escargot et grillon se sont-ils fait entendre pour la première fois ? Ou encore comment Totor et Véra ont-ils croisé le chemin des deux amis, Dora et Babouche ?

Et bien, c’est ce que propose de (re)découvrir ce joli livre, toujours très joyeux et coloré, sur le délicieux thème de l’amitié.

Et du sommet de la plus haute montagne, à la forêt de noisettes en passant par la grande rivière, les souvenirs de Dora et de ses amis vont vous donner le sourire !

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et très rythmée. De l’amitié, beaucoup d’amitié qui fait du bien. Des dessins très colorés et très joyeux qui mettent de bonne humeur. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur la prononciation de mots en anglais).

« Amis pour la vie » – Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Mon aventure à lire ») – 24 pages – Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm. Prix : 3 euros.

 

  • « Dora part à la montagne »

dora-part-a-la-montagneVoilà un livre tout à fait dans l’ambiance de l’hiver pour faire (re)découvrir aux plus petits les joies de la montagne. Car aujourd’hui, Dora et son fidèle Babouche partent faire du ski.

Une fois le fameux Sac à dos complet, les voilà partis glisser sur de belles pistes dans la poudreuse.

Bien sûr, ue aventure de Dora ne serait pas une aventure de Dora sans une mission avec la Carte… Et cette fois-ci, c’est le Pont de glace qui est cassé. L’occasion pour les deux amis de vivre un périple en passant par la piste des losanges noirs puis le lac gelé pour, enfin, aller réparer ce pont de glace. A ski, dans une luge ou en patins à glace, Dora et Babouche vont réussir leur mission, se faire de nouveaux amis et croiser ce brave Chipeur qui, une fois de plus, n’a rien réussi à chiper définitivement…

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et rythmée, tout à fait dans l’univers approprié de l’hiver pour permettre aux enfants de (re)découvrir le monde si particulier de la montagne sous la neige. Des dessins très colorés et très joyeux qui mettent de bonne humeur. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur a prononciation de mots en anglais).

« Dora part à la montagne »- Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Mon aventure à lire ») – 24 pages – Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm. Prix : 3 euros.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Un nouveau concours !!

unknownEt hop !!! Un nouveau CONCOURS avec EVE MAG !!
Pour réchauffer les frimas de la météo, EVE MAG a eu envie de vous offrir ce livre d’activités très sympa « Dora Mes 200 autocollants » !!

Pour être la ou le gagnant(e), rien de plus facile :

  • Allez sur a page Facebook de Eve Mag via https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles/
  • Mettez un commentaire sous le message annonçant ce concours
  • Puis, PARTAGEZ en mode « PUBLIC » ce concoursmes-200-autocollants
  • Et UN J’AIME pour vous ABONNER à Eve Magazine (Bien sûr, si vous êtes déjà abonnée, c’est tout bon pour vous)

Tirage au sort le 24 janvier, vers 18 h !!!
Bonne chance à toutes et tous !! Et surtout très belle année 2017 !

Comment aider votre enfant à ne plus avoir peur de l’obscurité ?

cauchemarsiiRares sont les enfants qui échappent à la peur de l’obscurité…

Mais pour les parents, c’est toujours une mauvaise surprise. Car, alors que votre bébé s’endormait sagement en écoutant les bruits de la maison ou en gazouillant dans son lit, soudainement, sans forcément de raisons précises, il refuse désormais de rester seul dans sa chambre ou réclame qu’une lumière reste allumée…

Comment faire ? Comment expliquer ce comportement soudain ?  Comment l’aider à apprivoiser cette nuit qui le terrifie ?

 

Comment expliquer cette peur de la nuit ?unknownt

C’est très souvent entre 2 et 5 ans que se manifeste chez les enfants la peur de l’obscurité. Une angoisse qui peut même perdurer plus longtemps.

Mais comment expliquer cette soudaine peur incontrôlable ?

En fait, vers 2 ans, l’enfant commence à appréhender son environnement et, dans la nuit, il lui devient alors impossible de le contrôler et l’envisager comme en plein jour.

C’est aussi à cette période que l’enfant commence à faire ses premiers cauchemars… De là à imaginer des monstres cachés dans la chambre, il n’y a alors qu’un pas.

 

Mais d’où le viennent ces cauchemars ?

unknownrIls sont tout d’abord le fruit des émotions que l’enfant a plus ou moins bien géré (ou refoulé) dans la journée : une petite contrariété, votre voix qui hausse le ton pour une bêtise, le sentiment d’abandon lorsque vous l’avez « laissé » chez nounou (…) sont autant de petits « traumatismes ».

Et puis il y a aussi, les images qu’il peut avoir vu à la télévision dans la journée, les mots qu’il peut avoir entendu, les histoires de monstres tirés des livres ou des comptines qui lui font soudainement très peur.

Et puis, vers 2 ans, c’est aussi la pleine période du début des réveils nocturnes : votre enfant se mettant à crier, pleurer ou vous appeler en pleine nuit parce qu’il s’est réveillé et à peur.

 

Comment expliquer ces réveils ?unknowny

Ils peuvent être liés aux cauchemars et aux angoisses de la journée, mais aussi à doudou que l’on ne retrouve plus dans la nuit, à sa tétine qui est perdu, à un bruit qui fait soudain très peur, à son lit que bébé ne reconnaît plus…

Bref, loin d’être un environnement propice au sommeil, l’obscurité devient, pour l’enfant, un vaste piège qui le désoriente et l’effraie.

 

Comment réagir ?

Vous fâcher (même s’il est 3 heures du matin…) ne fera qu’ajouter de l’angoisse et la peur de l’obscurité de votre enfant…

imagesLe plus simple sur le moment est donc plutôt d’allumer une lumière de sa chambre, de vérifier avec votre enfant qu’il n’y a ni monstre, ni sorcière, ni dragon derrière le rideau ou dans le coffre à jouets, de lui expliquer que les bruits qu’il entend ne sont que le vent, la pluie, une chouette…

Bref, de dédramatiser, de rassurer et d’expliquer très simplement que ce qui lui fait peur n’existe pas vraiment.

Si les peurs de la nuit se multiplient au fil des soirées, installez une petite veilleuse dans la chambre de votre enfant ou prenez l’habitude de laisser la lumière du couloir allumée la nuit. Personnellement, l’un de mes enfants a toujours avec lui une petite veilleuse baptisée « cœur de lumière ». Cette petite lumière lui permettant de ne plus être dans l’obscurité totale, mais dans une douce pénombre rassurante.

 

Apprivoiser la peur pour mieux la dépasser…imagesttu

Ce n’est donc pas en pleine nuit, ou en pleine crise de larmes qu’il va falloir agir pour dédramatiser ces peurs nocturnes, mais beaucoup plus le lendemain, lors d’un temps calme. L’idée étant d’aider votre enfant à mettre des mots sur sa peur pour mieux l’apprivoiser et réussir ainsi à la comprendre et la vaincre.

Cela passe donc par le dialogue, souvent d’ailleurs s’étalant sur plusieurs jours et même semaines…

Comment ? En aidant votre enfant à identifier son stress. En lui montrant aussi que vous prenez ses peur au sérieux sans les dramatiser pour autant. En l’aidant à trouver lui-même des réponses. Par exemple : il n’y a pas de dragons dans ma chambre car ils ont peur du chien ou car ils n’existent pas…

unknownpppAutre point important, montrez à votre enfant qu’il n’est pas le seul à avoir eu peur en disant par exemple : « Moi aussi, tu sais quand j’étais petit(e)… ». En évoquant vos inquiétudes d’enfant, que lui ne partageait pas forcément, votre enfant se sentira plus fort.

Aidez-le aussi en l’encourageant à évoquer une peur qu’il avait et qu’il a su dépasser. Par exemple dormir chez nounou, ou plonger dans le grand bain de la piscine avec ses bouchons bien sûr…

Le soir, au coucher, chantez avec lui une comptine ou racontez une histoire que vous inventerez et dans laquelle il sera capable de vaincre ses peurs. Optez aussi pour la lecture de livres d’enfants sur le thème des peurs.unknownuuuu

Enfin, avant de laisser votre enfant s’endormir, montrez lui sa petite veilleuse ou l’interrupteur de la lampe de chevet…

 

Un petit livre de Dora pour ne plus avoir peur de l’obscurité  « Babouche a peur du noir »

C’est avec ce petit livre assez récent, « Babouche a peur du noir », que j’ai réussi à dédramatiser les peurs nocturnes de mon plus jeune bambin. Chaque soir, pendant une bonne quinzaine de jours, nous avons donc retrouvé le petite Babouche, le fidèle ami de Dora, qui, comme mon poussin, a très peur de l’obscurité.

"Babouche a peur du noir"

« Babouche a peur du noir »

En effet, une fois la lumière éteinte, Babouche a peur, très peur de la nuit : il ouvre alors de grands yeux ronds, croyant distinguer des formes étranges et effrayantes qui l’empêchent de s’endormir. Il a tellement peur qu’il entend même des bruits étranges…

Heureusement, Dora, l’amie des enfants, est là pour rassurer son copain le petit singe. Avec l’aide de l’étoile lumineuse, elle apporte à Babouche une veilleuse apaisante pour l’aider à passer une bonne nuit avec doudou et ne plus jamais avoir peur de l’obscurité.

Merci donc à la petite Dora qui a aidé mon petit bonhomme à gérer sa peur de l’obscurité, l’étoile lumineuse se transformant chez nous en une petite veilleuse qui, comme Babouche, rend la nuit plus douce.

« Babouche a peur du noir »

Paru en novembre 2016 aux éd. Albin Michel Jeunesse (coll. « Je grandis avec Dora ») – 24 pages – Dimensions : 16,8 cm x 16 cm – Dès 2 ans – Prix : 4,90 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

unknown

 

 

 

Faites découvrir les origamis aux petits avec Dora !

Le livre d'activités "Mes premiers origamis Dora"

Le livre d’activités « Mes premiers origamis Dora »

Pendant les vacances, pas toujours facile de trouver de nouvelles idées pour occuper les bambins…

Voici donc une solution très originale avec ce tout nouveau livre d’activités : « Mes premiers origamis Dora » (de la collection « Dora and Friends »).

Et pour avoir testé avec ma progéniture cette activité il y a quelques jours, elle est vraiment très agréable et change de la peinture, du collage de gommettes ou de la pâte à modeler. De plus, il est très facile de réaliser, même avec des petits, de jolis personnages en papier et ce, en quelques pliages (l’origami étant en effet l’art du pliage à la mode japonaise).

 

Qu’allez-vous trouver dans ce livret d’activités ?unknown

Le livret « Mes premiers origamis Dora » s’ouvre sur une jolie pochette cartonnée comportant 30 feuilles colorées et rigolotes qui vont servir de base aux pliages des origamis.

Dans ce livret, vous trouverez aussi un livre explicatif très bien fait et très facile à comprendre pour réaliser, étape par étape, de jolis origamis de poisson, de chien, de panda (le préféré de mes enfants), de chat, de renard, de grenouille, d’oiseau, de lapin, de baleine (mon préféré), de coeur, de maison… Quant à Dora et tous ses amis, on les croisent bien sûr au fil des pages du livre explicatif, apportant une touche de bonne humeur très pétillante et colorée.

dora_and_friends_group_shot_highresEt ce qui est très ludique, c’est que chaque enfant peut choisir la couleur du papier qu’il souhaite utiliser pour réaliser n’importe quel pliage, tous plus colorés et joyeux les uns que les autres.

 

Mon petit truc en plus…

Nous avons eu l’idée avec les enfants de transformer nos origamis en marionnettes (en collant au dos de chaque origamis de petits bâtons en bois), terminant ainsi la journée avec un joyeux théâtre qui nous a fait beaucoup rire.

J’ai aussi une amie qui a décidé de monter ses origamis sur un support pour en faire un joli mobile qu’elle a ensuite accroché dans la chambre de sa fille…

Et vous, quelle sera votre idée déco ?

 

Infos pratiquesimagesi

« Mes premiers origamis Dora »

Paru le 28 septembre 2016 aux éditions Albin Michel (collection « Dora and Friends »)

Ce livret comprend un livre explicatif de 24 pages et 30 feuilles colorées pour réaliser 15 pliages.

Dimensions du livret : 20,6 cm x 21,4 cm

Prix : 8,50 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl