En route pour une belle aventure sur la piste des bébés chiens de Totor !

« Les bébés chiens de Totor »

Dora, c’est la grande copine des enfants qui les accompagne à chaque étape de leur vie : la rentrée des classes, un séjour chez mamie, un départ en vacances…

C’est donc très logiquement que j’ai glissé il y a quelques semaines dans ma valise le livre « Les bébés chiens de Totor » pour partir en vacances avec ma tribu.

Et autant vous le dire de suite, l’histoire des bébés chiens de Totor a été lu, relu et rerelu à mes lutins, avant la sieste, au bord de la piscine, à la plage, le soir au coucher, et même dans les embouteillages du retour !

En comptant le nombre de biscuits à donner au train-chien, les enfants font avancer Dora et ses amis

C’est donc les yeux quasi fermés que je vous présente aujourd’hui cette nouvelle aventure de Dora l’exploratrice qui vient de paraître aux éditions Albin Michel Jeunesse…

 

« Les bébés chiens de Totor »

Dans cette jolie histoire toujours aussi colorée, dynamique et joyeuse, la vache bleue Totor a perdu Little Boots, un de ses petits chiots ! Et bien sûr, c’est son amie Dora que Totor appelle à la rescousse pour retrouver ce petit fugueur.

Attention de ne pas tomber dans la rivière de boue !

Un tour de carte plus tard, Dora, son ami Babouche, Totor et les autres chiots filent sur la piste de Little Boots qui est parti en direction de la caverne de l’ours.

Et c’est bien connu, il ne faut pas réveiller Monsieur Ours pendant sa sieste !

Voilà donc notre joyeuse bande partie pour une aventure mouvementée avec un détour par la rivière de boue, un joyeux jeu pour attraper des balles multicolores, puis une balade en train-chien, avant de finir par un bon bain pour les petits chiots !

Ouf ! We did it ! C’est gagné !

We did it ! C’est gagné !

Dora et ses amis ont retrouvé le petit chiot perdu de Totor, le tout en distillant avec tact quelques notions de calcul, de repérage dans l’espace et d’anglais aux jeunes lecteurs.

Bref, merci petite Dora, grâce à toi, les vacances ont été joyeuses et pétillantes !

 

Infos pratiques

« Les bébé chiens de Totor »

Collection Dora l’exploratrice

Paru en juin 2017 aux éd. Albin Michel Jeunesse

24 pages

Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm

Prix : 3,00 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Des vacances plus amusantes avec Dora !

C’est le mois de février… Le mois où de nombreux enfants sont déjà ou vont être bientôt en vacances.

Alors voici, pour les occuper et passer un bon moment en famille, une sélection de trois jolis livres sur le thème de la petite Dora pour de belles vacances d’hiver réussies !

  • « Dora et ses amis se déguisent »

51anhnckcql-_sx376_bo1204203200_J’aime beaucoup cette nouvelle collection « Dora et ses amis » (« Dora and friends ») car elle offre un joli prolongement aux premières lectures de la petite Dora. Moins enfantin, se rapprochant tout doucement d’un roman avec des textes un peu plus longs, et d’une bande dessinée dans sa mise en page, cette nouvelle version a tout pour plaire et permet d’accompagner les jeunes lecteurs dans leurs premiers pas littéraires.

Dans cette histoire (qui peut donner de belles idées d’activités pour ces vacances de février), Dora et ses amis ont donc décidé de se déguiser. Et quoi de mieux qu’un bal costumé pour égayer l’hiver ? C’est la très bonne idée de Dora et son amie Alana qui s’activent à préparer un bal costumé pour remercier les enfants du club de foot d’avoir nettoyé le parc. Mais patatra ! La fête semble comprise car la commande de costumes n’est pas arrivée…

Heureusement, la petite Kate a une idée : pourquoi ne pas aller dénicher de beaux costumes dans la boutique de déguisements de sa maman ? Sitôt dit, sitôt fait… Et tout est bien qui finit bien… Fini ? Pas tout à fait… Car dans la boutique, Dora et ses amies ne trouvent que des vêtements pour les grands, mais aucun costume pour les petites filles et les petits garçons de leur âge… Sauf une ! Une robe magnifique, rangée dans un carton posé sur une étagère. Une robe magnifique et surtout… magique !

La suite ? Vous la devinez… Avec quelques grammes de magie, une pincée d’amitié, une bonne dose d’entraide et quelques louches d’anglais, la petite Dora va réussir, avec ses amis, à trouver de jolis costumes pour tous les enfants !

Les plus de ce livre ? Des mots en anglais pour découvrir pas à pas cette belle langue essentielle. Un lexique français/anglais au début du livre. Un QCM à la fin pour jouer avec le petit lecteur à voir s’il a bien compris l’histoire.

« Dora et ses amis se déguisent  » – Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Dora and friends ») – 32 pages – Dimensions : 20,5 cm x 15,5 cm. Prix : 5 euros.

 

  • « Amis pour la vie »amis-pour-la-vie

Dora a invité tous ses amis à un grand dîner coloré pour célébrer leur amitié. Au cours du repas, chacun se souvient du jour de leur rencontre. Et c’est l’occasion de joyeuses aventures avec la Carte en maître de cérémonie.

Alors comment Babouche et Dora se sont-ils rencontrés et comment sont-ils devenus les meilleurs amis du monde ? Comment Chipeur le renard a-t-il croisé leur chemin ? Et comment les musiciens grenouille, escargot et grillon se sont-ils fait entendre pour la première fois ? Ou encore comment Totor et Véra ont-ils croisé le chemin des deux amis, Dora et Babouche ?

Et bien, c’est ce que propose de (re)découvrir ce joli livre, toujours très joyeux et coloré, sur le délicieux thème de l’amitié.

Et du sommet de la plus haute montagne, à la forêt de noisettes en passant par la grande rivière, les souvenirs de Dora et de ses amis vont vous donner le sourire !

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et très rythmée. De l’amitié, beaucoup d’amitié qui fait du bien. Des dessins très colorés et très joyeux qui mettent de bonne humeur. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur la prononciation de mots en anglais).

« Amis pour la vie » – Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Mon aventure à lire ») – 24 pages – Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm. Prix : 3 euros.

 

  • « Dora part à la montagne »

dora-part-a-la-montagneVoilà un livre tout à fait dans l’ambiance de l’hiver pour faire (re)découvrir aux plus petits les joies de la montagne. Car aujourd’hui, Dora et son fidèle Babouche partent faire du ski.

Une fois le fameux Sac à dos complet, les voilà partis glisser sur de belles pistes dans la poudreuse.

Bien sûr, ue aventure de Dora ne serait pas une aventure de Dora sans une mission avec la Carte… Et cette fois-ci, c’est le Pont de glace qui est cassé. L’occasion pour les deux amis de vivre un périple en passant par la piste des losanges noirs puis le lac gelé pour, enfin, aller réparer ce pont de glace. A ski, dans une luge ou en patins à glace, Dora et Babouche vont réussir leur mission, se faire de nouveaux amis et croiser ce brave Chipeur qui, une fois de plus, n’a rien réussi à chiper définitivement…

Les plus de ce livre ? Une histoire simple à comprendre et rythmée, tout à fait dans l’univers approprié de l’hiver pour permettre aux enfants de (re)découvrir le monde si particulier de la montagne sous la neige. Des dessins très colorés et très joyeux qui mettent de bonne humeur. Un lexique français/anglais au début du livre (avec une intéressante partie sur a prononciation de mots en anglais).

« Dora part à la montagne »- Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel jeunesse (coll. « Mon aventure à lire ») – 24 pages – Dimensions : 20,3 cm x 20,3 cm. Prix : 3 euros.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Comment aider votre enfant à ne plus avoir peur de l’obscurité ?

cauchemarsiiRares sont les enfants qui échappent à la peur de l’obscurité…

Mais pour les parents, c’est toujours une mauvaise surprise. Car, alors que votre bébé s’endormait sagement en écoutant les bruits de la maison ou en gazouillant dans son lit, soudainement, sans forcément de raisons précises, il refuse désormais de rester seul dans sa chambre ou réclame qu’une lumière reste allumée…

Comment faire ? Comment expliquer ce comportement soudain ?  Comment l’aider à apprivoiser cette nuit qui le terrifie ?

 

Comment expliquer cette peur de la nuit ?unknownt

C’est très souvent entre 2 et 5 ans que se manifeste chez les enfants la peur de l’obscurité. Une angoisse qui peut même perdurer plus longtemps.

Mais comment expliquer cette soudaine peur incontrôlable ?

En fait, vers 2 ans, l’enfant commence à appréhender son environnement et, dans la nuit, il lui devient alors impossible de le contrôler et l’envisager comme en plein jour.

C’est aussi à cette période que l’enfant commence à faire ses premiers cauchemars… De là à imaginer des monstres cachés dans la chambre, il n’y a alors qu’un pas.

 

Mais d’où le viennent ces cauchemars ?

unknownrIls sont tout d’abord le fruit des émotions que l’enfant a plus ou moins bien géré (ou refoulé) dans la journée : une petite contrariété, votre voix qui hausse le ton pour une bêtise, le sentiment d’abandon lorsque vous l’avez « laissé » chez nounou (…) sont autant de petits « traumatismes ».

Et puis il y a aussi, les images qu’il peut avoir vu à la télévision dans la journée, les mots qu’il peut avoir entendu, les histoires de monstres tirés des livres ou des comptines qui lui font soudainement très peur.

Et puis, vers 2 ans, c’est aussi la pleine période du début des réveils nocturnes : votre enfant se mettant à crier, pleurer ou vous appeler en pleine nuit parce qu’il s’est réveillé et à peur.

 

Comment expliquer ces réveils ?unknowny

Ils peuvent être liés aux cauchemars et aux angoisses de la journée, mais aussi à doudou que l’on ne retrouve plus dans la nuit, à sa tétine qui est perdu, à un bruit qui fait soudain très peur, à son lit que bébé ne reconnaît plus…

Bref, loin d’être un environnement propice au sommeil, l’obscurité devient, pour l’enfant, un vaste piège qui le désoriente et l’effraie.

 

Comment réagir ?

Vous fâcher (même s’il est 3 heures du matin…) ne fera qu’ajouter de l’angoisse et la peur de l’obscurité de votre enfant…

imagesLe plus simple sur le moment est donc plutôt d’allumer une lumière de sa chambre, de vérifier avec votre enfant qu’il n’y a ni monstre, ni sorcière, ni dragon derrière le rideau ou dans le coffre à jouets, de lui expliquer que les bruits qu’il entend ne sont que le vent, la pluie, une chouette…

Bref, de dédramatiser, de rassurer et d’expliquer très simplement que ce qui lui fait peur n’existe pas vraiment.

Si les peurs de la nuit se multiplient au fil des soirées, installez une petite veilleuse dans la chambre de votre enfant ou prenez l’habitude de laisser la lumière du couloir allumée la nuit. Personnellement, l’un de mes enfants a toujours avec lui une petite veilleuse baptisée « cœur de lumière ». Cette petite lumière lui permettant de ne plus être dans l’obscurité totale, mais dans une douce pénombre rassurante.

 

Apprivoiser la peur pour mieux la dépasser…imagesttu

Ce n’est donc pas en pleine nuit, ou en pleine crise de larmes qu’il va falloir agir pour dédramatiser ces peurs nocturnes, mais beaucoup plus le lendemain, lors d’un temps calme. L’idée étant d’aider votre enfant à mettre des mots sur sa peur pour mieux l’apprivoiser et réussir ainsi à la comprendre et la vaincre.

Cela passe donc par le dialogue, souvent d’ailleurs s’étalant sur plusieurs jours et même semaines…

Comment ? En aidant votre enfant à identifier son stress. En lui montrant aussi que vous prenez ses peur au sérieux sans les dramatiser pour autant. En l’aidant à trouver lui-même des réponses. Par exemple : il n’y a pas de dragons dans ma chambre car ils ont peur du chien ou car ils n’existent pas…

unknownpppAutre point important, montrez à votre enfant qu’il n’est pas le seul à avoir eu peur en disant par exemple : « Moi aussi, tu sais quand j’étais petit(e)… ». En évoquant vos inquiétudes d’enfant, que lui ne partageait pas forcément, votre enfant se sentira plus fort.

Aidez-le aussi en l’encourageant à évoquer une peur qu’il avait et qu’il a su dépasser. Par exemple dormir chez nounou, ou plonger dans le grand bain de la piscine avec ses bouchons bien sûr…

Le soir, au coucher, chantez avec lui une comptine ou racontez une histoire que vous inventerez et dans laquelle il sera capable de vaincre ses peurs. Optez aussi pour la lecture de livres d’enfants sur le thème des peurs.unknownuuuu

Enfin, avant de laisser votre enfant s’endormir, montrez lui sa petite veilleuse ou l’interrupteur de la lampe de chevet…

 

Un petit livre de Dora pour ne plus avoir peur de l’obscurité  « Babouche a peur du noir »

C’est avec ce petit livre assez récent, « Babouche a peur du noir », que j’ai réussi à dédramatiser les peurs nocturnes de mon plus jeune bambin. Chaque soir, pendant une bonne quinzaine de jours, nous avons donc retrouvé le petite Babouche, le fidèle ami de Dora, qui, comme mon poussin, a très peur de l’obscurité.

"Babouche a peur du noir"

« Babouche a peur du noir »

En effet, une fois la lumière éteinte, Babouche a peur, très peur de la nuit : il ouvre alors de grands yeux ronds, croyant distinguer des formes étranges et effrayantes qui l’empêchent de s’endormir. Il a tellement peur qu’il entend même des bruits étranges…

Heureusement, Dora, l’amie des enfants, est là pour rassurer son copain le petit singe. Avec l’aide de l’étoile lumineuse, elle apporte à Babouche une veilleuse apaisante pour l’aider à passer une bonne nuit avec doudou et ne plus jamais avoir peur de l’obscurité.

Merci donc à la petite Dora qui a aidé mon petit bonhomme à gérer sa peur de l’obscurité, l’étoile lumineuse se transformant chez nous en une petite veilleuse qui, comme Babouche, rend la nuit plus douce.

« Babouche a peur du noir »

Paru en novembre 2016 aux éd. Albin Michel Jeunesse (coll. « Je grandis avec Dora ») – 24 pages – Dimensions : 16,8 cm x 16 cm – Dès 2 ans – Prix : 4,90 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

unknown

 

 

 

Coups de cœur romantiques pour les filles !

Unknown3Les filles (car oui, ces deux livres « coups de cœur » s’adressent plutôt aux filles… Messieurs, désolés !), bref, les filles, j’ai déniché les deux livres qu’il nous faut pour cet fin d’été : « Fini les garçons ! » et (la suite) « A nous l’amour ! »

Deux livres (tome 1 et 2) accessibles dès 12 ans, mais qui se lisent aussi sans complexe à vingt, trente, quarante (et même plus) ans !

Bien écrits, drôles, frais, légers, ces deux ouvrages sont parfaits à savourer tranquillement installée dans son hamac ou sur sa serviette de plage.u8

Bref, je vous recommande vivement ces deux romans légers, drôles, décalés et attachants qui, certes, comportent quelques clichés, mais deviennent très savoureux lorsqu’ils sont pris au second degré !

 

Pourquoi pour les filles ?

« Fini les garçons ! » et « A nous l’amour ! » sont écrits par une fille (Pamela Wells) pour les filles.

u6Et tout dans ces deux romans est féminin, à commencer par les couvertures, très sympas d’ailleurs.

Et puis, au fil des pages, tout est fait pour plaire aux filles : des héroïnes attachantes, aux histoires d’amour et d’amitié, en passant par des ruptures, sans oublier une happy end qui vous fera fondre de plaisir…

 

« Fini les garçons ! »

Sydney, Raven, Kelly et Alexia sont quatre amies inséparables.Unknown2

Quatre ados qui découvrent la vie, et particulièrement la vie amoureuse avec son lot de joies et de déceptions.

Et comme toujours dans un groupe d’amies, chacune a sa propre conception de l’amour (dans laquelle vous vous retrouverez forcément) : la grande romantique, l’éternelle célibataire, la briseuse de cœur…

Dans « Finis les garçons ! », comme son titre l’indique, la petite vie des quatre amies est donc bousculée par la rupture inattendue et douloureuse de Sydney… Les filles décident alors que pour elles, c’est « Fini les garçons ! » et établissent une liste de 29 (très exactement) choses plus ou moins loufoques à faire ou ne pas faire pour oublier définitivement la gente masculine. Définitivement ?…

u88Un très bon roman d’été pour oublier la grisaille de l’hiver !

« Fini les garçons ! » (Tome 1)

Auteure : Pamela Wells

Traduction en français : Cécile Leclère

Paru le 1er juillet 2015 aux éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz

350 pages – Dimensions : 13 cm x 20 cm

Dès 12 ans

Prix : 15 €

 

« A nous l’amour ! »Unknown

Le célibat, ça va… un temps !

Alors, après le Code de Rupture imaginé par Sydney, Raven, Kelly et Alexia dans « Fini les garçons ! » (Tome 1), les quatre amies toujours aussi inséparables décident de redevenir amoureuses.

Et pour réussir à trouver LE grand amour, elles rédigent maintenant un Code de Séduction, toujours aussi loufoque et drôle.

Mais entre le rêve du Prince Charmant et la réalité, les déconvenues et les désillusions ne sont pas loin !

Et le résultat est un livre drôlement romantique et pétillant qui fera fondre tous les petits cœurs.

images6Une vraie lecture-détente pour passer un été romantique et agréable !

« A nous l’amour ! » (Tome 2)

Auteure : Pamela Wells

Traduction en français : Cécile Leclère

Paru le 1er juillet 2015 aux éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Wiz

350 pages – Dimensions : 13 cm x 20 cm

Dès 12 ans

Prix : 15 €

 

L’auteure en quelques motsimages

Pamela Wells a grandi dans le Mississippi. Après des études de journalisme, elle obtient un diplôme en Education et en Psychologie. Son métier de reporter lui a permis de beaucoup voyager, et aujourd’hui, elle s’est installée à Boston.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

On se fait un peu peur… juste pour rire !

UnknownDans la série du « 43, rue du vieux cimetière »… Je demande le Tome 7 !

Le dernier, l’ultime, le grand final de cette série monstrueusement drôle et rafraîchissante pour les jeunes lecteurs, à partir de 8 ans (et pour leurs parents aussi, qui, comme moi, dévoreront ce roman avec le sourire et la sensation agréable de retomber en enfance).

Et j’adore vraiment cette série car elle est parfaitement calibrée pour les enfants qui ont envie de se lancer dans la lecture, la vraie. Drôles, différents, les tomes de « 43, rue du vieux cimetière » permettent donc aux plus jeunes de découvrir les joies de la lecture sans être impressionnés par d’énormes pavés de textes. Composés de lettres, de télégrammes, de dessins et d’articles de journaux truffés de jeux de mots, les chapitres de « 43, rue du vieux cimetière » sont idéalement faits pour faire rimer lecture et plaisir. Et ça, j’adore !

 

L’histoire en quelque mots…

De jolis dessins comme je les aime

De jolis dessins comme je les aime

C’est donc en Ecosse que nous entraîne ce septième tome de la série « 43, rue du vieux cimetière » avec ce roman désopilant « La monstrueuse farce du Loch Ness ».

Tout commence avec ce télégramme inopiné reçu par Ignace Bronchon. Son tonton écossais souhaite faire de lui son héritier… Mais les choses s’accélèrent lorsqu’un deuxième télégramme annonce à Ignace le décès de son oncle.

Au final, c’est Lester qui devient l’héritier et embarque pour l’Écosse en compagnie d’Adèle. Et comme toujours dans  « 43, rue du vieux cimetière », les nouvelles vont vites et les situations se bousculent. Alors, à peine arrivés au château de son défunt grand-oncle, sur les rives du Loch Ness, Lester et Adèle font la connaissance de
Macon Deals, un étonnant personnage qui rêve de racheter la veille bâtisse pour y construire un parc aquatique autour de la brave Nessie et qu’il a déjà prévu de baptiser le… Loch Vegas !

43-rue-du-vieux-cimetic3a8reEt comme toujours, les événements vont se bousculer au fil des pages, tous plus drôles les uns que les autres !

A offrir à ses bambins… avant le leur emprunter discrètement !

 

Les auteures en quelques mots…

Sarah Klise

Sarah Klise

Sarah Klise est l’illustratrice de cinq romans célèbres, tous écrits par sa soeur Kate. Elle est aussi l’illustratrice de plusieurs albums en collaboration avec sa soeur. Elle enseigne l’art et crée le design de fontaines. Elle habite aux Etats-Unis.

Kate Klise est l’auteur de nombreux romans à succès, plein d’humour, tous illustrés par sa soeur Sarah. Elle a également écrit plusieurs albums pour la jeunesse, toujours illustrés par sa soeur. De plus, Kate travaille périodiquement comme journaliste pour People Magazine et occasionnellement comme designer de salle de bains. Elle habite aux Etats-Unis dans le Missouri.

 

Infos pratiques

L'Ecosse et le Loch Ness offrent de magnifiques décors à ce très bon roman !

L’Ecosse et le Loch Ness offrent de magnifiques décors à ce très bon roman !

« 43, rue du vieux cimetière » Tome 7

Sous-titre : « La monstrueuse farce du Loch Ness »

A partir de 8 ans.

Kate Klise, l’auteure

Sarah Klise, l’illustratrice

Paru en juin 2015 aux éd. Albin Michel Jeunesse

160 pages

Dimensions :  14 cm x 20,9 cm

Prix : 8,50 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

Un été en couleurs avec Dora

Dora et ses amis

Dora et ses amis

Pas toujours facile de trouver des idées pour occuper les petits pendant cette longue période de grandes vacances…

Heureusement que la petite Dora est là avec trois jolis livres de coloriage qui vont plaire aux jeunes artistes en herbe !

 

  • « Mes animaux de compagnie à colorier »9782226314475m

Dora adore les animaux. D’ailleurs, tous ses amis sont des animaux !

Alors bien sûr, c’est avec une joie immense que Dora propose aux petits artistes en herbe de découvrir ses animaux de compagnie préférés.

Et le résultat est un très joli livre de coloriage tout doux pour un été merveilleux en compagnie de Puppy le gros chien, de Walter le hamster, d’un adorable petit chaton jouant avec une pelote de laine, d’un drôle de lapin qui se régale de carottes, ou encore de Véra qui partage ses légumes avec une jolie petite tortue.

Bref, ce livre de coloriage attendrissant est idéal pour les enfants qui aiment les animaux.

Le petit plus de ce joli livre : la venue surprise de Diego qui nous présente sa passion pour les perroquets multicolores.

images« Mes animaux de compagnie à colorier »

A partir de 2 ans

Paru en juin 2015

32 pages – Dimensions : 19,5 cm x 27 cm

Prix : 3,50 €

 

  • « Mes tours de magie à colorier »9782226314499m

Voici un joli livre de coloriage pour tous les enfants (et ils sont nombreux) qui aiment la magie.

Dora et ses amis préparent en effet un spectacle de magie. Au fil des pages, les petits artistes vont donc aider Dora à mettre de la couleur sur ses amis et ses tours de magie avec Babouche le magicien, Grand Poulet Rouge et son précieux livre de magie, Tico et sa baguette magique, Véra et ses boas en plumes. Et même Chipeur le Renard est de la partie, caché dans une carte de jeu !

Un, deux, trois, un lapin va sortir du chapeau de Dora ! Bravo !

Abracadabra, Babouche se transforme en grenouille…

« Hocus Pocus », la formule magique est prononcée : l’éléphant a maintenant des jambes immenses…

Et le Trio Fiesta se déplace sur un tapis volant !

Le spectacle est une réussite. Et il est magnifique avec de si belles couleurs !

Un joli livre pour rêver de magie pendant les vacances !

Unknown« Mes tours de magie à colorier »

A partir de 2 ans

Paru en juin 2015

32 pages – Dimensions : 19,5 cm x 27 cm

Prix : 3,50 €

 

  • « Mon monde de princesse à colorier »9782226314505m

Voici le livre idéal pour les enfants amateurs de princesses, de fées, de dragons, de châteaux et de chevaliers !

Car, le temps d’une histoire, la petite Dora s’imagine en princesse Dora avec son ami le prince Babouche. C’est l’occasion de nous faire découvrir son royaume enchanteur en compagnie de sa marraine la fée, du chevalier Diego, de la princesse Véra et du prince Tico.

Mais, comme très souvent dans les contes de fée, une sorcière (jolie et souriante tout de même) veut jeter un sort à Dora. Heureusement, Dora trouve tout ce dont elle a besoin dans son Sac à dos ! Et la petite fille va réussir à gagner cette belle aventure grâce à ses amis et la contribution de jolies licornes.

Un livre de coloriage merveilleux à souhait, mariant avec tact et brio le monde de Dora et le monde des princesses.

images« Mon monde de princesse à colorier »

A partir de 2 ans

Paru en juin 2015

32 pages – Dimensions : 19,5 cm x 27 cm

Prix : 3,50 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

 

 

CONCOURS DES 500 FANS !!!!

Unknown2Vous êtes déjà 500 à aimer la page Facebook d’EVE MAGAZINE !!!

Merci, merci et 500 fois mercis !!

Alors, pour vous remercier, nous lançons un concours sur notre page FACEBOOK pour gagner le livre de DORA « Un amour de poney » paru en mai 2015 aux éditions Albin Michel.
Pour jouer et gagner, c’est très simple, rendez-vous sur la page Facebook d’EVE MAG via : https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl 

PUIS :
– Un commentaire sous ce messageUnknown2
– Un PARTAGE en mode « PUBLIC » de ce concours 
– Et UN J’AIME pour vous ABONNER à Eve Magazine

C’est tout !!!!


Si c’est pas cool tout ça !!!


Tirage au sort le 11 juin vers 18 h l!!!
Bonne chance à toutes et tous !!!

Unknown6