Envie de partir en Irlande ?

Partir en Irlande, c’est commencer par prendre le large…

Je vous dois un aveux : j’ADORE l’Irlande !! C’est pourquoi je me fais une joie de vous présenter ces nouvelles destinations que nous a concocté Brittany Ferries !

Et une escapade en Irlande, c’est d’abord une traversée en mer… Et oui, le temps d’un week-end prolongé ou plus, ces courts séjours permettent de profiter d’agréables traversées façon croisières à bord du Pont-Aven et du Connemara, avant de découvrir les plus belles régions de l’île d’Émeraude.

Envie de découvrir Galway aux portes du Connemara, puis Killarney au cœur du Kerry ?

A trois heures de route du port de Cork, Galway est une ville singulière qui mérite une halte. Située sur la côte Ouest, face à l’océan Atlantique, Galway affiche avec ostentation bohème et joie de vivre. Dans son lacis de ruelles piétonnes et pavées, déambule une foule hétéroclite de locaux et de curieux faisant leurs achats pour les uns, en quête de souvenirs pour les autres.

Les côtes légendaires du Connemara

Car oui, Galway est une résolument une cité joyeuse. Ville universitaire attirant des étudiants du monde entier, mais également très touristique, elle séduit par ses jolies maisons aux façades colorées, sa multitude d’échoppes où s’arrachent pulls irlandais, plaids et autres accessoires en laine, ses restaurants en tout genre et surtout ses pubs animés, où se produisent régulièrement des groupes de musique traditionnelle (ou non). On y chante, on y danse, on y parle toutes les langues du monde dans une ambiance chaleureuse et bon enfant. Oui, Galway est probablement la ville « la plus irlandaise d’Irlande » et elle le mérite bien !

C’est également le point de départ idéal pour découvrir le légendaire Connemara qui dévoile des terres sauvages et sans limites : landes rousses, tourbières noires, marécages verts et lacs bleu sombre… une nature indomptée mêlée à la magie de la tradition gaélique.

A partir de 274 € par adulte (base 2 adultes) 4 jours / 3 nuits en B&B avec petits déjeuners, traversée maritime AR Roscoff-Cork de nuit avec voiture. Hors cabine à partir de 67.50 €/pers. Départ de Roscoff le mardi soir, arrivée à Cork le mercredi matin. Retour de Cork le samedi à 16h00, arrivée à Roscoff le dimanche matin.

L’Irlande, une terre sculptée par les éléments

Envie de partir à la découverte de Killarney, la reine du comté du Kerry ?

A 1h30 de route de Cork, Killarney est LA capitale touristique du Sud-ouest irlandais. Sa proximité avec les plus beaux sites du Kerry en est la raison ; la Reine Victoria et, dans son sillage, toute l’aristocratie anglaise en ont fait sa notoriété. Le nombre d’hôtels, B&B, magasins de souvenirs, restaurants et pubs y est impressionnant.

Partez du mythique Connemara aux côtes du Kerry…

Mais c’est surtout à la tombée de la nuit que la vie bat son plein dans la ville. Au son de musique traditionnelle, touristes et locaux se mêlent et se retrouvent pour s’initier au reel, cette danse populaire et typique d’Irlande, dans une ambiance très conviviale. Un bonheur pour les oreilles, mais aussi pour le spectacle !

Killarney occupe un emplacement idéal pour visiter le comté de Kerry ! Au pied des merveilleuses montagnes des Macgillycuddy’s Reeks, à l’entrée du parc national de Killarney qui abrite la plus haute montagne d’Irlande (Carrauntoohil, culminant à 1 038 m), la ville est à quelques kilomètres seulement du départ du « Ring of Kerry », une superbe route côtière qui contourne la péninsule d’Iveragh. Celles de Beara au Sud et de Dingle au Nord sont à trente minutes à peine en voiture. Toutes les merveilles du Kerry sont donc à portée de vue.

A partir de 244 € par adulte (base 2 adultes) 4 jours / 3 nuits en B&B avec petits déjeuners, traversée maritime AR Roscoff-Cork de nuit avec voiture. Hors cabine à partir de 67.50 €/pers. Également disponible en demeure de caractère 4* (Randles Hotel Killarney) à partir de 369 €. Départ de Roscoff le mardi soir, arrivée à Cork le mercredi matin. Retour de Cork le samedi à 16h00, arrivée à Roscoff le dimanche matin.

Le Pont-Aven

Envie de partir en Irlande ?

  • Alors n’hésitez plus à contacter Brittany Ferries par téléphone au 0 825 828 828 (service 0,15€/min + prix appel)
  • Ou d’aller découvrir l’ensemble de leurs offres sur brittanyferries.fr
  • Vous pouvez aussi leur rendre visite directement dans l’un de leurs 5 comptoirs Brittany Ferries qui se situent en gares maritimes du Havre, de Caen/Ouistreham, de Cherbourg, de Saint Malo et de Roscoff.
  • Renseignements aussi en agence de voyages.

Crédits photos : Brittany Ferries

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Le cirque Arlette Gruss de retour sur les routes de France pour oser le cirque !

« Osez le cirque », le nouveau spectacle 2018 du cirque Arlette Gruss

« Osez le cirque »… Quel projet ambitieux et ô combien envoutant…

Et bien c’est pourtant ce qu’a réussi à faire la grande famille du cirque Arlette Gruss qui sillonne de nouveau cette année les routes de France avec un spectacle où les superlatifs manquent déjà…  Car avec ce nouveau show baptisé « Osez le Cirque », tout est magique et extraordinaire…

On peut même dire époustouflant comme le numéro incroyable de l’homme fusée, Ramon Kathriner, qui défie l’apesanteur. C’est même un sacré doux dingue touche à tout que ce Ramon puisque c’était déjà lui, la saison dernière, qui se jouait du vide (et de nos émotions) avec un époustouflant numéro de moto aérienne passant au-dessus de nos têtes !

L’incroyable homme fusée, Ramon Kathriner

On peut aussi dire étonnant comme le numéro de fauves mené par Sarah Houcke, une jeune femme au caractère bien trempé qui entre sans trembler et avec beaucoup de féminité dans la cage au côté de ses magnifiques tigres au pelage si graphiquement artistique.

On peut même dire tendre et généreux pour évoquer le clown Mathieu, un fidèle de la grande famille circacienne d’Arlette Gruss, de retour depuis deux ans et qui, sans fioriture, nous emmène avec lui dans son pays imaginaire de douceur, de paix, de gentillesse et d’humour poétique et décalé.

Sarah Houcke et ses tigres

On peut encore parler de puissance maîtrisée avec le nouveau numéro toujours aussi novateur des éléphants de John Vernuccio-Togny, lui-aussi un fidèle de la famille d’Arlette Gruss depuis des années.

Ou d’élégance avec le numéro, le ballet même, des chevaux virevoltant majestueusement sur la piste au son de la douce voix de Laura-Maria Gruss et de sa mère Linda Biasini-Gruss.

Ou encore étourdissant avec l’étourdissant numéro de Roue infernale de la troupe de Michael et Alejandro Vanegas.

Ou même puissant et impressionnant avec le numéro de sangles élastiques tout en force et en maîtrise de Kevin Gruss qui, chaque année, se réinvente avec toujours autant de brio et de dextérité. C’est même cela un grand artiste de cirque !

Le numéro des éléphants de John Vernuccio-Togny

Ou étonnement futuriste et aérien avec l’incroyable numéro de Drones d’Alexandro Hurtado.

Et le cirque Arlette Gruss ose même toujours plus avec cet autre étonnant numéro tout en lumière avec les Neon Extreme Light qui vont redessiner les contours du chapiteau.

Et puis il y a le numéros fou, ahurissant, étonnant, que vous ne pourrez voir que sur la piste du cirque Arlette Gruss… Un numéro fruit d’idée folle : celle de faire voler et virevolter dans le ciel du chapiteau les quads rugissant de la troupe Motor’s show !

Enfin, comme toujours, le Cirque Gruss nous réserve sa part d’émotion avec l’entrée sur la piste et par la grande porte (ou plutôt le grand rideau rouge) d’Alexis Gruss qui, en compagnie de Sergei Baryshnikov, propose un numéro d’équilibre tout en légèreté, en poésie et en délicatesse.

Le cirque Arlette Gruss ? Je pourrais vous en parler encore et encore tant j’aime l’ambiance si particulière qui règne dans ce chapiteau. Alors la meilleure chose que je peux vous recommander est de prendre d’urgence vos places pour aller assister à leurs prochains spectacles partout en France pendant toute l’année 2018 !

L’incroyable numéro de Drones d’Alexandro Hurtado

Où aller voir le cirque Arlette Gruss en FRANCE en 2018 ?

Le cirque Arlette Gruss est reparti depuis quelques jours en tournée dans toute la France. Après avoir enflammé le public bordelais, il est maintenant à La Rochelle du 14 au 18 février, avant de passer par…

  • Rouen du 22 au 4 mars
  • Arras du 7 au 11 mars
  • Lille du 14 au 25 mars
  • Dunkerque du 28 mars au 4 avril
  • Boulogne-sur-Mer du 7 au 11 avril
  • Valenciennes du 14 au 18 avril
  • Troyes du 21 au 25 avril
  • Thionville du 28 avril au 2 mai
  • Mulhouse du 5 au 16 mai
  • Colmar du 19 au 27 mai
  • Strasbourg du 30 mai au 6 juin
  • Gassin – Saint Tropez du 15 au 22 juillet
  • Cabris du 25 au 29 juillet
  • Hyères du 1er au 8 août
  • Valbonne du 11 au 22 août
  • Fréjus du 25 au 30 août

Puis le cirque posera sa cathédrale rouge et blanche majestueuse dans d’autres villes. Toutes les infos sont à venir prochainement sur le site du cirque Arlette Gruss.

La lumière se joue de l’espace avec la troupe Neon Extreme Light

Quand et où voir le cirque Arlette Gruss à ROUEN ? 

Comme tous les ans, le cirque Arlette Gruss pose son chapiteau grandiose, la somptueuse Cathédrale, en Normandie à Rouen. Alors, pour ne rien manquer du spectacle, voici toutes les dates à retenir :

  • Spectacle jeudi 22 février à 19h30 (tarif réduit)
  • vendredi 23 février à 19h30
  • samedi 24 février à 14h et 17h30
  • dimanche 25 février à 10h30 (répétitions en public) et les spectacles à 14h et 17h30
  • lundi 26 février à 15h
  • mardi 27 février à 14h30 et 19h30
  • mercredi 28 février à 14h30
  • jeudi 1er mars à 15h et 19h30 (tarif réduit pour cette deuxième séance en soirée)
  • vendredi 2 mars à 15h et 19h30
  • samedi 3 mars à 14h, 17h15 et 20h30
  • dimanche 4 mars à 14h

La Roue infernale étourdissante avec Michael et Alejandro Vanegas

Où se situe le cirque cette année à Rouen ?

Le cirque Gruss s’installe de nouveau près de la Seine, mais, comme depuis deux ans déjà, c’est en rive droite, sur le Boulevard Emile Duchemin à Rouen (au niveau du Bassin Saint Gervais où s’installe désormais aussi la Foire Saint Romain).

Infos pratiques pour toute la France

Places du spectacle de 15,50 à 38,50 € (gratuit pour les moins de 3 ans).

Durée du spectacle : 2h15.

De nombreuses séances en après-midi et en soirée.

Entrée de la ménagerie à 2 €.

Tél : 0825 825 660.

Toutes les infos sur http://www.cirque-gruss.com

Crédit photo : cirque Arlette Gruss

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Et pour vous faire patienter, voici quelques images du spectacle « Osez le cirque »

 

Envie d’un Noël en couleurs ?

« Coloriages de Noël »

Noël, c’est une période de l’année qui se prépare quelques semaines à l’avance. Et rien de mieux pour cela que de se détendre en faisant des coloriages !

Après avoir cherché (un peu, beaucoup même), j’ai trouvé un magnifique livre de coloriages qui a séduit autant le petits que leurs parents. Et ça, c’est rare ! C’est même un très joli livre de coloriages sur le thème de Noël qui s’intitule tout simplement « Coloriages de Noël ».

Car oui, véritablement, ce livre de coloriages a tout pour plaire, à commencer par de magnifiques illustrations qui sont aussi belles que ce que la couverture laisse présager (ce qui n’est pas toujours, hélas, le cas). Mais là, au fil des pages, on va de surprises en surprises en découvrant de merveilleux dessins sur le thème de Noël et de l’hiver avec une ribambelle de décorations de Noël, de maisons en pain d’épice, de traditionnelles bûches délicieuses, de jolies boules à neige qui ne demandent qu’à être secouées, d’étoiles qui ne demandent qu’à scintiller, de sapins enneigés ou décorés, de gui, d’écureuil, de faon, d’ourson, de paquets cadeaux, de bonshommes de neige…

Et tout est merveilleusement bien pensé dans cet ouvrage proposant donc des motifs à colorier très soignés, des scènes de fêtes pleine de magie de Noël, des petits détails qui font la différence comme l’atelier du Père Noël où les lutins s’agitent ou encore de jolies farandoles de guirlandes.

Des motifs avec beaucoup de détails

Les petits plus de ce livre de coloriages qui font la différence…

J’aime particulièrement la grandeur des feuilles de ce très joli livre de coloriages qui permet de jolis dessins. J’aime aussi les pages prédécoupées que l’on peut ensuite détacher (très facilement et sans les déchirer) du livre pour les afficher au mur ou même disposer près du sapin. Personnellement, j’ai proposé cette activité de coloriages à mes lutins hier soir avant le coucher pour les apaiser, et ils étaient enchantés à l’idée de pouvoir garder ou offrir leurs créations.

J’aime aussi le papier assez épais et glacé des feuilles de dessins permettant de colorier avec des feutres sans risquer de faire des trous et avec une vraie sensation de caresse agréable sur la main.

J’aime vraiment la planche de stickers de Noël dorés que l’on peut coller sur les coloriages pour les faire scintiller ! Ou, comme l’un de mes lutins, les utiliser pour décorer la maison. Ou encore, pour faire briller sa table de fêtes, ses paquets cadeaux…

Des fonds aux couleurs apaisantes

Bref, j’aime, j’aime, j’aime ce livre de coloriages très réussi qui transporte totalement dans l’ambiance de Noël. Après l’avoir utilisé, on se sent bien, merveilleusement bien, comme au matin de Noël…

Infos pratiques

« Coloriages de Noël »

De Stéphanie Rousseau

Paru en octobre 2017 aux éd. Gründ (coll. Temps calme)

50 dessins à colorier

48 pages

Dimensions : 23 cm x 28,5 cm

A partir de 5/6 ans

Prix : 6,95 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Découvrez les plus beaux contes pour enfants totalement dépoussiérés !

« Boucles d’or et les trois ours »

Je ris encore tout en écrivant ces quelques mots… Ce qui, cela dit en passant, n’est pas conseillé pour viser sur les bonnes touches du clavier !

Bref, je ris encore (et pour pas mal de temps) tant j’ai ri et adoré lire les quatre premiers contes parus aux éditions Gründ. Et oui, j’ai ri, mais ri comme une petite folle avec mes lutins, en redécouvrant « Boucles d’Or et les trois ours », « La Princesse au petit pois », « Les trois petits cochons » et « Peau d’Âne »…

Et je vous vois déjà vous questionner « Ah bon, c’est drôle Peau d’Âne » ?

« La Princesse au petit pois »

Et bien OUI !! Revisités avec la malice et le talent de la chanteuse Jeanne Cherhal, les talents d’écriture de son comparse Baptiste Vignol, et le sens du décalé et du détail des illustrateurs Kiko et Colonel Moutarde, et bien ces quatre contes pour enfants sont totalement dépoussiérés et décoiffent ! Mais alors, décoiffent !

Et, vraiment, j’ai tout aimé dans cette proposition très novatrice de balade autour des contes !

J’ai aimé les couleurs souvent flashies qui donnent du pep’s aux dessins et plaisent terriblement aux enfants.

J’ai adoré la réécriture des textes qui, certes, suivent les histoires originales de notre enfance, mais avec ce petit supplément d’âme, cette drôlerie, ce ton décalé et un poil désopilant qui réveillent et secouent le vocabulaire des contes.

« Peau d’Âne

J’ai apprécié de retrouver tout de même l’histoire originelle de chacun de ces quatre contes qui, comme de petites madeleines de Proust, se transmettent avec amour de génération en génération.

J’ai été totalement séduite par l’écriture en alexandrins avec des rimes (souvent très drôles) qui apportent une vraie musicalité à chaque phrase. C’était un pari osé et c’est pourtant très réussi !

J’ai donc été séduite par cette musicalité dans l’écriture qui facilite la lecture à haute voix des textes drôlissimes à souhait. En apportant aussi tout de même, l’air de rien, quelques notions de musicalité dans la phrase et d’écriture créative aux enfants. Et ça, j’adore !

J’ai beaucoup aimé les expressions de l’ensemble des personnages qui ont un petit quelque chose d’attendrissant. Mon préféré ? Le personnage de Peau d’Âne particulièrement bien croqué par des illustrations touchantes, drôles et belles à la fois.

« Les trois petits cochons », le coup de coeur de mes lutins !

J’ai été conquise par la poésie, la tendresse et la malice aussi des illustrations qui apportent à ces quatre livres un vrai plus presque inexplicable, presque magique, un peu comme le sont les très belles choses où on ne peut dire que « Whaou !!!!!!!!! »

J’ai apprécié enfin le choix du vocabulaire, toujours bien choisi, et pas forcément adapté aux petits. Mais justement, c’est cela qui est sympa ! Car, quoi de mieux qu’un bon livre pour découvrir avec les enfants de nouveaux mots souvent étranges et rigolos comme « polyglotte » ou « se damner » ?

Alors, plus qu’un long discours (car vous l’avez compris, j’ai a-do-ré ces quatre contes), voici en images toutes les raisons pour lesquelles je vous conseille de glisser dans la hotte du Père Noël ces quatre contes revisités : « Boucles d’Or et les trois ours », « La Princesse au petit pois », « Les trois petits cochons » et  » Peau d’Âne » !

J’adore les couleurs lumineuses et joyeuses dans « La Princesse au petit pois »…

… Et j’adore aussi les dessins qui ont du pep’s !

J’aime l’humour des textes dans « Les trois petits cochons »…

… Et j’aime aussi les nombreux petits détails que l’on découvre dans chaque illustration !

J’ai été conquise par les expressions de visage des personnages comme ici la fillette dans « Boucles d’Or et les trois ours »…

…Mais j’ai été conquise aussi par la tendresse des personnages !

Je suis fan de la joie et la malice qui se sent à chaque page comme ici avec « Peau d’Âne »…

…Et je suis fan aussi des mots étonnants pour un conte. Et pourtant ! C’est très réussi !

Infos pratiques

Ces quatre contes : « Boucles d’Or et les trois ours », « La Princesse au petit pois », « Les trois petits cochons » et « Peau d’Âne » ont été écrits à quatre mains par Jeanne Cherhal et Baptiste Vignol.

Ils ont été illustrés avec brio par  Kiko et Colonel Moutarde.

Ils sont parus aux éditions Gründ en septembre 2017.

Nombre de pages : 32.

Dimensions de chaque ouvrage : 21,7 cm x 21,7 cm.

Prix de chacun des contes : 9,95 € l’un.

Âge conseillé : dès 5/6 ans.

Retrouvez toutes les infos Eve Mag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles/

Envie de recettes vegan pour Noël ? Alors essayez ces Gaufres de patates douces, tempeh caramélisé et légumes rôtis

Partager ensemble un Noël vegan n’est plus une utopie !

Mieux ! Profitez de cette belle période de fête et de gastronomie pour faire découvrir vos plus belles recettes à vos proches !

Et si vous optiez pour un repas de fête vegan ?

Et justement, en voici une pour vous, délicieusement appréciée samedi dernier par mes amis : les Gaufres de patates douces, tempeh caramélisé et légumes rôtis.

Pour les gaufres, il vous faut : 

Recette pour 4 personnes en plat principal. Tous les ingrédients de cette recette se trouvent très facilement.

  • 700 g de patates douces
  • 90 g de margarine végétale
  • 120 ml de crème de soja
  • 3 cuill. à café de No Egg (Le No Egg est un substitut d’oeuf, facile d’emploi. Vous avez simplement à rajouter de l’eau ou un autre liquide à la poudre et à remplacer la quantité souhaitée d’oeufs dans votre recette par cette poudre)
  • 80 ml de lait de soja
  • 140 g de farine de blé T55 (les farines de blé tendre sont classées par type de raffinage. Plus le numéro suivant la lettre T est élevé, plus la farine conserve l’écorce et l’amande du blé, riches en vitamine E et B. La farine T55 est la farine blanche basique pour tous usages et que l’on trouve donc très facilement)
  • 1/2 cuill. à café de poudre à lever (de préférence bio, sans gluten et sans phosphate)
  • 1 poignée de ciboulette
  • Du sel et du poivre

Gaufres de patates douces, tempeh caramélisé et légumes rôtis.

La préparation des gaufres : 

Peler et couper les patates douces en morceaux, avant de les faire cuire 20 mn à la vapeur. Puis, les déposer dans un saladier et les écraser à l’aide d’un presse purée ou d’une fourchette (c’est un peu plus long, mais cela fonctionne bien aussi). Ajouter alors la margarine végétale et la crème de soja tout en mélangeant.

Dans un bol à part, diluer le No Egg dans le lait de soja. Puis, lorsque le mélange est lisse, ajoutez-le à la préparation à base de patate douce.

Ajoutez-y ensuite la farine puis la poudre à lever en mélangeant vigoureusement. Personnellement, je vous conseille le fouet, par forcément électrique.

Hachez ensuite assez menu la ciboulette avant de l’ajouter à la préparation. Puis salez et poivrez à votre convenance.

Avant de faire chauffer le gaufrier, huilez les plaques (je le fais au pinceau pour n’oublier aucune zone). Lorsqu’il est assez chaud (souvent, il y a un voyant lumineux qui l’indique sur le gaufrier), déposez une bonne cuillère à soupe de la pâte sur chaque plaque.

Le lait de soja

Puis faites chauffer 4 à 5 mn environs. Et ouvrez délicatement le gaufrier pour en retirer les gaufres (avec une fourchette, elles se décollent assez facilement) qui doivent, si elles sont bien cuites, être encore fondantes à l’intérieur, légèrement croustillantes à l’extérieur et délicatement dorées.

Pour le tempeh, il vous faut :

  • 6 cuill. à soupe de soja
  • 4 cuill. à café de sucre de canne
  • 400 g de tempeh fumé (le tempeh est un produit alimentaire à base de soja fermenté, originaire d’Indonésie)
  • 2 cuill. à soupe d’huile d’olive

La préparation du tempeh : 

Le tempeh

Pendant la cuisson des gaufres, pensez à faire chauffer une poêle dans laquelle vous aurez versé un généreux filet d’huile d’olive. Puis, déposez dans la poêle le tempeh fumé, préalablement coupé en rondelles, et faites-le griller sur chaque face quelques minutes. Attention à ce que le feu ne soit pas trop vif pour ne pas faire virer le tempeh au charbon.

Pendant que le tempeh dore, versez dans un bol, le soja et le sucre et mélangez. Puis, lorsque les rondelles de tempeh sont dorées, retirez les du feu et déposez les dans un plat, avant de porter à ébullition à feu moyen dans la même poêle la sauce soja sucrée (que vous venez de préparer pendant que le tempeh dorait). Lorsque le mélange arrive à ébullition, ajoutez les rondelles dorées de tempeh et faites les délicatement caraméliser sur chaque face.

Pour les légumes rôtis, il vous faut :

  • 4 carottes
  • 4 panais
  • 4 navets
  • 1 oignon rouge
  • De l’huile d’olive
  • Du sel et du poivre
  • Du thym et de l’origan

Les panais

La préparation des légumes rôtis : 

Epluchez et lavez les carottes, les panais, les navets et l’oignon rouge. Puis découpez les en rondelles de 2 cm d’épaisseur. Disposez les ensuite dans un plat allant au four et arrosez les d’un bon filet d’huile d’olive. Enfin, salez et poivrez à votre convenance, et ajoutez le thym et l’origan. Avant de passer au four, mélangez le tout dans le plat.

Enfournez alors pour 45 mn dans un four à 200 °C.

Des idées de recettes de fêtes dénichées dans ce livre magnifique « Un grand Noël vegan »

Pendant la cuisson, mélangez plusieurs fois (2 à 3 fois) les légumes qui doivent être au final fondants à l’intérieur et dorés à l’extérieur.

Mes petits trucs :

Toute la difficulté de cette recette est de bien noter les différents temps de préparation pour que tout soit prêt en même temps pour servir chaud et rapidement. Il est donc important de s’organiser entre les préparations et les temps de cuisson. Les légumes étant les plus longs à cuire, il faut les démarrer en premier.

Pour la déco et pour le goût, j’ai servi ce plat avec quelques feuilles d’épinard. Et j’ai une amie qui a tenté avec des feuilles de menthe, c’est très parfumé mais agréable aussi selon elle.

J’ai aussi envie de tenter de nouveau cette recette en parfumant mes gaufres avec de l’aneth (j’adore ça). A suivre, donc…

« Un grand Noël vegan »

« Un grand Noël vegan »

Cette délicieuse et originale recette de Gaufres de patates douces, tempeh caramélisé et légumes rôtis, je l’ai trouvé dans un très beau livre qui vient de sortir aux éditions La Plage, « Un grand Noël vegan ».

Et je m’empresse de vous le présenter tant il m’a séduite.

J’ai tout d’abord aimé le concept de ce livre qui apporte des recettes de cuisine vegan, mais sans compliquer les choses inutilement. Alors, que vous soyez adeptes du vegan, débutants, intéressés ou néophytes, la soixantaine de recettes pour les fête est parfaitement accessible à tous. Et c’est déjà un point intéressant.

J’ai aimé aussi la très belle mise en page avec des photos de plats justes magnifiques et appétissantes.

J’ai adoré la conception de ce livre se présentant sous la forme de treize idées de menus pour les fêtes de fin d’année, des bouchés apéritifs aux desserts, en passant même par un lendemain de Noël façon brunch.

Cette présentation sous cette forme assez originale est très pratique car elle permet de se faciliter la vie en ayant des idées de menus complets et équilibrés à disposition. Et franchement, ces menus sont très diversifiés, permettant de coller à toutes les envies : du repas de fêtes totalement froid (et donc préparé à l’avance, ce qui peut être pratique), au repas de Noël tout chocolat (mon préféré bien sûr), ou encore le menu de Noël à la Russe, étonnant et attrayant aussi.

Au total, ce sont seize auteures qui nous présentent donc un livre festif et délicieux, sans chichi, sans compliquer l’univers du vegan, et en proposant une approche différente et intéressante des repas de fêtes.

Le petit plus que je préfère dans ce livre ? Des recettes très souvent sans gluten et donc forcément dans l’air du temps.

Infos pratiques

« Un grand Noël vegan »

De Stéphanie Tresch Médici, Angélique Roussel, Laurence Alemanno, Clea, Gala Avanzi, Gwendoline Yzebe, Juliette Pochat, Maïlis Elliker, Valérie Cupillard, Linda Louis, Natasha Tourabi, Luna Kyung, Garance Lheureux, Camille Oger, Catherine Schiellein, Clothilde Dusoulier, Juliette Pochat (les co-auteures) et de Caroline Strothe (la photographe et co-auteure).

Paru en novembre 2017 aux éd. La Plage

144 pages

Dimensions : 17 cm x 24 cm

Prix : 13,50 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles/

La bûche façon brownie cheesecake à la poire, l’une des recettes que je vais très vite tester…

Découvrez ma tenue idéale pour faire du sport même avec le froid

Le modèle de veste Norvan SL Hoody de la marque Arc’teryx

Ce n’est pas parce que les températures sont désespérément froides qu’il faut en faire un prétexte pour rester pelotonner sous sa couette… Au contraire, faire du sport dehors l’hiver a un côté terriblement vivifiant. Comme un coup de fouet rafraîchissant qui vous donne de l’énergie pour toute la journée.

Mais encore faut-il être bien couvert avec une tenue adaptée. C’est pourquoi j’ai sélectionné pour vous mes vêtements parfaits pour ne plus avoir d’excuses… Avec, en plus, des modèles pour les hommes et des modèles pour les femmes.

La veste NORVAN (modèle homme) est légère et agréable à porter. Elle est parfaite pour bouger avec sa protection ultra minimaliste, imperméable et respirante en GORE-TEX® pour des activités intenses sous la pluie et le vent. Existe en couleur Magma (comme ici) et Black. 
Prix : 350 €

La veste NORVAN (modèle femme) comporte les mêmes caractéristiques que le modèle homme. Existe en Black (comme ici) et en couleur Magma. 
Prix : 350 €

Ce col zippé en polaire (modèle homme) Polartec® Power Dry® de poids moyen vous protègera du froid lors des sessions d’entraînement par temps frais. Existe en couleurs Inkwell (comme ici), Black et Magma. Modèle homme (que je pique régulièrement à mon homme). 
Prix : 130 €

Ce col zippé (modèle femme) est un doux et chaud jersey respirant et isolant qui repousse l’humidité avec col zippé pour aider à réguler la température. Existe Baja (comme ici), mais aussi en couleurs Dew drop, Black et Radicchio.
Prix : 130 €

Ces collants ACCELERO (modèle homme) sont très chauds surtout parce qu’ils sont longs jusqu’aux chevilles et donc idéalement conçus pour le trail et les courses d’endurance par temps frais. C’est le modèle homme, mais il est tellement bien pensé que je le subtilise régulièrement à mon sportif… Uniquement en couleur Black.
Prix : 90 €

J’adore ces Gants VENTA (modèle unisexe) pour leur côté coupe-vent, chaud, léger, respirant et très résistant aux intempéries. Ils sont en effet fabriqués en WINDSTOPPER® et conçus pour des activités intenses par temps froid. Uniquement en Black.
Prix : 60 €

Ce bonnet FORTREZ (modèle femme) en Polartec® Power Stretch repousse la neige et se porte confortablement sous une capuche ou un casque. Existe en Rigel (comme ici) et en Black. 
Prix : 20 €

Voici le bonnet PHASE AR (modèle homme). Il est fabriqué en Phasic™, un tissu utilisé dans la fabrication des premières couches, parfait pour les activités d’aérobie et le jogging par tout temps. Uniquement en Black.
Prix : 30 €

Pour faire du sport en sécurité, il faut être bien chaussé. Et cela commence par cette paire de CHAUSSURE NORVAN VT GTX (modèle homme). Une chaussure de course de sentier en GORE-TEX® avec des capacités d’escalade supérieures. Existe en Maple/Black (comme ici), Titan/Aquamarine et Blue Nights/Signal.
Prix : 190 €

Et voici la version femme de cette paire de CHAUSSURE NORVAN VT GTX pour un confort optimisé. 
Prix : 190 €

Infos pratiques

Tous les modèles présentés sur cette page sont de la marque Arc’teryx.

Située dans les étendues sauvages de la chaîne côtière canadienne, la marque Arc’teryx se fonde sur le principe d’une conception et d’une fabrication méticuleuses et précises.

Comment ? Leurs centres de création et de fabrication en interne leur permettent d’évoluer en continu et de concevoir des produits comme il se doit. Une qualité intemporelle, un design intuitif et une grande simplicité conduisent à des performances inégalées dans les conditions les plus extrêmes.

Toutes les infos et plus de modèles de la marque Arc’teryx sont à retrouver via https://arcteryx.com/home.aspx?country=fr&language=fr

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles

Découvrez des cocktails cubains à savourer pour réchauffer l’hiver !

La Cancha

Alors oui, d’accord, je le sais, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé… Mais une fois que l’on a écrit cela, rien ne nous empêche de savourer (avec modération) un petit cocktail de temps en temps ?

Et pour changer de l’incontournable et savoureux Mojito, je vous propose une découverte de deux cocktails cubains à base de rhum… délicieusement enivrant ! La Cancha et son dérivé, la Canchara !

La Cancha est LE cocktail cubain à savourer pour réchauffer l’hiver !

Et pour joindre l’utile à l’agréable sort pour les fête de fin d’année un nouveau coffret Havana Club.

La Cancha, késaco ? 

La Cancha, vous connaissez ? C’est sans conteste le cocktail mythique de l’île de Cuba.

Préparé à partir du rhum, la Cancha est selon moi (et pardon aux puristes) encore plus savoureuse et plus étonnante que le Mojito…

D’ailleurs, les pirates, soldats et guérilleros ne s’y trompaient puisqu’il buvait déjà ce breuvage à la fin du XIXe siècle, pour se donner du courage et de la force.

Je ne résiste donc pas à votre faire partager cette recette de cocktail vraiment savoureuse, obtenue à partir de rhums vieillis au moins 7 ans en fûts de chêne. Personnellement, c’est avec le subtil et délicieux Havana Club 7 ans que je magnifie cette recette.

Pour la recette de la Cancha, c’est juste ici !

Pour préparer la Cancha, il vous faut :

  • 50 ml de rhum Havana Club 7
  • 50 ml d’eau gazeuze
  • 20 ml de sirop de miel (vous pouvez aussi rendre liquide du miel en pot en y ajoutant un peu d’eau tiède et en mélangeant)
  • 20 ml de jus de citron vert Quelques glaçons Une tranche de citron vert (pour ceux qui aiment le côté très acidulé) ou une tranche de citron jaune (pour ceux qui préfère un piquant un peu sucré)

La préparation : dans un verre à cocktail, mélangez le rhum, le miel liquide et le jus de citron vert. Mélangez le tout jusqu’à dissolution du miel. Ajoutez alors l’eau gazeuze. Puis ajoutez avant de servir les glaçons. Faites une entaille d’un centimètre dans la rondelle de citron vert ou jaune, et accrochez-la au verre avant de servir. Dégustez au coin du feu… Décollage immédiat pour Cuba

Pour la recette de la Canchara, c’est juste ici !

Pour préparer la Canchara, il vous faut :

  • 50 ml de rhum Havana Club 7
  • 20 ml de sirop de miel (vous pouvez aussi rendre liquide du miel en pot en y ajoutant un peu d’eau tiède et en mélangeant)
  • 20 ml de jus de citron vert Quelques glaçons Une tranche de citron vert (pour ceux qui aiment le côté très acidulé) ou une tranche de citron jaune (pour ceux qui préfère un piquant un peu sucré)

La préparation : dans un verre à cocktail, mélangez le rhum, le miel liquide et le jus de citron vert. Ajoutez avant de servir les glaçons. Faites une entaille d’un centimètre dans la rondelle de citron vert ou jaune, et accrochez-la au verre avant de servir. Dégustez au coin du feu… Décollage immédiat pour Cuba !

Découvrez ce coffret en édition limitée

Idée cadeau de Noël…

Envie de faire plaisir à un amateur ou une amatrice de Rhum, ou de vous faire plaisir ?

Alors j’ai ce qu’il vous faut… Le très joli coffret en bois en édition limitée qui sort pour les fêtes de fin d’année. Contenant un livret d’informations passionnantes sur la passion entre le Rhum et Cuba, une bouteille de Rhum Havana Club 7 ans d’âge, ainsi que deux très jolis verres de dégustation délicatement ciselés, complétés par deux dessous de verre en céramique. Un très beau cadeau à offrir et s’offrir, juste pour le plaisir…

Prix du coffret en édition limitée : 59 euros.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles