J’ai testé « Le défi des 100 jours » et je suis RAVIE !

Avouons-le… Nous sommes toutes et tous pareils : nous avons  envie d’aller mieux, de se faire du bien, de faire du bien autour de nous, de voir la vie du bon côté, d’avoir la pêche, de s’accepter… Mais ce n’est pas toujours facile. Surtout lorsque l’on ne sait pas franchement comment faire et qu’on n’a pas trois semaines devant soi pour partir en retraite dans un monastère au fin fond de l’Himalaya…

Et bien j’ai désormais LA solution, simple, efficace, pas chère et très facile à vivre : la méthode « Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien ».

Une méthode que je viens de tester, sur 100 jours tout piles, et qui m’a transformée !

Et l’idée est tellement évidente et pratique qu’on se demande pourquoi un tel ouvrage salvateur n’a pas été écrit bien plus tôt…

Le concept donc de « Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien » est de proposer un cahier d’exercices, quotidiens, faciles à réaliser (pour garder le moral), progressant lentement mais sûrement (toujours pour garder le moral) et permettant, chaque jour, de relever de petits défis personnels et d’être heureux, mais HEU-REUX d’avoir réussi !

Et c’est cela en fait la magie de ce livre : c’est de (ré)apprendre tout simplement à (ré)enchanter la vie en se disant, chaque soir, j’ai réussi à être heureuse, souriante, bien, joyeuse, détendue… Ou, même si cela n’a pas été tout à fait le cas (ça arrive les journées catastrophiques où votre dernier est malade, la voiture est en panne, votre collègue de travail vous agace, la pluie fait son retour et il n’y a plus de pain à la boulangerie vous condamnant à manger à la biscotte…), bref à tirer le positif de ces journées irritantes. 

« Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien » en quelques mots…

Alors bien sûr, chacun vivra sa méthode à sa sauce, mais sachez que l’idée essentielle de ce livre d’exercices est de chercher à se (re)connecter à la magie de la vie, au flot de la vie.

Pour faire simple, dans cet ouvrage, vous allez trouver un véritable plan d’action pour, en 100 jours, atteindre un objectif qui est de voir, se sentir, de ressentir, de vivre la magie de l’existence. Mais aussi de chercher le sens de sa vie. Et c’est cette partie qui m’a particulièrement interpelée.

Mais le concept va plus loin, puisque cet ouvrage n’est pas qu’un simple livre de conseils que l’on lit puis, très vite, qu’on oublie… Non, c’est beaucoup plus que ça ! Car, dans le défi, il y a l’idée de s’engager à faire, chaque jour, un défi. C’est donc vraiment un cahier pratique qui va vous changer imperceptiblement, qui va avoir un vrai impact sur votre propre vie.

Et je peux vous assurer que cela fonctionne ! Et que l’on se sent mieux, vraiment mieux.

Alors certes, le monde tourne encore véritablement de travers, mais c’est notre façon de l’appréhender qui va évoluer. Et je suis intiment persuadée qu’en enchantant sa vie, on enchante aussi celle des autres, à commencer par ses proches. Un peu comme une petite goutte d’eau de bonheur qui irriguerait, par ricochet, la vie autour de nous.

Le site internet du défi des 100 jours

Quelques exemples de défis qui (re)donnent de la magie à votre vie…

Tout d’abord, le point essentiel avant de commencer ce défi est de savoir qu’il n’y a pas besoin de pratiquer la méditation, le yoga ou d’être féru de chamanisme pour démarrer ce défi des 100 jours. Ecrit simplement, avec une petite pointe d’humour et de légèreté qui donne le sourire et illustré avec beaucoup de féérie heureuse, « Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien » est accessible à tous. Véritablement.

Et pourtant, après avoir vécu l’expérience, à la fin des 100 jours, vous vous rendrez compte très certainement comme moi que, l’air de rien, les deux auteurs vous ont permis d’avoir une vraie « remise à niveau » spirituelle, une autre vision de la magie et de la médiation. Et ce, sans jamais avoir été rébarbatifs ou incompréhensibles. C’est donc un univers particulier (et passionnant) que l’on découvre sans prises de tête au fil du livre avec des points étonnants pour nous aider à découvrir son animal totem, à se reconnecter à notre âme, à (re)découvrir communication invisible et magique… Tout en restant pudique (car c’est un point ô combien intime et propre à chacun), cette forme de magie personnelle est extraordinaire à (re)découvrir. Mais le tout, très simplement. Car c’est un ouvrage très ludique pour dédramatiser le sujet qui peut sembler compliqué.

Autre point important à mes yeux, vous ne serez pas seul(e) à faire votre défi. Il y a en effet une vraie et belle communauté de croqueurs de vie qui le fait aussi, créant ainsi une vraie chaine de solidarité invisible mai ô combien encourageante. Ces co-défieurs, vous les croiserez comme moi en en parlant autour de vous, bien sûr, mais aussi particulièrement sur le web avec de nombreuses vidéos… Et cet élan, cet esprit d’équipe est très important, surtout les jours où l’envie de faire une petite pause vous titille…

Enfin, dans cet ouvrage pratique, clair et facile à vivre, vous trouverez de très nombreux défis divers et variés. En voici donc quelques-uns qui, personnellement, m’ont particulièrement touchés et apportés.

A commencer par la proposition de Lilou (la co-auteure) de faire régulièrement des vidéos. Et celle qui me reste personnellement en mémoire pour le bien qu’elle m’a fait, c’est la vidéo vers le 25e jour pour faire un premier bilan de ce premier quart de défi. Une bonne idée qui m’a poussée à vraiment faire un premier point. Et puis, je vous l’avoue, après l’avoir posté, j’ai reçu pas mal de messages positifs, découvrant même que je n’étais pas la seule parmi mes ami(e)s à faire ce défi. Bref, un défi très encourageant et vivifiant.

Autre défi qui m’a interpellé : celui de communiquer avec son ange gardien. Et, en allant plus loin, savoir apercevoir ses clins d’oeil quotidiens au travers d’un rayon de soleil, d’une fleur, d’un papillon, d’une plume… Avec en plus l’agréable impression de se sentir ainsi protégé, comme un enfant dans les bras de sa mère qui apprendrait l’amour et la patience.

Un enfant intérieur que j’ai aimé aussi (re)trouver avec un défi qui m’a touchée puisqu’il m’a permis de me (re)connecter à mes rêves, mes désirs, mes envies de petite fille. Bref, de retrouver cette âme d’enfant qui me permettait, alors, de voir la vie en sautillant, avec une vraie candeur et un appétit de vivre décuplé.

Vous l’aurez compris, « Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien » est donc un cahier d’exercices que l’on s’approprie facilement pour ensuite le vivre intensément et très personnellement en réanchantant sa vie. Et ça marche !

Alors, bons défis à toutes et tous !

Les auteurs

Les auteurs en quelques mots 

Lilou Macé, auteure, intervieweuse et vidéo-blogueuse internationale aux 150 millions de vues sur Internet, est co-fondatrice du Défi des 100 jours depuis 2005. Elle inspire, grâce à son enthousiasme et à son courage, à transformer la vie de milliers de personnes jour après jour.

Arnaud Riou accompagne des groupes depuis 25 ans dans une pédagogie originale qui s’inspire de la sagesse orientale et du développement personnel. Il est l’auteur de 10 ouvrages parus dans 7 pays, dont le best-seller Réveillez le chaman qui est en vous, et L’Oracle du Peuple animal, paru chez le même éditeur.

Infos pratiques

« Le défi des 100 jours pour vivre la magie au quotidien »

De Lilou Macé et Arnaud Riou

Paru en janvier 2017 aux éd. Guy Trédaniel Editeur

431 pages

Dimensions : 25,8 cm x 22,2 cm

Prix : 23,90 €

Plus d’infos pur vivre au mieux votre défis des 100 jours pour vivre la magie au quotidien via http://www.lecoachingdelilou.com/arnaudriou-coaching/

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=h

Comment faire soi-même son vernis à ongles écologique et à la couleur de l’été ?

Un joli vernis tendance à faire soi-même en quelques petites minutes !

C’est décidé ! Je me fais belle avec un vernis à ongles écologique, vegan, économique et simplissime à préparer moi-même en quelques petites minutes chrono !

Et côté couleur, je mise sur le vert jade, aux subtiles nuances pistache qui sublime le teint hâlé et habille toutes les tenues estivales.

Pour réaliser soi-même ce vernis à ongles, il me faut…

  • 6 g d’une base neutre de vernis à ongles. Prix : 2,90 € le flacon de 30 ml.
  • 0,3 g de nacre minéral Mica vert océan. Prix : 1,50 € le pot de 1,50 g.
  • 0,02 g de colorant minéral Oxyde de vert. Prix : 1,90 € le pot de 10 g.
  • 0,4 g de colorant minéral Empâtage de blanc. Prix : 6,50 € le pot de 40 g.

Nacre minéral Mica vert océan Aroma-Zone

Le matériel pour réaliser ce vernis…

Tout le matériel nécessaire est disponible chez Aroma-Zone. Il vous faut donc :

  • Une balance de précision, 0,01 g. Prix : 15 €.
  • Un bol, de préférence un bol inox mini modèle (50 ml). Prix : 2,70 €.
  • Un mini-fouet chromé. Prix : 0,80 €.
  • Une pipette graduée 3 ml. Prix : 1,50 € les 10 pipettes.
  • Un flacon vide de vernis à ongles, 6 ml. Prix : 0,90 €.

Colorant minéral Oxyde de vert

Vite ! La recette… 

  • Mélangez la base vernis à ongles, le Mica vert océan et le pigment minéral Oxyde de vert dans un bol. Fouettez délicatement jusqu’à l’homogénéisation du mélange.
  • Ajoutez l’empâtage blanc et mélangez à nouveau jusqu’à l’homogénéisation de la couleur.
  • Puis transvasez ce mélange dans le flacon, avec l’aide de la pipette si nécessaire. Et c’est tout !
  • Pour l’application, il suffit d’appliquer ce vernis jade sur vos ongles comme n’importe quel autre vernis à ongles. Pour un effet mat et une couleur vibrante, appliquez une deuxième couche (en laissant un temps de séchage entre les deux applications). Pour des ongles brillants, terminez par une couche de top coat par dessus (toujours en respectant un temps de séchage).

Colorant minéral empâtage de blanc

Zoom sur la base neutre de vernis à ongles…

Base de neutre vernis à ongles

Cette base bio-sourcée à 85% d’origine naturelle permet de composer très facilement ses vernis à ongles maison en ajoutant simplement des colorants.

Cette base d’origine végétale est dérivée de pomme de terre, de manioc, de blé et de maïs qui remplacent les solvants issus de la pétrochimie. C’est ce que l’on appelle un « agro-solvant ».

Véritablement « 6-free »,  elle est garantie sans phtalates, ni formaldéhyde, ni toluène, ni xylène, ni colophane, ni camphre synthétique.

Oxydes, micas, pigments végétaux, choisissez et associez vos colorants pour composer votre teinte sur-mesure !

Avec cette base, les vernis « maison » obtenus sèchent rapidement et ont une tenue similaire à celle des vernis classiques.

Cette base 3 en 1 s’utilise également en guise de base protectrice sous votre vernis et comme top coat pour un fini glossy.

 

Infos pratiques

Tout le nécessaire pour réaliser cette recette est disponible sur le site Aroma-Zone via http://www.aroma-zone.com et dans leur boutique parisienne (25 rue de l’Ecole de Médecine – 75006 Paris).

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

 

 

 

Envie d’un moment de douceur fruitée ? Voici des soins capillaires à la framboise !

Bien plus qu’un petit fruit rouge aux saveurs délicates, la framboise est aussi un pur délice pour les cheveux en révélant leur éclat et leur beauté.
En effet, outre le fait que la framboise est délicieux à déguster, elle contient aussi des actifs antioxydants : l’acide ellagique, un polyphénol naturellement anti-âge et des anthocyanes, des pigments protecteurs auxquels elle doit sa couleur.

La marque française Centifolia, qui, depuis sa création, puise au cœur de la nature la quintessence du végétal, met ainsi à l’honneur la framboise dans deux de ses soins capillaires tout doux, tout sucré et 100% BIO : la lotion démêlante sans rinçage bio, à base de vinaigre de framboise, et le baume après-shampooing bio, riche en eau florale de framboise.

Les voici plus en détails…

 

  • Lotion démêlante sans rinçage bio au vinaigre de framboise et protéines d’amande douce

    Lotion démêlante sans rinçage

Cette lotion démêlante procure brillance et souplesse à la chevelure. Grâce à sa texture ultra-légère, elle facilite aussi le démêlage et le coiffage, sans alourdir ni graisser le cheveu, tout en laissant une délicate odeur de framboise et d’amande sur la chevelure.

Sans sulfate, cette lotion est 100% bio et 100% Made in France.

La formule gourmande de cette lotion ? 

Du vinaigre de framboise (obtenu à partir de framboises biologiques) pour apporter souplesse et brillance aux cheveux.

Du jus d’aloe vera biologique pour l’hydratation.

De l’acide lactique pour l’affinité avec les cheveux, en leur apportant de la brillance.

Des protéines d’amande douce pour la… douceur bien sûr !

Woman looking at strand of hair, side view

Comment utiliser ce soin démêlant sans rinçage ? 

En un simple geste sublimant et fruité !

Vaporisez le soin démêlant sans rinçage sur l’ensemble de la chevelure sèche ou humide. Puis coiffez, sans rincer.

Pour encore plus d’efficacité, laissez poser quelques instants avant de coiffer.

Le prix ? 

Flacon-spray de 200 ml de lotion démêlante sans rinçage à la framboise bio : 7,90 €.

  • Baume après-shampooing bio, riche en eau florale de framboise

Ce baume après-shampooing bio à l’extrait de framboise et protéines d’amande douce démêle et nourrit sans alourdir la chevelure. Résultat : les cheveux sont faciles à coiffer et très délicatement parfumés.

Baume après-shampooing

Sans sulfate, cette lotion est 100% bio et 100% Made in France. Son parfum 100% naturel est réalisé à partir de matières premières issues du commerce équitable.

La formule gourmande de ce soin ? 

De l’eau florale de Framboise bio : riche en antioxydants et polyphénols, elle apporte brillance et douceur aux cheveux.

Des protéines d’amande douce pour aider au démêlage et au coiffage des cheveux.

Du jus d’aloe vera bio pour le côté hydratant.

Du sel de sodium pca (pyrrolidone carboxylic acid) naturellement présent au sein du N.m.F (Facteur Naturel d’Hydratation de la peau) toujours pour l’hydratation.

De l’huile de Jojoba bio pour protéger le cheveux.

De l’huile de coco bio pour nourrir et parfaite les cheveux secs et abîmés.

Comment utiliser ce soin ? 

En un geste simple de beauté fruité parfait pour un doux moment de douceur gourmande !

Après le shampooing, appliquez le baume sur l’ensemble de la chevelure mouillée.

Laissez agir 2 à 5 min avant de rincer ensuite à l’eau claire.

Le prix ?

Tube de 200 ml de baume après-shampooing à la framboise bio – Tube de 200 ml : 8,95 €

 

  • Centifolia en quelques mots…

Centifolia est une marque du Laboratoire Science et Nature, situé au cœur de la région des Deux- Sèvres, sur un site qui figure parmi les plus écologiques au monde.

Centifolia est expert en cosmétique botanique depuis 30 ans.

Les produits Centifolia (comme cette lotion et ce soin) sont disponibles en magasins BIO et sur le site de Centifolia via http://www.centifoliabio.fr

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

La sophrologie, la relaxation et l’apaisement, c’est aussi pour les enfants !

ppm_medias__image__2016__9782226322302-xDepuis très longtemps, je suis une adepte de la sophrologie et de la relaxation. Pour me calmer, pour m’aider à analyser une situation difficile, pour me redonner le sourire, pour être plus à l’écoute de mon corps et des autres, je pratique quasi-quotidiennement. Et c’est donc très logiquement que j’essayais, à ma sauce, de transmettre ces techniques (et surtout cet art de vivre) à ma tribu. Mais ce n’était pas toujours facile…

C’est pourquoi j’ai découvert avec joie et soulagement un livre très bien fait sur la question : « Concentration et relaxation pour les enfants : 100 exercices ludiques à faire à l’école et à la maison ». Tout est dit !

C’est donc avec bonheur que je m’empresse de vous en parler tant il me sert plusieurs fois par semaine avec mes lutins pas toujours très sages, pas toujours très calmes, pas toujours très concentrés. Ce livre est même tellement ludique, didactique et clair que je l’ai conseillé à la directrice de l’école qui l’a elle-même conseillé à ses enseignantes !

Pourquoi est-ce important d’aider les enfants à trouver l’apaisement ?unknownpp

Notre monde, hyper connecté, est bardé d’écrans, de sons, de lumières, d’informations, qui permettent certes de se parler, de découvrir, de se découvrir. mais qui ont aussi une fâcheuse tendance à accélérer la notion même de temps. Tout doit aller très vite, trop vite. Et inconsciemment, les enfants sont entraînés dans notre spirale, ayant de plus en plus (comme nombre de parents et d’instit’ le remarquent) envie que tout aille plus vite, perdant le goût de l’effort, la notion même du temps nécessaire à l’apprentissage et à la réalisation d’un travail.

Happés dans ce monde ultra-rapide et hyper connecté, les enfants (de plus en plus jeunes) et les adolescents sont désormais sans cesse interrompus par des écrans, souvent hyperactifs et dispersés, voire incapables de se concentrer longtemps. Avec un tel constat (que, moi la première je fais avec mes lutins), il est à mon sens important (essentiel même) de leur (re)donner la notion du temps, la notion de leur propre corps (à commencer par leur respiration), la saveur des choses, le regard apaisé sur le monde… Bref, une forme de calme et d’apaisement propice au dialogue, à la concentration, à l’apprentissage, à l’écoute.

imagesccEt il est vrai que dans ce nouveau livre qui est sorti aux éditions Albin Michel, « Concentration et relaxation pour les enfants : 100 exercices ludiques à faire à l’école et à la maison », j’ai trouvé avec délice une mine d’informations, mais aussi d’exercices simples et clairs, adaptables en fonction de l’âge des enfants. C’est joyeux, facile à expliquer aux enfants, facile à montrer, facile à réaliser, pour leur donner le goût de la relaxation et, surtout, comprendre le pourquoi de tel ou tel exercice. Car, selon moi, il ne suffit pas de faire faire des exercices de relaxation aux enfants, il faut aussi qu’ils comprennent pourquoi ils les font et quels bienfaits ils peuvent en retirer dans leur vie d’aujourd’hui mais aussi leur vie future.

Les plus de ce livre…

Inspirée du yoga, cette approche est à la fois simple, claire et très pratique pour calmer les enfants, les détendre et favoriser leur attention.

J’aime aussi les illustrations très douces et très claires qui donnent à ce livre une vraie touche de poésie en plus.images

J’aime particulièrement la simplicité des exercices proposés qui ne nécessitent pas une grande connaissance du yoga ou de la sophrologie. Et qui peuvent se faire, très facilement, à l’école ou à la maison, sans demander beaucoup d’espace.

J’aime enfin le « mélange des genres » de ces exercices qui mêlent une certaine approche des techniques du yoga, mais aussi du stretching, de la sophrologie et de la gym douce. On y trouve des exercices simples et précis de respiration, concentration, relaxation et visualisation, présentés sous forme de jeux favorisant la créativité. Mais aussi une mine de conseils, de recommandations, d’exemples de séances types pour appliquer rapidement ces techniques, et en fin d’ouvrage, un tableau « bilan » pour mesurer la progression de l’enfant. Bref, c’est LE livre qu’il vous faut pour bien démarrer cette année !

Infos pratiques 
unknownu« Concentration et relaxation pour les enfants : 100 exercices ludiques à faire à l’école et à la maison »
De Jacques Choque
Paru en octobre 2016 aux éd. Albin Michel
128 pages
Dimensions : 17 cm x 21 cm
Prix : 12,90 €
Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Et si on se faisait une toile tranquille à la maison pour la Saint Valentin ?

unknownuuuuPas envie de passer par la case incontournable du sacrosaint restaurant pas forcément bon, à coup sûr bondé, donc bruyant, et immanquablement très cher pour la soirée de la Saint Valentin ? Et bien voici une idée différente pour une très bonne soirée tranquille à deux : un bon DVD bien choisi, tranquille à la maison, après s’être fait livrer un petit repas direct dans son salon…

Alors, si comme moi vous allez opter pour une Saint Valentin tranquille-coconning-détente-et plus si affinités, voici une sélection de DVD parfaits pour une bonne soirée…

 

unknownrr« Rendez-vous en terre inconnue chez les nomades de Mongolie »

C’est la toute nouvelle destination de l’excellente série de « Rendez-vous en terre inconnue » qui a été diffusée il y a seulement quelques semaines à la télévision.

Alors que vous ayez envie de revoir ou de découvrir ce « Rendez-vous en terre inconnue », faites-vous une petite soirée sur le thème de l’évasion, de la plénitude, de l’apaisement, de l’émotion pure avec le DVD de « Rendez-vous en terre inconnue chez les nomades de Mongolie » qui est, à mon sens, l’un des meilleurs, des plus beaux, des plus intenses et des plus aboutis de la série. Tant les images, les rencontres, les situations, les émotions sont vraies et époustouflantes. On rit, on pleure, on s’émerveille et on se laisse porter par le sourire lumineux et le rire incroyablement communicatif de l’actrice Mélanie Doutey.unknownyyy

C’est en effet au côté de la très belle (physiquement comme intérieurement) actrice Mélanie Doutey et de l’animateur Frédéric Lopez que cette nouvelle édition de « Rendez-vous en terre inconnue » nous entraîne aux confins de la Mongolie, à l’extrême ouest de ce pays majestueux d’Asie, où les températures fleurtent avec les -30°C à la fin de l’hiver. Là, au coeur de paysages véritablement désertiques et époustouflants de majesté et de pureté, c’est une rencontre avec une famille de nomades qui se joue magnifiquement, intensément. Une famille à part entière qui, ensemble sur trois générations, élèvent des chameaux de Bactriane (qui n’existent que dans cette région du monde) pour le transport, le lait, la laine et la viande.

« Rendez-vous en terre inconnue chez les nomades de Mongolie », pour une soirée intense, apaisante et humaine au sens noble du terme.

« Rendez-vous en terre inconnue chez les nomades de Mongolie », sortie en VOD le 30 novembre 2016 et en DVD le 7 décembre 2016.

 

« les hommes de l’ombre »

les-hommes-de-l-ombre-saison-3-dvdChangement d’ambiance avec « Les hommes de l’ombre », mais toujours une ambiance de la qualité.

J’adore particulièrement cette série car elle sonne vraie. Véritablement.

Elle sonne juste. Parfaitement.

Et elle est à mon sens très proche des arcanes du pouvoir (de ce terrible pouvoir qui fait tourner et tomber tant de têtes) et ce, dans de très nombreux pays. J’aime aussi le fait que les trois saisons collent à notre monde, à l’ambiance, à l’état d’esprit… Dans la saison 3, par exemple, l’ambiance et les événements sont très proches de notre réalité : le chômage qui monte, la morosité ambiante, la montée des partis populistes, la sensation de l’insécurité, la peur… Et c’est même avec un attentat que démarre l’intrigue.

Rien ne nous est épargné donc pour trois saisons qui nous embarquent et nous captivent de la première à la dernière secondes.

Enfin, mention spéciale aux acteurs de cette série qui jouent tous à merveille. C’est juste, très juste et même plus encore. Particulièrement Grégory Fitoussi et Bruno Wolkowitch qui sont magistraux. unknownyyyyyy

Alors, que vous ayez envie de voir (re)voir les trois saisons (qui viennent de sortir en DVD) ou uniquement la dernière (à mon sens la plus époustouflante par sa résonance si glaçante avec la réalité), voilà l’occasion de vivre un moment à deux et de vibrer, ensemble, avec la même intensité !

« Les hommes de l’ombre » saison 3, sortie en DVD et VOD le 5 décembre 2016.

Le coffret « Les hommes de l’ombre » saisons 1 à 3, sortie en DVD le 5 décembre 2016.

 

« Orsay chroniques d’un musée »

unknownyyyyyyyyyyEncore un changement d’ambiance avec « Orsay chroniques d’un musée », un documentaire particulièrement passionnant, intéressant et étonnant.

Alors, si vous avez envie d’une Saint-Valentin étonnée, curieuse et enrichissante, le DVD de « Orsay chroniques d’un musée » est celui qu’il vous faut.

Car tout est magnifiquement bien mis en lumière dans ce documentaire, du rythme, aux images magnifiques, en passant par la luminosité, les témoignages, les anecdotes, les petits secrets et la musique en fond sonore, tout est véritablement juste et parfaitement équilibré dans une partition qui se laisse regarder… Qui se laisse même tellement regarder que vous serez très certainement, comme moi, étonnée que le temps ait passé si vite et que le documentaire soit déjà fini !

Et ce que j’ai particulièrement aimé dans ce documentaire, c’est que l’on découvre vraiment les petites et les grandes histoires qui font de ce lieu, un lieu magique, un lieu à part, un musée d’exception dans un cadre ô combien étonnant et majestueux.unknownttt

Car, il faut bien le souligner, les invitations à pénétrer ainsi dans les coulisses d’un musée si prestrigieux sont rares. C’est pourquoi, en découvrant ce documentaire « Orsay chroniques d’un musée », on a la très agréable sensation d’être privilégié et de pouvoir s’étonner et s’étonner encore… Et des étonnements, il y en a beaucoup dans ce documentaire… A commencer par le ballet si bien réglé des nombreux corps de métier du musée qui s’affairent avec l’envie commune de magnifier chaque oeuvre. Et puis il y a aussi l’étonnement face à des monceaux d’ingéniosité pour mettre en place les expositions comme cette technique de plafond qui s’ouvre et de système de poulies et de chariot élévateur pour monter d’un étage à l’autre des tableaux imposants.unknownoooo

En fait, à la découverte de « Orsay chroniques d’un musée », on s’aperçoit que les musées ne sont pas figés dans le temps à prendre la poussière. Mais, au contraire, ils sont en perpétuel mouvement pour créer l’émotion du public face à une oeuvre.

« Orsay chroniques d’un musée », sortie en DVD le 2 décembre 2016 et en VOD le 5 décembre 2016.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Soupe péruvienne piment-citron vert au poulet

unknownEn hiver, j’adore préparer des soupes et des bouillons, surtout le soir pour réchauffer ma marmaille et (avouons-le aussi) leur faire manger toute une flopée de légumes sans avoir le droit à toutes sortes de grimaces…

Bref, je suis une fan des soupes et bouillons. C’est pourquoi, je me suis jetée goulûment sur le tout dernier livre de recettes qui vient de sortir aux éditions Albin Michel, « Bouillons magiques ». Tout un programme…

A peine reçu donc, j’ai testé hier soir une première recette à la fois étonnante et inspirante de voyages : la soupe péruvienne piment-citron vert au poulet. Et ce fut un plébiscite ! Mes enfants en reprenant tous deux fois !

Quant à moi, j’ai savouré le délicieux mélange des parfums de curcuma, citron vert et tomates, j’ai aimé le côté étonnant du piment, j’ai craqué pour le croquant du poulet aux délicieux parfums, et j’ai adoré l’aspect polenta de ce bouillon très nourrissant.

Alors voici, juste pour vous, cette délicieuse recette de… Soupe péruvienne piment-citron vert au poulet

unknownLes ingrédients pour 4 personnes :

  • 200 g de tomates cerises rouges coupées en deux
  • 200 g de tomates cerises jaunes coupées en deux
  • un filet d’huile d’olive
  • 1 litre de fond de volaille (il y a une délicieuse recette dans le livre « Bouillons magiques », recette que je vais rapidement tester, mais, pressé par le temps, il est aussi possible d’opter pour un fond de volaille tout prêt)
  • 1 petite racine (environs 15 g) de curcuma frais (je dois vous l’avouer, je n’en avais pas sous la main au moment de faire cette recette, je l’ai remplacé par 15 g de curcuma en poudre)
  • 1/4 de cuillère à café d’aji amarillo en poudre (piment jaune péruvien) ou, à défaut, une cuillère à café de piment rouge haché ou en poudre
  • le jus d’un citron vert
  • 400 g de haricots blancs en boîte, égouttés et lavés
  • 2 cuillères à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à soupe de polenta
  • 4 filets de poulet avec la peau
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale
  • Il est possible d’ajouter une petite botte de coriandre fraîche, sans tige, pour servir

La préparation

La soupe

La soupe péruvienne piment-citron vert et poulet

Commencer par préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante, 160°C).

Déposer les tomates coupées en 2 sur une plaque du four (j’ai demandé aux enfants de me déposer les tomates sur la plaque du four, ça les a beaucoup amusé). Puis saler les tomates et ajouter le filet d’huile d’olive. Enfourner pour 30 mn.

Chauffer le bouillon de volaille, ajouter les tomates cuites, le piment, le jus de citron vert, les haricots, la racine de curcuma (que vous aurez pelé et haché en mettant des gants pour éviter les tâches brunes sur les mains) et un peu de sel. N’ayant pas de curcuma frais, je l’ai remplacé par 15 g de curcuma en poudre. Laisser frémir 3 à 5 mn. L’arôme du Pérou va déjà commencer à embaumer la cuisine…

Pendant ce temps, mélanger les 2 cuillères à café de curcuma en poudre, la polenta et une bonne pincée de sel. Bien enrober le poulet de ce mélange. Puis, faire chauffer l’huile végétale dans une poêle, avant de faire dorer le poulet (8 mn environs sur chaque côté pour qu’il soit cuit à coeur).

Ensuite, il faut être prêt à passer à table… Verser le bouillon chaud dans des assiettes creuses, puis garnir avec le poulet émincé. Et, si vous le souhaitez, ajoutez quelques feuilles de coriandre fraîche pour la déco, l’odeur et le petit goût végétal.

Et c’est prêt !

16395505_1178090582308417_448439623_n

Pourquoi j’aime ce livre de recettes ? 

Ce livre « Bouillons magiques » est juste divin pour (re)découvrir les bienfaits de la soupe et surtout du bouillon, particulièrement appréciables en cette saison.

Le chef Nick Sandler nous proposant en effet 60 recettes des plus traditionnelles comme le bouillon de volaille, le court-bouillon ou le fond de boeuf. Aux plus originales comme cette soupe péruvienne, mais aussi le Shabu-shabu japonais, le bouillon de poulet au quinoa, la marmite méditerranéenne aux palourdes, le Cock a leekie écossais, le Balnamoon Skink irlandais ou encore le Pho vietnamien. Bref un tour du monde des saveurs, des odeurs et des bienfaits de cette alimentation.

16395856_1178078252309650_514717967_nCar le bouillon a tout pour plaire : il permet de consommer des légumes et des fruits variés (de préférence de saison), et surtout de (re)découvrir des aliments moins habituels comme le riz noir ou la polenta. Et puis, le bouillon, c’est surtout très bon pour la santé et la ligne : pauvre en sel, pauvre en lipides, le bouillon est aussi plein de vitamines, riche en minéraux, en oligo-éléments et en nutriments. D’ailleurs, chaque recette est accompagnée d’indications précieuses comme le nombre de calories par personnes, mais aussi la quantité de protéines, glucides, lipides…

Bref, le bouillon, c’est un élixir de beauté et de jouvence ! J’aime aussi particulièrement l’idée que l’on peut déguster le bouillon quasiment à satiété, luttant ainsi contre les fringales et les envies qui vont avec.

Quant aux recettes, très détaillées et mises en valeur par des illustrations délicieusement magnifiques, elles sont très variées et vont donc contenter tous les goûts : avec des bouillons et soupes de voilaille, boeuf, porc, légumes, poissons et produits de la mer.

« Bouillons magiques », un livre de recettes qui porte bien son nom !

Infos pratiques

« Bouillons magiques »unknownt

Du chef Nick Sandler, illustrations de Ali Allen

Paru en janvier 2017 aux éd. Albin Michel

128 pages

Dimensions : 19,3 cm x 23,8 cm

Prix : 14,90 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Envie d’un Pain de Noël aux fruits secs pour prolonger l’ambiance des fêtes ?

100-douceurs-de-noeltttEt pourquoi ne pas réchauffer la froideur de l’hiver et prolonger la douceur de Noël avec quelques recettes ?

C’est ce que propose le petit livre de recettes très pratique et très gourmand, « 100% douceurs de Noël » !

Et voici, juste pour vous une recette très gourmande : un délicieux Pain de Noël aux fruits secs, le fameux Berawecka alsacien.

Je l’ai essayé cette année à Noël et ce fut un plébiscite avec un petit café !

 

  • L’histoire de cette recette en quelques mots…

Cette pâtisserie alsacienne s’offre traditionnellement à Noël et se consomme en tranches très fines, car c’est assez « bourratif ».

La pâte est « non levée » et beaucoup pensent à tort que son étymologie provient de Beera – poire en alsacien – mais la vérité serait ailleurs. Il faut chercher dans la culture Yiddish (Pere signifierait Pessa’h, la Pâque juive) et ce gâteau serait un cadeau de la communauté juive, autrefois fortement implantée en Alsace.berawecka-seul

Personnellement, j’aime déguster cette pâtisserie seule et légèrement tiède, parfois accompagnée d’une boule de glace à la vanille. Mes enfants l’adorent tartinée avec un peu de beurre salé.

 

  • Les infos pratiques

C’est une recette facile, mais à préparer la veille.

Temps de préparation : 30 mn

Temps de cuisson : une petite heure

 

  • Les ingrédients

Pour 6 personnes, il vous faudra…

– 500 à 800g de fruits séchés (poires, pommes, figues, dattes, pruneaux…)
– 200g de raisins secs
– 60g d’amandes moulues et environ une douzaine d’amandes entières
– 75g de noix hachées
– 100g d’écorces confites (citron, orange, angélique…)
– 200g de farine
– 250g de sucre (personnellement, j’ai ajouté 50g de sucre dans la macération de fruits)
– 7cl de kirsch

Sans oublier les épices…

Je les ai un peu arrangé à ma « sauce », c’est donc à mon sens très libre, à vous d’être créatif !
– 1 cuillère à café de cannelle
– 1 cuillère à café d’anis moulu
– 1 pincée de clou de girofle moulu
– 1 pincée de noix de muscade moulue
– 1 pincée de cardamome
– 1 tour de moulin de poivre

berewcka

  • La recette

Coupez les fruits secs en lanières fines. Portez-les à frémissement dans un peu d’eau pendant 10 mn avec les raisins.

Puis ajoutez les noix, les écorces confites (que vous aurez préalablement hachées), les épices et le kirch.

Laissez macérer 24 heures dans une jatte avec un couvercle.

Une journée plus tard, égouttez les fruits, en conservant le jus de la macération (car il peut, si vous le souhaitez, être ajouté à la pâte plus tard dans la recette).

p02Mélangez les fruits qui ont macérés avec la poudre d’amande et la farine. Pétrissez pour obtenir une pâte liée. Puis, divisez la pâte en deux.

Dans un plat tapissé de papier de cuisson, façonnez la pâte en deux boules ovales (un peu façon cake), puis piquez la pâte avec les amandes entières (j’ai tendance à en mettre beaucoup car j’adore les amandes, mais c’est très libre question quantité).

Puis enfourner pour 50 mn à une heure à 150° (th 5). Il faut surveiller la fin de cuisson pour ne pas que la pâte brûle.

A la sortie du four, badigeonnez au pinceau vos deux pains encore chauds avec un glaçage fait d’eau et de sucre glace (il est possible de remplacer l’eau par du kirch ou du schnaps alsacien).

 

  • Le petit truc en plus

Le choix des fruits secs est très libre. Il est possible donc, en fonction de ses goûts et ses envies, d’ajouter des quetsches, des cerises, oranges… Il est aussi possible de remplacer les amandes entières par des noix, ou de les marier ensemble.p1150204

A la maison, ce pain alsacien a été dégusté très rapidement. Mais il est possible de le laisser reposer plusieurs jours. Et de le consommer jusqu’à trois semaines après… Enfin, s’il en reste encore !

 

  • « 100% douceurs de Noël » en quelques mots

J’ai reçu ce petit livre de recettes quelques semaines avant Noël et je me suis régalée !

Car il a tout pour plaire : proposant 50 recettes très accessibles sur le thème de Noël et de l’hiver, des conseils pratiques, des photos magnifiques et appétissantes…

Bref, vous allez découvrir de délicieuses recettes pour réchauffer les frimas de l’hiver comme ce délicieux Pain de Noël aux fruits secs.

100-douceurs-de-noelEt ce que j’aime particulièrement dans ce livre gourmand, outre son tout petit prix très appréciable, c’est qu’il propose des idées de cuisine pour (re)découvrir les grands classiques des fêtes et de l’hiver mais aussi faire de belles et étonnantes découvertes culinaires régionales.

Alors, de la délicieuse Couronne de l’Avent, aux incontournables étoiles à la cannelle (mes enfants en ont même préparé pour offrir à leurs maîtresses d’école), en passant par les sublimes florentins, les joyeux petits sujets en pain d’épices, les odorantes truffes, les étonnantes demi-lunes à la vanille ou l’extraordinaire macaron géant glacé à la vanille, vous allez beaucoup pâtisser dans les semaines à venir !

« 100% douceurs de Noël »

De la journaliste gastronomique Nicole Renaud100-douceurs-de-noeltttttttt

Paru aux éd. First en octobre 2016 (coll. « 100% »), 89 pages. Prix : 3,99 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl