Et si on apprivoisait nos zèbres ?

« Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre »

Avant toute chose, je dédis cette chronique à mon grand fils, ce grand machin de 17 ans et demi (il tient à ses 6 mois) qui reste mon gros bébé mais aussi un personnage étonnant, déconcertant et totalement « zébrant ». Car oui, mon grand ado est un enfant avec ce petit quelque chose de différent. Appelez ça surdoué, précoce, à haut potentiel… Comme vous voulez. Personnellement, je préfère parler de « zèbre » surtout depuis que je viens de lire un ouvrage formidable : »Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre » de Corinne Droehnlé-Breit.

Un fils-zèbre ?!?!?!

Non, je ne compare pas mon fils chéri à un animal (même si j’adore encore l’appeler « mon lapin » et qu’il déteste cela…), mais le terme de « zèbre » pour évoquer ce phénomène de précocité a été créé par Jeanne Siaud Facchin en 2002 et colle, je trouve, plutôt bien aux enfants surdoués à la fois si semblables aux autres mais aussi si différents. Et oui, comme le zèbre, mon fils est souvent difficile à apprivoiser et à comprendre, comme le zèbre il est unique avec des rayures uniques, comme le zèbre l’enfant surdoué revendique sa différence avec ce pelage si particulier mais se cache aussi derrière ses rayures. Et puis, surtout, comme pour le zèbre, la vie d’adolescent déjà pas facile est encore plus compliquée pour ces jeunes hyper-sensibles et souvent en décalage avec leur entourage.

Un livre avec beaucoup de conseils pratiques…

« Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre », un livre pour mieux communiquer

Pour le vivre au quotidien, être parent d’un enfant précoce n’est pas chose simple… Et cela devient titanesque lorsque l’adolescence pointe le bout de son nez renfrogné et boutonneux !

C’est pour cette raison que j’ai adoré la lecture (providentielle et salvatrice) de cet ouvrage qui vient de paraître : « Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre ».

Car, de façon très simple, avec beaucoup d’images concrètes et d’exemples se référant à la vie quotidienne et aux relations parents-ados habituelles, l’auteure, Corinne Droehnlé-Breit, apporte un éclaircissement et des explications pour mieux communiquer avec son fils ou sa fille. Et mieux connaître, mieux comprendre ce que vivent et ressentent ces enfants avec ce petit quelque chose de différent, c’est déjà un pas dans la communication apaisée.

J’ai beaucoup aimé aussi le large panel d’émotions et d’exemples de la vie qui est évoqué dans cet ouvrage permettant que chaque parent trouve un peu de sa vie au travers du livre.

…Mais aussi des témoignages souvent touchants

Et c’est ce qui s’est passé pour moi car, bien sûr, mon fils est unique, mais j’ai pu trouver dans cet ouvrage beaucoup d’éléments me permettant de mieux comprendre et appréhender son sens aigu (à l’extrême même) de la justice et sa réaction épidermique souvent incontrôlée face à l’injustice sous toutes ses formes, mais aussi sa curiosité dévorante depuis son plus jeune âge (et la multiplicité des questions dont nous sommes, nous ses parents, assaillis pour répondre à son besoin de tout comprendre), son hypersensibilité souvent déconcertante, son incroyable mémoire, mais aussi sa solitude morale et réelle face à ses congénères dont il se sent à la fois proche et tellement éloigné. 

Un livre comme un défi

Et puis, j’ai adoré le concept de ce livre qui fonctionne aussi avec des défis lancés à l’ado, à ses parents et à son entourage au sens large. Des défis du quotidien, des défis concrets, des défis pratiques, mais aussi des défis plus dans l’émotion pour tous, les uns et les autres, mieux se connaître, mieux se comprendre et mieux se respecter.

Enfin, personnellement, j’ai été touchée par les nombreux témoignages qui permettent de se sentir moins seule face à un enfant aussi étonnant et déconcertant.

Bref, si vous avez envie de mieux comprendre votre adolescent qui a grandi trop vite, je vous recommande vivement le livre « Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre » de Corinne Droehnlé-Breit.

L’auteure Corinne Droehnlé-Breit

L’auteure en quelques mots

Corinne Droehnlé-Breit est docteure en psychologie, diplômée de l’université Paris V – Sorbonne et spécialiste de l’enfance et de l’adolescence.

En 2012, elle crée le cabinet Psy n Co, une structure pluridisciplinaire pour les enfants et adolescents à haut potentiel. Elle donne des conférences et participe des émissions télévisées sur le sujet.

Infos pratiques

« Comprendre l’adolescent surdoué – Comment apprivoiser mon zèbre » de Corinne Droehnlé-Breit

Paru en avril 2018 aux éd. De Boeck Supérieur (coll. Parentalités)

160 pages

Dimensions : 24 cm x 16 cm

Prix : 14,95 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=

Publicités

Envie d’un Noël en couleurs ?

« Coloriages de Noël »

Noël, c’est une période de l’année qui se prépare quelques semaines à l’avance. Et rien de mieux pour cela que de se détendre en faisant des coloriages !

Après avoir cherché (un peu, beaucoup même), j’ai trouvé un magnifique livre de coloriages qui a séduit autant le petits que leurs parents. Et ça, c’est rare ! C’est même un très joli livre de coloriages sur le thème de Noël qui s’intitule tout simplement « Coloriages de Noël ».

Car oui, véritablement, ce livre de coloriages a tout pour plaire, à commencer par de magnifiques illustrations qui sont aussi belles que ce que la couverture laisse présager (ce qui n’est pas toujours, hélas, le cas). Mais là, au fil des pages, on va de surprises en surprises en découvrant de merveilleux dessins sur le thème de Noël et de l’hiver avec une ribambelle de décorations de Noël, de maisons en pain d’épice, de traditionnelles bûches délicieuses, de jolies boules à neige qui ne demandent qu’à être secouées, d’étoiles qui ne demandent qu’à scintiller, de sapins enneigés ou décorés, de gui, d’écureuil, de faon, d’ourson, de paquets cadeaux, de bonshommes de neige…

Et tout est merveilleusement bien pensé dans cet ouvrage proposant donc des motifs à colorier très soignés, des scènes de fêtes pleine de magie de Noël, des petits détails qui font la différence comme l’atelier du Père Noël où les lutins s’agitent ou encore de jolies farandoles de guirlandes.

Des motifs avec beaucoup de détails

Les petits plus de ce livre de coloriages qui font la différence…

J’aime particulièrement la grandeur des feuilles de ce très joli livre de coloriages qui permet de jolis dessins. J’aime aussi les pages prédécoupées que l’on peut ensuite détacher (très facilement et sans les déchirer) du livre pour les afficher au mur ou même disposer près du sapin. Personnellement, j’ai proposé cette activité de coloriages à mes lutins hier soir avant le coucher pour les apaiser, et ils étaient enchantés à l’idée de pouvoir garder ou offrir leurs créations.

J’aime aussi le papier assez épais et glacé des feuilles de dessins permettant de colorier avec des feutres sans risquer de faire des trous et avec une vraie sensation de caresse agréable sur la main.

J’aime vraiment la planche de stickers de Noël dorés que l’on peut coller sur les coloriages pour les faire scintiller ! Ou, comme l’un de mes lutins, les utiliser pour décorer la maison. Ou encore, pour faire briller sa table de fêtes, ses paquets cadeaux…

Des fonds aux couleurs apaisantes

Bref, j’aime, j’aime, j’aime ce livre de coloriages très réussi qui transporte totalement dans l’ambiance de Noël. Après l’avoir utilisé, on se sent bien, merveilleusement bien, comme au matin de Noël…

Infos pratiques

« Coloriages de Noël »

De Stéphanie Rousseau

Paru en octobre 2017 aux éd. Gründ (coll. Temps calme)

50 dessins à colorier

48 pages

Dimensions : 23 cm x 28,5 cm

A partir de 5/6 ans

Prix : 6,95 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

« Pas de Noël cette année ? »… Un livre drôle, étonnant et délicieux !

« Pas de Noël cette année ? »

Ah !!!! Enfin un livre qui parle de Noël mais sans la guimauve, les lutins, le Père Noël et tout le toutim !! Non !! Ce que j’ai adoré dans ce très bel album « Pas de Noël cette année ? », c’est que justement il évoque Noël différemment et avec pourtant beaucoup de tendresse. Et vraiment, dans la famille, mes poussins et moi même avons adoré lire autre chose pour parler de Noël.

Bref, dans cette histoire originale et tendre à la fois, le lecteur suit les (més)aventures de Mulot, une petite souris vivant dans la forêt des Clochettes et qui déteste Noël… Quelle étrange idée, me direz-vous… Et bien oui, je vous le confirme, Mulot n’aime pas du tout cette période de fête car cela rime pour lui avec « DANGER » depuis que, tout petit, il a reçu une grosse boule tombée du sapin pile sur la tête.

Mulot n’est pas content à l’idée de fêter Noël

Et voilà donc le brave Mulot qui essaie de prévenir (avec bien des difficultés il faut le dire) tous les amis de la forêt de la dangerosité de Noël. Alors la petite souris court dans tous les sens, ordonnant à l’Ours de ne pas décorer de sapin car ses aiguilles sont piquantes, demandant au groupe de Lapins chanteurs de ne plus faire de griller de marrons car le feu est dangereux, ou questionnant l’Ecureuil pour savoir s’il s’est bien lavé les pattes avant de confectionner des biscuits… Mais personne ne semble vraiment l’écouter, tous les animaux de la forêt se laissant emporter par la magie de Noël.

Non, non, non ! Pas question de fêter Noël dans ces conditions explose le petit Mulot qui décide, purement et simplement, d’annuler Noël. Oui, AN-NU-LER !

C’est alors que la magie de Noël souffle sur les pages de ce très beau livre… En effet, les animaux ne peuvent pas annuler Noël car ils ont cadeau, pour lui, le petit Mulot peureux. Et qu’est-ce que c’est ? Un porte-voix tout beau, tout grand, tout rouge, dans lequel la petite souris se met à crier très fort pour que tous les animaux de la forêt l’entendent : « ce sera le plus beau Noël de tous les temps dans la forêt des Clochettes ».

J’aime les expressions des personnages de ce très bel album

Et la fête fut belle, très belle même, inattendue, remplie comme toujours de drôles et jolies surprises, mais très belle.

Des illustrations tendres et amusantes à la fois

Ce que j’aime particulièrement dans ce livre (outre l’histoire très originale), ce sont les illustrations à la fois douces et drôles.

Fourmillant de détails, de couleur, de nature, de vie, de bonne humeur, les dessins de ce livre apportent une vraie magie à cette belle histoire.

Mention spéciale d’ailleurs aux expressions des personnages qui sont toutes attendrissantes.

Et puis j’adore aussi le petit oiseau que l’on retrouve en fil rouge de chaque page et qui pose un regard délicieux sur les aventures de Mulot.

Enfin, j’apprécie tous les petits messages de sécurité que l’on révise avec les enfants grâce à Mulot comme l’importance de se laver les mains avant de toucher la nourriture, la prudence nécessaire lorsque l’on fait de la luge, ou le rappel qu’un objet pointu peut devenir dangereux…

Cherchez le petit oiseau qui commente cette histoire…

Bref, cet album « Pas de Noël cette année ? » est un livre que je vous recommande vivement, tant pour son histoire décalée, adorable et drôle à la fois, que pour ces très belles illustrations.

Infos pratiques

« Pas de Noël cette année ? »

Madeleine Cook (l’auteure) et Samara Hardy (l’illustratrice)

Paru en octobre 2017 aux éd. Casterman (coll. Les Albums de Casterman)

44 pages

Dimensions : 27,6 cm x 23,6 cm

Dès 3 ans

Prix : 13,95 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Et, au final, tout ne se passera pas tout à fait comme prévu…

Noël sera chantant avec « Mon Noël en musique » !

« Mon Noël en musique »

Je pense que vous l’avez compris : j’adore la période de Noël, les préparatifs, la maison qui se décore, l’odeur du sapin, les balades au grand air, le froid vivifiant, la chaleur d’un bon repas partagé, une soirée au coin du feu avec le chat sur les genoux, les illuminations dans les rues… Bref, j’adore cette période magique qui nous fait redevenir enfant.

C’est pourquoi, chaque année, je suis à fond en mode Noël avec mes lutins pour que, eux aussi, gardent de ces moments de fête de merveilleux et doux souvenirs.

Je passe donc beaucoup de temps à dénicher de jolis livres sur Noël et à les offrir à ma marmaille (et aux lutins de mes amies) pour les mettre en condition… Comme avec ce livre très original et musical au titre évocateur « Mon Noël en musique ».

Un peu à l’image des incontournables chants traditionnels de Noël, je vous invite donc à un voyage musical avec ce joli livre très bien pensé, même pour les très petits.

Divisé en trois grandes parties (très facilement identifiables et repérables, même par les enfants), ce joli livre nous propose donc de (re)découvrir les plus beaux chants traditionnels de Noël, mais aussi les comptines de Noël et, cerise sur le « cake », les chants traditionnels anglais de Noël. Personnellement, je trouve cette approche très intéressante car elle permet de varier les plaisirs en s’essayant à chanter beaucoup d’airs plus ou moins connus.

Des couleurs tendres pour un Noël tout doux

Alors bien sûr, vous allez croiser (et chanter) au fil des pages cartonnées (très solides) aux bouts arrondis (pour ne pas que les enfants se blessent) l’indéboulonnable « Petit Papa Noël », mais aussi des chants plus confidentiels comme « L’as-tu vu ? » (le préféré de mon piou piou de 3 ans) ou « Au royaume du bonhomme hiver » (une chanson un peu magique) ou encore chanter en anglais, please, « Frosty the snowman »et les plus connus « Jingle Bells », « We wish you a Merry Christmas » (entraînant à souhait).

Quant au chant préféré de la famille ? « Vive le vent » que mes enfants chantent à tue-tête du matin au soir depuis quelques jours !

Un livre à lire et écouter

J’aime particulièrement le concept de ce joli livre de Noël puisqu’il peut se lire ou s’écouter (avec le CD offert). En fonction du moment de la journée, il est donc possible de faire une pause câlin/lecture ou de danser et chanter comme des fous.

Des illustrations détaillées et tendres

J’adore aussi les dessins très tendres et délicats tout en douceur. J’aime particulièrement aussi les couleurs souvent pastels, et les nombreux détails (une chèvre, un chat, un ourson jouant dans la neige, un bonhomme de neige rigolo…) qui donnent beaucoup de vie aux illustrations.

Enfin, avec la présence de Saint Nicolas et du Père Noël, ce livre « Mon Noël en musique » est idéal pour nous faire entrer dans la magie des fêtes !

Infos pratiques

« Mon Noël en musique »

De Séverine Cordier

Paru en octobre 2017 aux éd. Gründ

Des languettes pour se repérer facilement

Livre musical composé de 8 chansons françaises, 9 comptines et 8 chansons anglaises et vendu avec le CD de toutes les chansons

32 pages

Dimensions : 25,8 cm x 25,9 cm

Dès 2/3 ans

Prix : 12,95 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

« Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »… Le recueil de nouvelles à lire en ce moment !

« Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

Qu’on le veuille ou non, qu’on déteste cela ou qu’on adore, il faut se le dire : nous sommes entrés dans la dernière ligne droite avant Noël !

Et tout nous l’indique d’ailleurs : des villes illuminées, aux téléfilms de Noël qui ont envahi nos petits écrans, en passant par les allées des magasins qui ont le plus souvent des allures d’atelier du Père Noël. C’est pourquoi je vous recommande vivement, en cette période festive justement, de sauter les deux pieds joints dans les fêtes avec cet excellent recueil de nouvelles : « Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

Alors bien sûr, toutes celles et tous ceux qui détestent les histoires romantiques, les belles histoires, les petits moments de bonheur comme seul la période de Noël peut encore nous en concocter vont fuir sans même finir leur lecture (et ils auront tord d’ailleurs), mais, pour tous les autres, nombreux fort heureusement, qui aiment se laisser emporter par cette magie si particulière de Noël, alors vous allez a-do-rer.

Comme moi d’ailleurs qui me suis réservée une vraie bonne soirée au coin du feu avec un petit chocolat chaud (oui, je sais, le cliché… Et pourtant, si agréable à vivre de temps en temps) avec ce très bon livre « Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

Pourquoi j’ai aimé « Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

La Teamromcom c’est le collectif d’auteures de comédies romantiques à la française (les six auteures de ce livre en photo ici lors de la soirée de lancement de l’ouvrage)

Même si le format de recueil de nouvelles est parfois déconcertant, j’ai aimé ne pas lire un roman mais des nouvelles, douze au total, toutes différentes et pourtant si proches aussi. Parlant toutes de la magie de Noël (pas toujours si magique d’ailleurs), toutes se situant la nuit de Noël, toutes romantiques (avec des degrés très différents cependant), toutes distrayantes, souvent drôles, parfois plus en retenues et en émotions, parfois même attachantes. Et toutes divinement bien écrites et bien rythmées.

En fait, le format de recueil est idéal pour ce type d’histoires de Noël car il permet de s’adapter à toutes les aspirations de Noël : un Noël décalé, un Noël étonnant, un Noël glamour, un Noël naturel, un Noël sous le signe de l’amour, un Noël fou, un Noël déconcertant… Nous avons toutes et tous une conception d’un Noël romantique et, pour le coup, toutes ces histoires courtes abordent ces différentes conceptions de Noël dans des lieux souvent étonnants comme un commissariat de police ou une cabine d’essayage déguisée en Mère Noël (ma nouvelle préférée).

Bref, un peu comme une belle surprise, comme un joli cadeau de Noël, je vous recommande cette lecture distrayante, étonnante et agréable de nouvelles.

Une suite dans le même livre !

Et ce que j’aime vraiment dans ce recueil de nouvelles, c’est que chacune des six auteures (LES Pros de la comédie romantique en France, il faut tout de même le dire) a écrit dans cet ouvrage deux nouvelles (douze au total pour celles et ceux qui ne suivent plus) et que, tour de magie ingénieux, la deuxième nouvelle est la suite de la première. Je n’ai perdu personne ?

Bref, pour résumer, le rythme de ce recueil est amplifié et différent parce qu’il suffit de tourner avec avidité les pages (ou de patienter, c’est au choix) pour découvrir la Happy End dans le même livre ! Et ça, c’est très malin !

Pour conclure (avant de vous laissez filer acheter ce livre), vous n’aimerez pas forcément toutes les nouvelles. Ou peut être aussi allez vous les apprécier à des degrés divers. Certaines vous toucheront plus que les autres. Certaines vous feront pouffer de rire (merci d’ailleurs à Marie Vareille pour sa nouvelle qui m’a fait travailler les Zygomatiques). D’autres histoires vous étonneront, vous sembleront même peut être improbables… Mais quoi qu’il en soit, vous allez passer un très bon moment avec ce « Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

Infos pratiques

« Y aura-t-il trop de neige à Noël ? »

Par les auteures Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille

Paru aux éd. Charleston Editions en novembre 2017

288 pages

Format poche

Prix : 6,50 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Envie d’en savoir plus ? 

« Berceuses pour petits noctambules », un livre musical doux comme le bisou du soir

« Berceuses pour petits noctambules »

« Berceuses pour petits noctambules », voilà un titre qui résume bien ce que beaucoup de parents (dont moi) vivent régulièrement le soir avec leurs lutins… Un dernier bisou, un dernier verre d’eau, une dernière histoire, un dernier appel parce qu’il y a du vent, une dernière vérification dans la chambre parce qu’il y a du bruit, une petite lumière pour ne pas avoir peur de la nuit… Et je pourrais continuer ces « une dernière » encore longtemps !

Bref, après avoir beaucoup cherché d’astuces pour que les couchers de mes enfants soient apaisés, j’ai trouvé une belle et douce solution que je m’empresse de vous faire partager : le livre musical et tendre « Berceuses pour petits noctambules ».

Pourquoi j’aime -énormément- ce livre ?

Des couleurs joyeuses pour aimer la nuit

« Berceuses pour petits noctambules » est un livre très complet : il s’écoute, il se chante, il se lit à tout moment de la journée. Et oui, je l’utilise avant la sieste, mais aussi pour un moment détente/lecture impromptu, et bien sûr le soir avant de se dire bonsoir.

C’est aussi un livre qui rend zen, qui apaise, les petits comme les parents. Et je l’ai vraiment constaté : en écoutant ce livre le soir, je me surprends à être beaucoup moins stressée par le (souvent) difficile moment du coucher de mes lutins.

Et puis j’aime beaucoup le mélange des sons dans ce livre musical : la musique des instruments et la musique des bruits de la nuit se mêlant délicatement pour un moment poétique et doux. Et ce mélange permet aussi aux enfants d’identifier (donc d’avoir moins peur) des bruits de l’eau qui coule, de la chouette qui hulule, du vol de la chauve-souris, de l’orage qui gronde au loin, du croassement des grenouilles…

Des textes tendres et drôles pour découvrir des animaux étranges

J’adore particulièrement les couleurs vives et joyeuses, étonnantes au premier abord pour un livre du soir, mais qui justement mettent de la bonne humeur dans le moment parfois pas facile du coucher. Mention spéciale d’ailleurs aux délicates illustrations de Marie Mahler avec une vraie signature désuète à souhait, et tellement poétique. Bref, de jolis dessins permettant de montrer aux petits que la nuit est avant tout belle.

Enfin, je suis en admiration devant la douceur, la simplicité et la tendresse de la voix de Gibus qui sait mieux que personne parler au coeur des enfants en faisant chanter et danser des mots simples et justes.

Gibus en quelques mots…

Dans la lignée d’Henri Dès, l’artiste belge Gibus compose des mélodies et des textes d’une douceur et d’une poésie sans pareilles. Sa voix chaleureuse et bienveillante apporte une vraie « zen-itude » aux petits comme aux grands.

La nuit devient belle…

Infos pratiques

« Berceuses pour petits noctambules »

Chansons : Gibus (parole et interprète) – Illustrations : Marie Mahler

Paru aux éd. Didier Jeunesse en octobre 2017

28 pages cartonnées aux bouts arrondis

Dimensions : 19 cm x 19 cm

Convient aux enfants dès la naissance

Prix : 13,90 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

« Max et Lapin » sont de retour pour fêter Noël !

« La belle nuit de Noël »

« Max et Lapin », c’est une collection de livres très tendres pour les petits poussins dès 2 ans. Une collection que j’adore car elle met en scène le quotidien, sans chichi mais avec une vraie tendresse particulièrement touchante.

C’est donc avec beaucoup de joie et une pointe d’émotion que je vous présente le petit dernier de la collection « Max et Lapin » qui sont tout excités par « La belle nuit de Noël ».

Dans cette nouvelle histoire en forme de petits moments de vie, le petit Max (et son fidèle doudou Lapin) prépare Noël avec beaucoup de fébrilité. Ba oui, à deux ans, on comprend quand même que Noël va être un grand moment !

Alors, avant de vivre cette fameuse merveilleuse nuit de Noël, Max finit de décorer le sapin que maman a installé dans le salon. Puis, il aide papa dans la cuisine à préparer des biscuits et un verre de lait pour le Père Noël. Il dépose bien  sûr ses petits chaussons (et ceux de doudou Lapin) devant le sapin avant d’aller dans son lit pour tenter de dormir. Mais ce n’est pas facile du tout de fermer les yeux lorsque l’on sait que le Père Noël doit passer. Alors Max parle avec Lapin pour se calmer et scrute d’une oreille très attentive tout les bruits…

Justement ! Voilà un bruit ! Est-ce enfin l’homme en rouge et sa hotte chargée de cadeaux ? Non… Ce n’est qu’un petit oiseau auquel maman, Max et Lapin donnent quelques miettes des gâteaux du Père Noël.

De jolis dessins très tendres et réalistes

Finalement, le petit Max est épuisé par toutes ses émotions et finit par s’endormir…

Et le lendemain, me direz-vous ? Et bien les biscuits ont disparu, le lait aussi… Et à leur place, au pied du sapin, Max et Lapin découvrent un magnifique cadeau rouge et doré, ainsi qu’une très jolie plume bleu argenté.

Max, un petit garçon qui vit des aventures comme tous les enfants

Je vous conseille vraiment ce livre « La belle nuit de Noël » car il souffle dans ses pages comme une jolie magie d’enfance, une magie tendre et très réaliste. Et c’est cela que les enfants (à commencer par mon piou-piou) adorent avec Max et Lapin : le fait que les aventures de ces petits héros des livres ressemblent à la vraie vie. Et personnellement, j’adore ce concept qui permet d’intéresser les très jeunes lecteurs avec une jolie histoire qui leur ressemble et leur parle vraiment.

Et puis j’aime aussi tous les petits détails des illustrations à la fois très  tendres et tellement réelles. En effet, la cuisine de Max ressemble beaucoup à toutes les cuisines, sa robe de chambre, son pyjama, le châle de maman, le sourire de papa… Tous ces petits éléments sonnent justes, au point de transformer ce moment de lecture avec les enfants en vrais moments de tendresse.

Des textes adaptés aux très jeunes lecteurs

Mention spéciale enfin aux textes qui, eux aussi, sonnent justes avec des mots simples, tirés de la vie courante et qui apportent à cette jolie histoire un je ne sais quoi qui donne le sourire et apporte de la joie dans le coeur.

Bref, vous l’avez compris, je vous recommande vivement de vivre la magie des fêtes avec les petits en leur faisant découvrir ce magnifique livre « La belle nuit de Noël » !

Infos pratiques

« La belle nuit de Noël »

Astrid Desbordes (l’auteure) et Pauline Martin (l’illustratrice)

Paru en novembre 2017 aux éd. Nathan Jeunesse (coll. « Max et Lapin »)

24 pages

Dimensions : 17 cm x 17 cm

Dès 2 ans

Prix : 5,90 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl