Pamela, ou l’histoire d’une femme à la vie incroyable

Pamela

Pamela

Je viens de terminer un livre passionnant, une biographie époustouflante qui (comme souvent) est plus romanesque encore qu’un simple roman, et je m’empresse de vous en parler….

Car avec « Pamela, ils l’ont tous désirée, elle les a tous aimés », on découvre au travers d’une femme un autre visage du pouvoir, croisant des hommes, beaucoup d’hommes, tous épris de la même femme : Pamela.

De Churchill, à Ali Khan, en passant par Agnelli, Sinatra, Druon ou Rothschild, tous ces hommes (et bien d’autres encore d’ailleurs) ont été séduits par le charme de cette petite anglaise qui a marqué le XXe siècle avec finesse, tact et une force très sensuelle.

 

Pamela, une femme qui a su tracer sa route…

Pamela, le jour de son mariage avec Randolph Churchill

Pamela, le jour de son mariage avec Randolph Churchill

Rien ne prédestinait pourtant la jeune Pamela à ce destin incroyable…

Née en Angleterre dans une famille de la haute bourgeoisie certes, mais sans plus, elle était destinée à se marier, laissant à son frère le manoir familial.

Mais la jeune Pamela, au caractère déjà bien trempé, ne l’entend pas de cette oreille et décide de suivre (contre l’avis des siens) en France un homme, puis de le quitter, et d’avoir un amant, et un autre, et encore un autre… Vivant sans rougir grâce à ses atouts féminins plus que désirables, cherchant surtout l’homme qui la mènera vers la gloire.

Et la gloire, elle la caresse du doigt à 19 ans en rencontrant le fils du grand Winston Churchill, Randolph. Unissant leurs deux appétits d’exister (lui, d’exister à côté de ce père si imposant, elle intéressée par ce patronyme ô combien célèbre qui lui évitera un retour dans la campagne anglaise qu’elle a fuit), ils se marient sans grand amour, sans cet amour véritable qui cimente un couple.

Pamela avec Averell Harriman

Pamela avec Averell Harriman

Et bien sûr, le mariage, comme le monde de l’époque d’ailleurs, va en se déliquescent… Randolph et Pamela sont même au bord de la rupture lorsque la seconde guerre mondiale éclate. C’est alors que la vie de Pamela devient totalement romanesque, Churchill père la voyant comme une alliée, précieuse et capable d’user de ses charmes avec arrogance et frivolité. Au point de créer un étrange « partenariat » avec sa belle fille, au point de la jeter dans un jeu politique passionnant qui favorisera l’entrée en guerre des Etats Unis…

Pamela, très consentante d’ailleurs, devient en effet (avec l’approbation et les encouragements de son beau père) la maîtresse de l’ambassadeur américain, Averell Harriman, pour récolter des secrets sur l’oreiller, secrets immédiatement répétés par Pamela à Winston Churchill !

Une étrange connivance avec ce beau père illustre qui la préservera jusqu’à la fin de sa vie. Au point de garder le nom de Churchill, et ce, même après son divorce de Randolph à la fin de la guerre.

 

…Vers la gloire…

Mais la vie ô combien romanesque de la belle Pamela aurait pu s’arrêter là, avec la fin de la seconde guerre mondiale… C’était sans compter sur l’appétit de vivre et de gloire de la jeune femme.

A partir de 1993, Pamela devient ambassadrice américaine en Freance

A partir de 1993, Pamela devient ambassadrice américaine en France

Convaincue de la puissance de ses charmes, elle retourne alors en France et collectionne les amants le plus prestigieux. Mais pas comme des trophées de chasse, plus pour tracer son chemin vers cette gloire qui l’attire tant et ce monde du pouvoir si masculin qui l’aimante véritablement.

A 50 ans, elle part alors vivre vie aux Etats Unis, en plein âge d’or du cinéma américain, un monde qui la fascinera et que j’ai pris beaucoup de plaisir à (re)découvrir dans cette biographie magnifique et tellement bien écrite qu’elle se lit comme un roman.

 

Une fin de vie française…

Participant activement à la campagne présidentielle de Bill Clinton en 1992, il la nomme après sa victoire ambassadrice en France, en 1993. Et c’est à Paris qu’elle mourra, en 1997, toujours en poste, toujours aussi influente et toujours aussi séduisante.

 

Une femme étonnante… 

Pamela

Pamela

Détestée par les femmes, Pamela ne choisira alors de mettre dans son lit que des hommes mariés, tous aux noms et aux pouvoirs prestigieux, de Ali Khan, à Agnelli, en passant par Sinatra, Druon, Rubirosa, Rothschild.

Mais Pamela n’est pas qu’une croqueuse d’hommes. C’est aussi une femme qui aime le pouvoir, qui sent bien qu’elle est capable de jouer un rôle dans le monde en aidant ses amants, en les influençant, en les conseillant, en les rassurant aussi… Bref, c’est une femme qui a marqué l’histoire de vie de ces amants, mais aussi l’Histoire, ma grande Histoire.

Pamela, c’est donc l’histoire incroyable (et vraie) d’une femme vivante, vibrante même, visionnaire aussi, capable de sentir son époque, une femme pétillante de charme et tellement décidée. Une femme qui a su s’imposer dans un monde de pouvoir si masculin.

 

Infos pratiques

« Pamela,51rdvjqxh8l-_sx340_bo1204203200_

ils l’ont tous désirée, elle les a tous aimés »

De Stéphanie des Horts

Paru aux éd. Albin Michel en février 2017

281 pages

Dimensions : 20,5 cm x 14 cm

Prix : 19 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s