« Harry Potter et l’enfant maudit », un bon livre pour terminer l’année !

"Harry Potter et l'enfant maudit"

« Harry Potter et l’enfant maudit »

C’est à quatre mains que j’ai décidé de vous présenter le huitième et dernier opus de la saga Harry Potter, aidée donc de l’un de mes fils, fan inconditionnel de Harry Potter. Et son avis est (comme le mien) sans équivoque : on A-DO-RE ce livre « Harry Potter et l’enfant Maudit » !

Ni le fait que l’histoire nous propulse presque deux décennies après les dernières aventures de Harry, ni l’écriture façon pièce de théâtre de ce dernier né de la saga Potter ne nous a dérouté. Mon rejeton a adoré, dévorant en une poignée d’heures les quelques 350 pages du livre. Tout comme moi d’ailleurs, qui a retrouvé avec grand plaisir toute la magie du monde de Harry Potter comme si dix-neuf années ne s’étaient pas passés…

 

Un avant goût de l’histoire de ce huitième opus… 

"Harry Potter et l'enfant maudit", c'est aussi une pièce de théâtre

« Harry Potter et l’enfant maudit », c’est aussi une pièce de théâtre qui se joue actuellement

Pour tout vous avouer, j’étais un peu inquiète à l’idée de découvrir ce dernier né de la saga Potter si longtemps après… J’étais d’autant plus inquiète que ce huitième opus avait été écrit entre étroite collaboration avec le metteur en scène John Tiffany (certes grand fan de Potter, mais tout de même). Mon fils lui ne se posait pas ce genre de questions torturantes (propres aux adultes), savourant simplement la joie de retrouver la magie de Potter et Cie. Quelques pages plus tard, mes doutes et craintes s’étaient envolées… Et l’enthousiasme de mon petit fan montait crescendo !

En effet, s’habituant très vite au rythme d’écriture différent des répliques de théâtre, on se rend compte au bout de quelques chapitres que cette forme de présentation stimule d’autant plus l’imaginaire du lecteur qu’il est beaucoup plus libre de s’imaginer les regards, les tons, les attitudes, les bruits, les gestes… Et cette liberté créative est très intéressante, permettant de retrouver à mon sens beaucoup plus facilement SON propre univers d’Harry Potter.

Le "nouvel" Harry et sa femme Ginu

Le « nouvel » Harry et sa femme Ginny

Et puis, l’histoire n’a pas un goût un mauvais réchauffé puisque l’espace temps sonne vrai. Dès les premières lignes, c’est en effet un Harry Potter adulte que l’on retrouve, comme si dix-neuf ans s’étaient réellement écoulés.

Harry est donc maintenant marié à Ginny Weasley (soeur de l’incontournable Ron) et père de trois enfants dont Albus Séverus, un fils qui donne bien du fil à retordre à ses parents. Une situation familiale pas facile qui sonne donc très vraie et ne place pas d’emblée Harry Potter en un super-héros agaçant mais beaucoup plus dans un rôle de père un peu perdu face à son fils mal dans sa peau et qu’il ne comprend pas vraiment.

Surtout que plus les pages se tournent et plus le fossé se creuse entre Harry et son fils. Et quel fossé même… Car, tout fraîchement arrivé à Poudlrad, Albus ne marche pas dans les traces prestigieuses de son papa mais se retrouve, un coup de chapeau magique plus tard, propulsé parmi les Serpentards (ça commence mal) et devient en plus très ami avec Scorpius Malefoy, le fils de Drago (qui n’a pas vraiment laissé un souvenir impérissable à Harry et sa bande).unknown

Unis par leur même mal-être, rejetés des autres élèves de Poudlard, Albus et Scorpius vont même décider de se lancer dans une incroyable aventure : faire revivre le beau Cedric Diggory, mort il y a bien longtemps dans la dernière épreuve du Tournoi des Trois sorciers… Comment ? En utilisant un Retourneur de Temps qui, comme son nom l’indique, permet de voyager dans le passé… Mais aussi de le retourner en le modifiant ! Et cette entreprise (louable certes) de Albus et Scorpius commence plutôt mal puisqu’ils réussissent à voler le fameux Retourneur de Temps au Ministère de la Magie, et ce, au nez, à la barbe et aux lunettes de Harry Potter et Hermione (la toujours aussi belle et décidée Hermione qui est maintenant mariée à Ron).

 

Et pourquoi nous aimons ce huitième opus ?

Hermione, Ron et Harry du temps de leurs études à Poudlard

Hermione, Ron et Harry du temps de leurs études à Poudlard

Retrouver la magie Potterrienne est forcément un moment unique pour tout les fans… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que dans ce dernier opus, « Harry Potter et l’enfant maudit » la mayonnaise magique reprend très vite !

Grâce certainement à beaucoup d’actions, de rebondissements et d’intrigues qui se mêlent au fil des scènes.

Grâce aussi à beaucoup de retours en arrière (merci le Retourneur de Temps) qui nous font retrouver une pliéiade de personnages croisés dans les sept premiers romans : Albus Dumbledore (revenu à la vie grâce à un portrait plus vivant que nature), mais aussi Hermione et Ron, ou encore Cedric Diggory, sans oublier le toujours aussi gigantesque et aimant Hagrid, mais aussi Mimi Geignarde qui hante toujours les toilettes des filles du 2e étage de Poudlard ou bien sûr le toujours aussi terrible Voldemort et sa ribambelle de magemorts parlant le toujours aussi sinistre Fourchelang… Et ces retrouvailles sont comme des petites madeleines de Proust que l’on savoure avec émotion et joie.

unknownuuu

Une galerie de personnages retrouvés, donc, qui s’ajoute aux petits nouveaux que vous découvrirez dans ce génialissime « Harry Potter et l’enfant maudit » !

 

Infos pratiques 

« Harry Potter et l’enfant maudit »

J.K. Rowling et John Tiffany

Paru en octobre 2016 aux éd. Gallimard (coll. « Gallimard jeunesse »)harry-potter-and-the-cursed-child-702x336-700x335

352 pages

Dimensions : 15,4 cm x 22,6 cm

Prix : 21 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien : https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s