Comment aider votre enfant à ne plus avoir peur de l’obscurité ?

cauchemarsiiRares sont les enfants qui échappent à la peur de l’obscurité…

Mais pour les parents, c’est toujours une mauvaise surprise. Car, alors que votre bébé s’endormait sagement en écoutant les bruits de la maison ou en gazouillant dans son lit, soudainement, sans forcément de raisons précises, il refuse désormais de rester seul dans sa chambre ou réclame qu’une lumière reste allumée…

Comment faire ? Comment expliquer ce comportement soudain ?  Comment l’aider à apprivoiser cette nuit qui le terrifie ?

 

Comment expliquer cette peur de la nuit ?unknownt

C’est très souvent entre 2 et 5 ans que se manifeste chez les enfants la peur de l’obscurité. Une angoisse qui peut même perdurer plus longtemps.

Mais comment expliquer cette soudaine peur incontrôlable ?

En fait, vers 2 ans, l’enfant commence à appréhender son environnement et, dans la nuit, il lui devient alors impossible de le contrôler et l’envisager comme en plein jour.

C’est aussi à cette période que l’enfant commence à faire ses premiers cauchemars… De là à imaginer des monstres cachés dans la chambre, il n’y a alors qu’un pas.

 

Mais d’où le viennent ces cauchemars ?

unknownrIls sont tout d’abord le fruit des émotions que l’enfant a plus ou moins bien géré (ou refoulé) dans la journée : une petite contrariété, votre voix qui hausse le ton pour une bêtise, le sentiment d’abandon lorsque vous l’avez « laissé » chez nounou (…) sont autant de petits « traumatismes ».

Et puis il y a aussi, les images qu’il peut avoir vu à la télévision dans la journée, les mots qu’il peut avoir entendu, les histoires de monstres tirés des livres ou des comptines qui lui font soudainement très peur.

Et puis, vers 2 ans, c’est aussi la pleine période du début des réveils nocturnes : votre enfant se mettant à crier, pleurer ou vous appeler en pleine nuit parce qu’il s’est réveillé et à peur.

 

Comment expliquer ces réveils ?unknowny

Ils peuvent être liés aux cauchemars et aux angoisses de la journée, mais aussi à doudou que l’on ne retrouve plus dans la nuit, à sa tétine qui est perdu, à un bruit qui fait soudain très peur, à son lit que bébé ne reconnaît plus…

Bref, loin d’être un environnement propice au sommeil, l’obscurité devient, pour l’enfant, un vaste piège qui le désoriente et l’effraie.

 

Comment réagir ?

Vous fâcher (même s’il est 3 heures du matin…) ne fera qu’ajouter de l’angoisse et la peur de l’obscurité de votre enfant…

imagesLe plus simple sur le moment est donc plutôt d’allumer une lumière de sa chambre, de vérifier avec votre enfant qu’il n’y a ni monstre, ni sorcière, ni dragon derrière le rideau ou dans le coffre à jouets, de lui expliquer que les bruits qu’il entend ne sont que le vent, la pluie, une chouette…

Bref, de dédramatiser, de rassurer et d’expliquer très simplement que ce qui lui fait peur n’existe pas vraiment.

Si les peurs de la nuit se multiplient au fil des soirées, installez une petite veilleuse dans la chambre de votre enfant ou prenez l’habitude de laisser la lumière du couloir allumée la nuit. Personnellement, l’un de mes enfants a toujours avec lui une petite veilleuse baptisée « cœur de lumière ». Cette petite lumière lui permettant de ne plus être dans l’obscurité totale, mais dans une douce pénombre rassurante.

 

Apprivoiser la peur pour mieux la dépasser…imagesttu

Ce n’est donc pas en pleine nuit, ou en pleine crise de larmes qu’il va falloir agir pour dédramatiser ces peurs nocturnes, mais beaucoup plus le lendemain, lors d’un temps calme. L’idée étant d’aider votre enfant à mettre des mots sur sa peur pour mieux l’apprivoiser et réussir ainsi à la comprendre et la vaincre.

Cela passe donc par le dialogue, souvent d’ailleurs s’étalant sur plusieurs jours et même semaines…

Comment ? En aidant votre enfant à identifier son stress. En lui montrant aussi que vous prenez ses peur au sérieux sans les dramatiser pour autant. En l’aidant à trouver lui-même des réponses. Par exemple : il n’y a pas de dragons dans ma chambre car ils ont peur du chien ou car ils n’existent pas…

unknownpppAutre point important, montrez à votre enfant qu’il n’est pas le seul à avoir eu peur en disant par exemple : « Moi aussi, tu sais quand j’étais petit(e)… ». En évoquant vos inquiétudes d’enfant, que lui ne partageait pas forcément, votre enfant se sentira plus fort.

Aidez-le aussi en l’encourageant à évoquer une peur qu’il avait et qu’il a su dépasser. Par exemple dormir chez nounou, ou plonger dans le grand bain de la piscine avec ses bouchons bien sûr…

Le soir, au coucher, chantez avec lui une comptine ou racontez une histoire que vous inventerez et dans laquelle il sera capable de vaincre ses peurs. Optez aussi pour la lecture de livres d’enfants sur le thème des peurs.unknownuuuu

Enfin, avant de laisser votre enfant s’endormir, montrez lui sa petite veilleuse ou l’interrupteur de la lampe de chevet…

 

Un petit livre de Dora pour ne plus avoir peur de l’obscurité  « Babouche a peur du noir »

C’est avec ce petit livre assez récent, « Babouche a peur du noir », que j’ai réussi à dédramatiser les peurs nocturnes de mon plus jeune bambin. Chaque soir, pendant une bonne quinzaine de jours, nous avons donc retrouvé le petite Babouche, le fidèle ami de Dora, qui, comme mon poussin, a très peur de l’obscurité.

"Babouche a peur du noir"

« Babouche a peur du noir »

En effet, une fois la lumière éteinte, Babouche a peur, très peur de la nuit : il ouvre alors de grands yeux ronds, croyant distinguer des formes étranges et effrayantes qui l’empêchent de s’endormir. Il a tellement peur qu’il entend même des bruits étranges…

Heureusement, Dora, l’amie des enfants, est là pour rassurer son copain le petit singe. Avec l’aide de l’étoile lumineuse, elle apporte à Babouche une veilleuse apaisante pour l’aider à passer une bonne nuit avec doudou et ne plus jamais avoir peur de l’obscurité.

Merci donc à la petite Dora qui a aidé mon petit bonhomme à gérer sa peur de l’obscurité, l’étoile lumineuse se transformant chez nous en une petite veilleuse qui, comme Babouche, rend la nuit plus douce.

« Babouche a peur du noir »

Paru en novembre 2016 aux éd. Albin Michel Jeunesse (coll. « Je grandis avec Dora ») – 24 pages – Dimensions : 16,8 cm x 16 cm – Dès 2 ans – Prix : 4,90 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

unknown

 

 

 

Publicités

Toutes les astuces pour réussir des recettes au chocolat !

ob_d69fed_20141026-170657Vous êtes certainement comme moi, FAN absolu de chocolat !

C’est donc avec plaisir et gourmandise que je vous propose cette balade odorante autour du chocolat…

Une envie de balade initiée par la découverte du livre « Envies chocolat » du pâtissier Frédéric Bau, un ouvrage délicieux et magnifique dans lequel je me suis plongée, dans tous les sens du terme.

Outre quelques 80 somptueuses recettes plus alléchantes les unes que les autres de Frédéric Bau, l’un des meilleurs pâtissiers au monde, j’ai surtout découvert dans cet ouvrage une vingtaine de pages bourrées de trucs, de conseils de grands chefs et d’astuces autour du chocolat…

Alors voici, juste pour vous, le Vrai/Faux du chocolat… Ou, tout ce que vous devez savoir pour ne plus jamais rater vos recettes à base de chocolat.

 

Le chocolat déteste l’humidité ! images

Et oui, je ne le savais pas… Mais il ne faut jamais ajouter de l’eau à du chocolat pour le faire fondre (et ce, particulièrement dans la préparation d’une mousse au chocolat). Même si, nombre de recettes le préconise…

Qu’il soit noir, blanc, au lait, au praliné, au caramel (…), le chocolat et l’eau ne font pas bon ménage. Le pire ennemi du chocolat est même l’humidité qui le fait gonfler, lui donne un aspect de mayonnaise grasse et le fait même grainer, donnant alors à vos préparations une texture très désagréable.

Bref, pour obtenir un chocolat onctueux, pas d’humidité !

 

Et la cuisson au bain-marie alors ?

Pour la cuisson au bain-marie, il est conseiller de travailler le chocolat dans un récipient aux bords hauts comme les "cul-de-poule"

Pour la cuisson au bain-marie, il est conseillé de travailler le chocolat dans un récipient aux bords hauts comme les bols en « cul-de-poule »

Et oui, souvent, pour faire fondre délicatement le chocolat, il est conseillé d’utiliser la technique du bain-marie. A savoir de faire fondre le chocolat dans un récipient qui lui-même se trouve plongé dans une casserole d’eau mise à chauffer.

Et bien le truc est simple : le récipient dans lequel se trouve votre chocolat doit avoir les bords assez hauts pour ne pas que l’eau bouillante de votre bain-marie n’éclabouse le chocolat en train de fondre…  Et ainsi , le tour est joué : pas d’humidité dans votre chocolat !

 

Aimer le produit…

Le chocolat ne déroge pas à la règle… Pour une recette finie délicieuse, il faut partir avec de bons produits au départ. Alors utilisez de bons chocolat, riches en cacao. Et pas du chocolat premier prix à la composition souvent… douteuse.p-tisserie-par-marike-van-beurden

Le pourcentage de cacao n’est donc pas un gage de qualité lorsque l’on achète son chocolat, mais attachez-vous bien plus à sa provenance, sa fabrication, sa composition et sa qualité. Car ce sont tous ces éléments qui vont donner le goût final à votre recette au chocolat.

 

Amer ou pas ?

Ce n’est pas le pourcentage du cacao qui joue sur le goût amer du cacao…

1601_financiers-chocolat_10_700_hzUn chocolat noir à 70% de cacao est donc très peu sucré et très riche en chocolat, mais pas forcément très amer pour autant. C’est plutôt sur la longueur en bouche du chocolat que ce pourcentage va jouer.

L’amertume est elle liée à la provenance du chocolat.

 

Frédéric Bau en quelques mots…

Frédéric Bau cultive l’art de la gourmandise.

Et il manie son art à la perfection puisque c’est certainement l’un des meilleurs pâtissiers au monde.

Passionné de chocolat et passionné par la transmission de son savoir, il crée, en 1988, L’École du grand chocolat Valrhona, à la pédagogie unique et au rayonnement international. Il est aujourd’hui directeur de création de la maison Valrhona, en charge de la prospective.

Frédéric Bau

Frédéric Bau

 

« Envies chocolat » en quelques mots… 

« Envies chocolat » c’est LE livre autour du chocolat pour les amateurs de chocolat.

Un livre de 80 recettes alléchantes, délicieuses, sublimes et souvent assez faciles à réaliser. Des recettes imaginées par le pâtissier d’excellence Frédéric Bau.

Des recettes traditionnelles comme l’étoile de Noël (une ganache au chocolat noir, dacquoise aux noix et café, décors en chocolat) ou les Eskiball (de drôle d’esquimaux au chocolat) mais aussi plus originales comme les guimauves apéritives (aux olives de Nyons et aux anchois) ou les déclinaisons de choux chocolatés et fruités (à l’ananas, aux framboises, aux myrtilles, à la passion…).

"Envies chooclta"

« Envies chocolat »

Un livre qui met surtout en appétit avec des photos tout simplement somptueuses. « Envies chocolat », le livre qui magnifie le chocolat !

 

Infos pratiques

« Envies chocolat »

L’auteur : le pâtissier Frédéric Bau

Le photographe : Jean-Bernard Lassara

Paru en octobre 2016 aux éd. Albin Michel

176 pages

Dimensions : 29,2 cm x 18,7 cm

Prix : 25,90 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

chocolat2

 

 

La Black Food, c’est tendance !

haricots-noirsLes aliments noirs ne sont pas seulement atypiques et intéressants pour composer une jolie assiette qui sort de l’ordinaire.

Ils doivent aussi leur couleur foncée à des pigments végétaux nommés anthocyanes, bien connus pour les effets antioxydants. Mettre le plus souvent possible au menu des aliments noirs est donc un excellent réflexe et aussi une nouvelle tendance côté cuisine.

Cela tombe bien ! La marque Markal est le spécialiste des produits céréaliers et des légumineuses depuis 80 ans ! Cette marque Bio (et ça, c’est encore mieux) propose en effet dans son large catalogue plusieurs références d’aliments noirs.

Voici donc, juste pour vous, tout ce qu’il vous faut pour passer au noir et avoir une nourriture saine.

1, 2, 3 ! C’est parti pour une cuisine healthy & trendy !

Les lentilles noires BelugA Bio Ces lentilles noires, originaires du Canada, sont souvent considérées comme la fine fleur des lentilles, grâce à leurs graines, bien rondes, lisses et brillantes. Côté Cuisine, surnommées « caviar végétal» pour leur sublime couleur noire, elles possèdent un goût unique, proche de la noisette et de la châtaigne. Elles cuisent en en 20 minutes (compter 1 volume de lentilles noires dans 3 volumes d’eau froide non salée) et sont parfaites en salade, accompagnement, soupes, risotto... Côté nutRitionneL, elles sont très riches en protéines (26 g pour 100 g !) et en fibres. sachet de 500 g : 3,30 €

Les lentilles noires Beluga BIO. Ces lentilles noires, originaires du Canada, sont souvent considérées comme la fine fleur des lentilles, grâce à leurs graines, bien rondes, lisses et brillantes.
Côté Cuisine, surnommées « caviar végétal» pour leur sublime couleur noire, elles possèdent un goût unique, proche de la noisette et de la châtaigne. Elles cuisent en 20 minutes (compter 1 volume de lentilles noires dans 3 volumes d’eau froide non salée) et sont parfaites en salade, accompagnement, soupes, risotto…
Côté nutritionnel, elles sont très riches en protéines (26 g pour 100 g !) et en fibres.
Prix d’un sachet de 500 g : 3,30 €.

Le riz noir complet bio Le riz noir est un riz long complet cultivé en Thaïlande. Sa couleur originale est due à son enveloppe naturellement pigmentée de noir. Côté Cuisine, il apporte couleur et originalité dans les assiettes. Compter environ 60 g de riz par personne. Mettre le riz à cuire dans une casserole et couvrir largement d’eau froide. Porter à ébullition et laisser cuire 25 minutes à feu moyen. Egoutter et rincer selon la convenance. Côté nutRitionneL, la teneur élevée en amidon contenue dans le riz lui confère des propriétés nutritives très intéressantes pour l’organisme. Le riz complet est constitué du grain entier qui a gardé le germe et l’enveloppe externe (le son) : il est ainsi une source de fibres et de nutriments. Sachet de 500 g : 3,50 €

Le riz noir complet BIO. Le riz noir est un riz long complet cultivé en Thaïlande. Sa couleur originale est due à son enveloppe naturellement pigmentée de noir.
Côté Cuisine, il apporte couleur et originalité dans les assiettes. Compter environ 60 g de riz par personne. Mettre le riz à cuire dans une casserole et couvrir largement d’eau froide. Porter à ébullition et laisser cuire 25 minutes à feu moyen. Egoutter et rincer selon la convenance.
Côté nutritionnel, la teneur élevée en amidon contenue dans le riz lui confère des propriétés nutritives très intéressantes pour l’organisme. Le riz complet est constitué du grain entier qui a gardé le germe et l’enveloppe externe (le son) : il est ainsi une source de fibres et de nutriments.
Prix d’un sachet de 500 g : 3,50 €.

Les graines de sésame noirs. GrAines De sésAme nOir BiO Côté Cuisine, ces graines, au goût plus intense que les graines de sésame complet, permettent de relever les plats, d’apporter du croquant et de la couleur à l’ensemble des recettes. Elles sont parfaites dans les pains, pâtisseries et peuvent également être saupoudrées sur les salades, viandes blanches, poissons, riz... Pour leur donner un agréable goût de noisette, il est possible de les dorer légèrement à la poêle, sans ajout de matière grasse. Côté nutRitionneL, les graines de sésame noir sont riches fibres et sont un apport intéressant en magnésium, phosphore et calcium. sachet de 250 g : 2,70€

Les graines de sésame noir BIO. Côté Cuisine, ces graines, au goût plus intense que les graines de sésame complet, permettent de relever les plats, d’apporter du croquant et de la couleur à l’ensemble des recettes. Elles sont parfaites dans les pains, pâtisseries et peuvent également être saupoudrées sur les salades, viandes blanches, poissons, riz…
Pour leur donner un agréable goût de noisette, il est possible de les dorer légèrement à la poêle, sans ajout de matière grasse.
Côté nutritionnel, les graines de sésame noir sont riches fibres et sont un apport intéressant en magnésium, phosphore et calcium.
Prix d’un sachet de 250 g : 2,70 €

Les haricots noirs bio. Originaires d’Amérique du Sud, les haricots noirs se sont rapidement répandus à travers le monde ces derniers siècles. Aliments de base en Amérique et au Mexique, ils sont la variété la plus consommée dans ces pays, mais sont également très utilisés en Asie (dans la sauce noire), dans la cuisine d’outre- mer (massale, carrys...) et dans les recettes brésiliennes (feijada...). Côté Cuisine, les haricots noirs se dégustent chauds en accompagnement de riz, de viandes en sauce, dans les soupes ou froids dans les salades composées. Côté nutRitionneL, les haricots noirs ont un profil nutritionnel très intéressant et permettent d’équilibrer les menus tout en diversifiant son alimentation car ils sont riches en fibres et en protéines. sachet de 500 g : 2,10€

Les haricots noirs BIO. Originaires d’Amérique du Sud, les haricots noirs se sont rapidement répandus à travers le monde ces derniers siècles. Aliments de base en Amérique et au Mexique, ils sont la variété la plus consommée dans ces pays, mais sont également très utilisés en Asie (dans la sauce noire), dans la cuisine d’outre- mer (massale, carrys…) et dans les recettes brésiliennes (feijada…).
Côté Cuisine, les haricots noirs se dégustent chauds en accompagnement de riz, de viandes en sauce, dans les soupes ou froids dans les salades composées.
Côté nutritionnel, les haricots noirs ont un profil nutritionnel très intéressant et permettent d’équilibrer les menus tout en diversifiant son alimentation car ils sont riches en fibres et en protéines.
Prix d’un sachet de 500 g : 2,10 €.

Les graines de Chia bio. Le chia est une plante d’origine mexicaine le nom Chia signifie « force » en Maya. Les Aztèques l’utilisaient comme source d’énergie lors de leurs marches de 24 heures. En Amérique du Sud, le chia est souvent consommé sous forme de boisson appelée « Chia fresca » composée d’eau, graines de chia, jus de citron et sucre. Côté Cuisine, avec leur saveur douce, ces graines peuvent être parsemées sur les salades ou ajoutées à toutes sortes de recettes salées comme sucrées comme les fameux « chia puddings » . Côté nutRitionneL, riches en protéines et en fibres. sachet de 250 g : 3,20 €

Les graines de chia BIO. Le chia est une plante d’origine mexicaine le nom Chia signifie  force en Maya. Les Aztèques l’utilisaient comme source d’énergie lors de leurs marches de 24 heures. En Amérique du Sud, le chia est souvent consommé sous forme de boisson appelée « Chia fresca » composée d’eau, graines de chia, jus de citron et sucre.
Côté Cuisine, avec leur saveur douce, ces graines peuvent être parsemées sur les salades ou ajoutées à toutes sortes de recettes salées comme sucrées comme les fameux « chia puddings » .
Côté nutritionnel, ces graines sont riches en protéines et en fibres.
Prix d’un sachet de 250 g : 3,20 €.

 

Markal en quelques mots…logo-markal-entete

C’est au cœur de la Drôme, département pilote pour le développement de l’agriculture bio, que Markal est devenu un acteur majeur dans le monde des céréales bio.

Situé à Saint-Marcel-lès-Valence, sur une superficie de plus de 12 000 m², Markal s’est construit autour trois activités distinctes :

  • la fabrication de produits alimentaires à base de céréales et de riz,
  • le négoce de matières premières et d’ingrédients pour l’industrie,
  • le conditionnement et la distribution de produits alimentaires.

Devenu le spécialiste de l’alimentation bio, Markal a sélectionné un réseau de distribution adapté à la qualité et l’authenticité de ses produits : les magasins spécialisés bio. Aujourd’hui, Markal et ses différentes marques sont présents à travers plus de 900 magasins bio.

Le choix de ce réseau de distribution est simple : à travers ces magasins, vous bénéficierez de conseils, de choix, de qualité, de suivi.

 

slide-meilleur-produit

Infos pratiques

Markal est le spécialiste des produits bio et gourmands.

Les produits Markal sont disponibles exclusivement en magasins bio et sur leur site web.

Retrouvez toutes les infos sur cette marque via : http://www.markal.fr

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

197618-riz-noir-riche-antioxydants-anthocyanine

 

 

 

 

Notre sélection de biscuits pour les fêtes !

Fatigués d’offrir des chocolats sans surprise pour les fêtes ? Alors choisissez l’originalité et le goût en offrant de jolies boîtes à biscuits La Trinitaine !

De délicieux sablés 100% pur beurre présentés dans de toutes aussi délicieuses boîtes en métal. Avec les biscuits La Trinitaine, offrez un petit peu de l’esprit breton !

Nous adorons l'esprit festif et doux à la fois de cette jolie boîte qui, une fois les délicieux sablés dégustés, pourra se transformer en une belle boîte à secrets ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

Nous adorons l’esprit festif, tendre et doux à la fois de cette jolie boîte qui, une fois les délicieux sablés dégustés, pourra se transformer en une belle boîte à secrets ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

Une très jolie boîte de fêtes mêlant la tradition et l’originalité. C’est frais, joyeux et tendance. Bref, on adore ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de sablés.

Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

Efficace et colorée, cette belle boîte tout en rouge et or est parfaite pour illuminer les fêtes de fin d’année ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de biscuits.

La marque la Trinitaine a aussi pensé aux enfants en déclinant les aventures de Jules et Julie sur cette jolie boîte Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

La marque la Trinitaine a aussi pensé aux enfants en déclinant les aventures des friandises de Jules et Julie sur cette jolie boîte faisant souffler un joli vent sur la Bretagne ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de sablés bretons.

Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

Et voici notre coup de coeur : une autre déclinaison des aventures de Jules et Julie qui s’affairent à décorer le sapin de Noël. Une jolie boîte en métal qui séduira les petits comme les grands ! Prix : 3,90 € pour 130 grammes de délicieux sablés bretons.

 

La Trinitaine en quelques mots…2be86fb076ee86876d4925dcdf803f26

La Trinitaine est une biscuiterie emblématique de Bretagne qui confectionne depuis plus de 60 ans tout une gamme de biscuits bretons avec un seul mot d’ordre : le respect du goût, du terroir et des bons produits.

Plus d’infos sur : http://www.latrinitaine.com

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

 

« Harry Potter et l’enfant maudit », un bon livre pour terminer l’année !

"Harry Potter et l'enfant maudit"

« Harry Potter et l’enfant maudit »

C’est à quatre mains que j’ai décidé de vous présenter le huitième et dernier opus de la saga Harry Potter, aidée donc de l’un de mes fils, fan inconditionnel de Harry Potter. Et son avis est (comme le mien) sans équivoque : on A-DO-RE ce livre « Harry Potter et l’enfant Maudit » !

Ni le fait que l’histoire nous propulse presque deux décennies après les dernières aventures de Harry, ni l’écriture façon pièce de théâtre de ce dernier né de la saga Potter ne nous a dérouté. Mon rejeton a adoré, dévorant en une poignée d’heures les quelques 350 pages du livre. Tout comme moi d’ailleurs, qui a retrouvé avec grand plaisir toute la magie du monde de Harry Potter comme si dix-neuf années ne s’étaient pas passés…

 

Un avant goût de l’histoire de ce huitième opus… 

"Harry Potter et l'enfant maudit", c'est aussi une pièce de théâtre

« Harry Potter et l’enfant maudit », c’est aussi une pièce de théâtre qui se joue actuellement

Pour tout vous avouer, j’étais un peu inquiète à l’idée de découvrir ce dernier né de la saga Potter si longtemps après… J’étais d’autant plus inquiète que ce huitième opus avait été écrit entre étroite collaboration avec le metteur en scène John Tiffany (certes grand fan de Potter, mais tout de même). Mon fils lui ne se posait pas ce genre de questions torturantes (propres aux adultes), savourant simplement la joie de retrouver la magie de Potter et Cie. Quelques pages plus tard, mes doutes et craintes s’étaient envolées… Et l’enthousiasme de mon petit fan montait crescendo !

En effet, s’habituant très vite au rythme d’écriture différent des répliques de théâtre, on se rend compte au bout de quelques chapitres que cette forme de présentation stimule d’autant plus l’imaginaire du lecteur qu’il est beaucoup plus libre de s’imaginer les regards, les tons, les attitudes, les bruits, les gestes… Et cette liberté créative est très intéressante, permettant de retrouver à mon sens beaucoup plus facilement SON propre univers d’Harry Potter.

Le "nouvel" Harry et sa femme Ginu

Le « nouvel » Harry et sa femme Ginny

Et puis, l’histoire n’a pas un goût un mauvais réchauffé puisque l’espace temps sonne vrai. Dès les premières lignes, c’est en effet un Harry Potter adulte que l’on retrouve, comme si dix-neuf ans s’étaient réellement écoulés.

Harry est donc maintenant marié à Ginny Weasley (soeur de l’incontournable Ron) et père de trois enfants dont Albus Séverus, un fils qui donne bien du fil à retordre à ses parents. Une situation familiale pas facile qui sonne donc très vraie et ne place pas d’emblée Harry Potter en un super-héros agaçant mais beaucoup plus dans un rôle de père un peu perdu face à son fils mal dans sa peau et qu’il ne comprend pas vraiment.

Surtout que plus les pages se tournent et plus le fossé se creuse entre Harry et son fils. Et quel fossé même… Car, tout fraîchement arrivé à Poudlrad, Albus ne marche pas dans les traces prestigieuses de son papa mais se retrouve, un coup de chapeau magique plus tard, propulsé parmi les Serpentards (ça commence mal) et devient en plus très ami avec Scorpius Malefoy, le fils de Drago (qui n’a pas vraiment laissé un souvenir impérissable à Harry et sa bande).unknown

Unis par leur même mal-être, rejetés des autres élèves de Poudlard, Albus et Scorpius vont même décider de se lancer dans une incroyable aventure : faire revivre le beau Cedric Diggory, mort il y a bien longtemps dans la dernière épreuve du Tournoi des Trois sorciers… Comment ? En utilisant un Retourneur de Temps qui, comme son nom l’indique, permet de voyager dans le passé… Mais aussi de le retourner en le modifiant ! Et cette entreprise (louable certes) de Albus et Scorpius commence plutôt mal puisqu’ils réussissent à voler le fameux Retourneur de Temps au Ministère de la Magie, et ce, au nez, à la barbe et aux lunettes de Harry Potter et Hermione (la toujours aussi belle et décidée Hermione qui est maintenant mariée à Ron).

 

Et pourquoi nous aimons ce huitième opus ?

Hermione, Ron et Harry du temps de leurs études à Poudlard

Hermione, Ron et Harry du temps de leurs études à Poudlard

Retrouver la magie Potterrienne est forcément un moment unique pour tout les fans… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que dans ce dernier opus, « Harry Potter et l’enfant maudit » la mayonnaise magique reprend très vite !

Grâce certainement à beaucoup d’actions, de rebondissements et d’intrigues qui se mêlent au fil des scènes.

Grâce aussi à beaucoup de retours en arrière (merci le Retourneur de Temps) qui nous font retrouver une pliéiade de personnages croisés dans les sept premiers romans : Albus Dumbledore (revenu à la vie grâce à un portrait plus vivant que nature), mais aussi Hermione et Ron, ou encore Cedric Diggory, sans oublier le toujours aussi gigantesque et aimant Hagrid, mais aussi Mimi Geignarde qui hante toujours les toilettes des filles du 2e étage de Poudlard ou bien sûr le toujours aussi terrible Voldemort et sa ribambelle de magemorts parlant le toujours aussi sinistre Fourchelang… Et ces retrouvailles sont comme des petites madeleines de Proust que l’on savoure avec émotion et joie.

unknownuuu

Une galerie de personnages retrouvés, donc, qui s’ajoute aux petits nouveaux que vous découvrirez dans ce génialissime « Harry Potter et l’enfant maudit » !

 

Infos pratiques 

« Harry Potter et l’enfant maudit »

J.K. Rowling et John Tiffany

Paru en octobre 2016 aux éd. Gallimard (coll. « Gallimard jeunesse »)harry-potter-and-the-cursed-child-702x336-700x335

352 pages

Dimensions : 15,4 cm x 22,6 cm

Prix : 21 €

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien : https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Concours !

unknown
Et hop !!! Un nouveau CONCOURS avec EVE MAG !!
Pour prolonger la magie de Noël, EVE MAG a eu envie de vous offrir ce livre très sympa « Les pompiers ça sert à quoi ? » !!
Pour être la ou le gagnant(e), rien de plus facile :

  • Allez sur a page Facebook de Eve Mag via : https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles/
  • Mettez un commentaire sous le message annonçant ce concours
  • Puis, PARTAGEZ en mode « PUBLIC » ce concours
  • Et UN J’AIME pour vous ABONNER à Eve Magazine (Bien sûr, si vous êtes déjà abonnée, c’est tout bon pour vous)

pompiers

Tirage au sort le 30 décembre, vers 18 h !!!
Bonne chance à toutes et tous !! Et surtout belle fin d’année !

unknown

 

Nos livres coups de coeur de Noël pour les enfants…

662590

C’est la dernière ligne droite avant la venue du papa Noël.

Alors, pas question de se relâcher… Il va nous falloir être organisé pour jouer les vaillants petits lutins de l’homme en rouge et trouver les derniers cadeaux qu’il nous faut.

Mais encore faut-il trouver LA bonne idée…

Et bien voici, juste pour vous, notre sélection de très jolis livres à déposer au pied du sapin.

 

  • « Dora décore le sapin de Noël »

61k3yhfkq7l-_sx465_bo1204203200_Mes enfants (comme beaucoup d’autres) adorent la petite Dora… Alors, avec elle, je suis certaine de leur faire plaisir !

C’est pourquoi je déposerai ce livre « Dora décore le sapin de Noël » au pied du sapin. Surtout que j’aime la joie de cette histoire pétillante et chaleureuse. C’est en effet Noël et la petite Dora aide ses parents à décorer le grand sapin de Noël avec son ami Babouche. les boules, les décorations de Noël, les guirlandes et même une magnifique étoile scintillante… Dora a tout prévu pour plonger ses petits amis lecteurs dans la magie des fêtes.

Bref, « Dora décore le sapin de Noël », c’est tendre comme une sucrerie de Noël, c’est joyeux comme la venue du Père Noël, c’est lumineux comme l’étoile qui scintille en haut du sapin, c’est doux comme cette belle période.

Et le petit plus ? De jolis pages façon papier glacé pour mettre encore plus en avant les couleurs pétillantes si chère à Dora !

Un joli cadeau de Noël comme on les aime !

« Dora décore le sapin de Noël ». Paru en septembre 2016 aux éd. Albin Michel (coll. « Je grandis avec Dora »), 28 pages, dimensions : 16,7 cm x 16 cm. Dès 3 ans. Prix : 4,90 €.

 

  • « T’Choupi Mon cahier de jeux Noël »

Voici un livre de jeux parfait pour vivre pleinement la magie de Noël et s’amuser pendant les vacances !51qfc35lcil-_sx423_bo1204203200_

Et ce qui est particulièrement intéressant dans ce joli cahier de jeux sur le doux thème de Noël, c’est que les 40 activités proposées sont très variées : il y du coloriage, bien sûr, mais aussi des activités de points à relier pour apprendre à compter tout en dessinant un joli camion dans son paquet cadeau ou un renne, sans oublier des jeux des 7 différences ou des activités d’observation en tout genre… Bref, il y en a pour tous les goûts pour ne pas s’ennuyer !

Ce cahier pouvant être démarré et repris dans n’importe quel ordre, les enfants ont donc l’embarras du choix avec cette « foultitude » d’activités très variées. Pour ce qui est de notre expérience familiale, mon petit dernier a surtout adoré la double page où il fallait aider T’Choupi à retrouver sa moufle perdue dans une ambiance très hivernale, ma plus grande a elle préférée tous les jeux de « labyrinthe » mêlant observation, logique et dextérité avec un crayon. Quant à mon lutin de 6 ans, ce qu’il a aimé par dessus tout, ce sont toutes les activités de découpage et de création qui lui ont permis de créer des guirlandes (qui trônent toujours fièrement dans notre sapin), de préparer plusieurs boules à neige de Noël (dont une sera offert à la maîtresse dès janvier) et de décorer le sapin de Noël de T’Choupi avec des autocollants fournis dans le livre.

Quant à moi, j’a beaucoup aimé le modèle de lettre et d’enveloppe (très drôles) pour le Père Noël et la recette de petits sablés de Noël que nous avons bien sûr testée en famille. Bref, avec « T’Choupi Mon cahier de jeux Noël », même les mamans s’amusent !

 « T’Choupi Mon cahier de jeux Noël». Paru en octobre 2016 aux éd. Nathan, 56 pages (dont 8 pages de cartes prédécoupées et 2 pages d’autocollants), dimensions : 23 cm x 27 cm. Dès 3 ans. Prix : 7,90 €.
  • « Je crée la mode Fête Chic »
61dhuqgt1ul-_sx365_bo1204203200_Voilà un bloc créatif qui va beaucoup plaire aux petites filles !
Car elles vont pouvoir laisser parler leur imagination pour inventer et créer non pas le mais LES looks parfaits pour aller à une soirée.
Et ce qui a plu particulièrement à ma petite princesse (fan de mode), c’est que ce sont des tenues complètes qu’elle pouvait imaginer : des vêtements au maquillage en passant par la chevelure ou le vernis à ongle, toutes les possibilités créatives étant en effet permises !
Autant vous dire que ma « testeuse » (ravie) a rapidement convié ses amies dans sa chambre pour aider Emma, Zélie et Chloé (les trois personnages de ce bloc) à être les plus belles.
Quant à moi, j’ai véritablement aimé la large place à la créativité et à l’imaginaire qu’offre ce bloc « Je crée la mode Fête Chic », les petites filles pouvant, par exemple, utiliser les stickers colorés pour habiller leurs modèles ou les colorier elles-même.
J’aime beaucoup aussi tous les conseils de beauté qui parsèment ce bloc joyeux et coloré, permettant, même aux mamans, un beau moment de partage avec leurs filles.
Et les petits plus ? Une jolie histoire en fil rouge pour lier ce livret très créatif, des idées de recettes culinaires simples pour une jolie fête, des idées pétillantes de déco, des conseils de beauté, des cartons d’invitation très colorés à découper… Bref, ce bloc créatif « Je crée la mode Fête Chic » a tout pour plaire aux filles et à leurs mamans !
« Je crée la mode Fête chic ». Paru en octobre 2016 aux éd. Habiter (coll. Creative Book), 96 pages (dont 190 stickers couleurs ou à colorier et des cartons d’invitation à découper), dimensions : 15,4 cm x 21 cm. Dès 5 ans. Prix : 5,99 €.
  • « Bien éduquer ses parents »« Bien éduquer ses parents », La compagnie famille heureuse

Alors là… J’adore ! J’adore ! J’ADORE !

Adèle (11 ans) et Louise (10 ans) nous offrent un constat en musique totalement désopilant des pauvres parents que nous sommes, qui  tentons de faire ce que l’on peut pour être au top !

« Le parent est un animal bizarre », chantent les deux petites bonnes femmes, et c’est vrai… « Car les parents croient qu’ils ont toujours raison » alors « confortez-les dans ces illusions ». Partant du constat que les parents, de nos jours, sont défaillants en matière d’éducation, certains enfants se sont attelés à la rude tâche d’élever leurs géniteurs.

Le résultat ? Ce CD juste drôlissime à souhait. Un CD comme une conférence musicale et ludique menée de main de maître par Adèle et Louise.

Dans ce CD, elles expliquent avec d’autres copains du même âge tous leurs trucs pour réussir leurs caprices, pour agir si l’on est enfant unique, comment profiter des disputes parentales et bien d’autres choses encore. C’est drôle, drôle et encore drôle… Et tellement vrai en plus !

« Bien éduquer ses parents », La compagnie famille heureuse, CD  livre sorti en octobre 2012 chez Naïve, livre den 72 pages, 25 chansons. Dès 2 ans. Prix : 20 €.