Les livres que nous vous conseillons d’emporter dans vos valises !

UnknownppppC’est l’été, le temps où la vie prend son temps…

L’occasion rêvée pour enfin avoir le temps de se délecter de bons livres.

Alors voici, juste pour vous, une sélection de nos coups de coeur littéraires du moment pour que vos vacances soient merveilleuses…

 

« La compagnie des artistes »

Notre choix 1 : "La compagnie des artistes"

« La compagnie des artistes »

L’auteur, Chris Womersley, n’est plus un inconnu… Jeune écrivain australien, il a déjà publié deux romans qui furent salué par la critique. Et comme le dit très souvent le proverbe, « Jamais deux sans trois »… Et bien cela se vérifie puisque ce troisième ouvrage, « La compagnie des artistes », est une vraie très belle surprise de l’été.

Voici donc un roman rare, différent, étonnant… Un roman initiatique qui nous transporte dans le passé d’un personnage, Tom, à l’aube de ses dix-huit ans. C’est donc dans une envoûtante Australie des années 80 que Tom devenu adulte se replonge (et nous replonge) sur les traces de ses souvenirs, de ses premières émotions culturelles, de ses premiers amours, de ses premiers déboires, de ses premiers méfaits… Marchant sans cesse sur un ténu fil de thriller psychologique, l’auteur arrive à nous happer dans cette Melbourne bouillante des années 80 où les artistes chamarrés se côtoient, se complètent, se retrouvent et se séparent… Où le melting-pot est à tous les coin de rues… Où l’énergie du peuple ancestral de l’Australie semble vibrer encore au coeur de « Cairo », la résidence Art nouveau qui n’est plus très nouvelle en apparence mais bouillonne encore d’énergie et de vibrations. Une résidence dans laquelle le tout jeune étudiant, Tom, emménage au côté d’une singulière et attachante colonie d’artistes qui vont contribuer à le façonner, irrémédiablement.

lacompagniedesartistes-300x300Et parmi tous ces visages, Tom croise un homme, Max Cheever, un musicien fantasque, un peu bohème, un peu anarchiste, totalement rêveur, qui va tout lui apprendre. L’entraînant même à tutoyer les limites de son art…

Envoûtant, étonnant, déroutant aussi parfois, « La compagnie des artistes » est un vrai roman d’été qui vous emporte très loin, un roman qui m’a totalement captivé et que je vous recommande.

« La compagnie des artistes », Chris Womersley

Paru en avril 2016 aux éd. Albin Michel, 384 pages, Dimensions : 20,5 cm x 14 cm, traduction de Valérie Malfoy. Prix : 22,50 euros.

 

« Nos humeurs de chiennes »

"Nos humeurs de chienne"

« Nos humeurs de chienne »

Voici un livre que j’avais déjà lu en janvier dernier lors de sa sortie, mais que je me suis délectée de relire au bord de la piscine, tranquillement installée dans mon transat. Car « Nos humeurs de chiennes » est un ouvrage dont on ne se lasse pas… Mieux même, c’est un ouvrage que loin redécouvre encore plus en le relisant.

Mère de deux enfants, Julie Holland a son cabinet de psychiatre à New York. Et des femmes paumées, fatiguées, énervées, incomprises, déboussolées, surmenées, vidées, déprimées, la libido en berne, l’appétit de vivre aussi (…), elle en voit passer beaucoup. C’est pourquoi, elle qui est une femme avant tout, a décidé d’écrire ce livre salvateur qui fait du bien : « Nos humeurs de chiennes ».

Car oui, mesdames, nous avons nos humeurs qui fluctuent chaque mois. Et oui, nous n’y pouvons pas grand chose, puisque c’est essentiellement hormonale. Alors ! Assumons nos humeurs (changeantes) de chienne, cela fait partie de notre charme !

imagestt« Nos humeurs de chienne » est donc un livre féministe pour les femmes. Un livre qui dédramatise nos humeurs si changeantes, permet de les comprendre, et de mieux les appréhender. Mais c’est aussi un livre pour les hommes. Un livre pour les aider à comprendre ces femmes si (convenons-en) étranges avec leurs sauts d’humeur souvent imprévisibles. C’est surtout un livre pour (enfin) réaliser que, pour réussir sa vie, il ne faut pas inhiber ses émotions. Et non ! Car les femmes sont, biologiquement, faites pour avoir des « sautes d’humeur ». Donc, pas la peine de se bourrer de médicaments, de remèdes miracles, de régimes détox, de séances de yoga ou de cure de légumes, acceptons nous comme nous sommes ! Changeantes.

Surtout que ces fichues émotions ont l’art de jouer au yo-yo pour n’importe quelles raisons : les cycles hormonaux, les traitements, les grossesses, la contraception, l’arrivée de la ménopause, les maladies… C’est ainsi, nous sommes faites d’émotions qui jouent (à plein régime) sur notre appétit sexuel, notre appétit de vivre, notre bonne humeur, nos états d’âme, nos prises ou pertes de poids, notre apparence, nos fatigues, nos stress, notre état de santé même… Alors, comprendre que nous ne pouvons pas tout gérer, comprendre que nous devons nous accepter, comprendre que ce qui fait le charme de la femme ce sont ses humeurs de chienne et bien c’est déjà le début de la guérison !sautes-d-humeurs-nos-solutions-douces-pour-les-stopper

Alors, oui, revendiquons nos humeurs de chienne Mesdames !

« Nos humeurs de chiennes », Julie Holland

Paru en janvier 2016 aux éd. Robert Laffont, 416 pages, Dimensions : 15,4 cm x 24,1 cm, traduction de Aline Oudoul. Prix : 21 euros. 

 

« Ballade pour Leroy »9782226322890-j

Il y a des livres qui vous habitent, vous hantent, restent en vous bien après avoir avalé la dernière ligne. Et « Ballade pour Leroy » est de ceux-là. C’est un livre fort et tellement puissant qui, véritablement, m’a bouleversée.

« Ballade pour Leroy », c’est un voyage immobile, sans fioritures, ni faux-semblants inutiles, ni même cascades étourdissantes. C’est un voyage intérieur, presque une introspection, au côté de Leroy sur son lit de souffrances.

Leroy est un jeune soldat qui se réveille du coma. Ses yeux fixe s’ouvre à nouveau sur la réalité, cette nouvelle réalité qui lui saute au visage sept ans après qu’il soit parti combattre en Irak. Mais que lui reste-t-il aujourd’hui ? De grands yeux pour contempler ce monde qui tourne toujours… sans lui, une lucidité pour comprendre que rien ne sera jamais plus comme avant, des sensations qui l’ont fait basculer du champ de bataille au champ de douleurs.

Oubliés comme le sont souvent les soldats tombés en héros pour leur patrie, Leroy est maintenant un homme brisé, dans tous les sens du terme, un homme dont le dernier salut est d’en finir. Terrible choix, terrible décision qui le contraint à ne trouver d’espérance qu’à faire le choix de mourrir. Mais cette mort qui le fuit depuis l’Irak lui joue à nouveau un vilain tour, le laissant, lui le banni de la vie, en vie justement.

UnknownppppppppppEt cette mort qu’il a choisi de rejoindre sans y arriver va aussi bouleverser le monde des humains qui tourne comme dans un étrange manège autour de son lit immobile. C’est alors ainsi que l’on croise des visages, ceux de l’Amérique des perdus. Celui de Darla, sa mère, qui veille son fils comme une louve, continuant à lui lire ses romans préférés de sciences-fiction pour essayer de le raccrocher à ses passions… d’avant. Il y a aussi Juliette, la fidèle petite amie d’avant cette fichue guerre, qui veille elle-aussi, essayant de reprendre sa place, essayant de recréer une histoire d’amour. Il y a encore Jo, une gamine aussi perdue que Leroy. Ou Fred, le veilleur de nuit, qui veille inlassablement des âmes perdues. Il y a… Il y a… tous ces soignants qui, inlassablement, tentent de guérir le corps et l’âme de ces êtres brisés. Il y a surtout un roman social, merveilleusement écrit, sur cette Amérique des oubliés. Un roman bouleversant, étrange, étourdissant, envoûtant qui ne laissera personne indifférent. A lire absolument !

131021_JURIS_Canadahospice.jpg.CROP.promovar-mediumlarge

« Ballade pour Leroy », Willy Vlautin

Paru en février 2016 aux éd. Albin Michel, 304 pages, Dimensions : 14 cm x 20,5 cm, traduction de Hélène Fournier. Prix : 22 euros.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s