Rendez-vous en terre inconnue… Clovis Cornillac chez les Miao

Clovis Cornillac chez les Miao

Clovis Cornillac chez les Miao

C’est au cœur d’un paysage somptueux, les Montagnes de la Lune, dans la province du Guizhou, au sud de la Chine, que Frédéric Lopez entraîne l’acteur et réalisateur Clovis Cornillac pour un 18e Rendez-vous en terre inconnue.

Là-bas, dans ces montagnes escarpées longtemps inaccessibles, que seul le voyageur à pied peut encore rejoindre, un peuple millénaire les attend : les Miao, au sourire aussi lumineux que leurs tenues chatoyantes.

Comme posé en haut d’un piton rocheux, c’est dans un village d’une vingtaine de maisons en bois que Clovis et Frédéric vont vivre pendant deux semaines au rythme de la vie rurale où quelques bulles de modernité (comme l’électricité) se marient merveilleusement avec des traditions ancestrales.

Les Montagnes de la Lune

Les Montagnes de la Lune

L’occasion une fois de plus de découvrir que la rencontre et la découverte de l’autre est certainement la meilleure manière de mieux se comprendre les uns les autres !

 

La Chine aux multiples visages

Après une halte par l’étourdissante Shanghaï au gigantisme démesuré, Frédéric et Clovis s’envolent pour Guiyang, au sud de la Chine, pour découvrir un autre visage de ce pays aux multiples facettes. Puis, dix heures de voiture plus tard, s’enfonçant toujours plus loin dans les montagnes, ils sont déposés au bord d’une route. C’est là que viennent les rejoindre ceux qui les attendent : les Miao.

Arrivant à pied, il y a là, tout sourire, un couple et une amie (aux noms chinois bien compliqués, très, surtout pour Clovis qui avoue être dyslexique !) Et comme toujours dans Rendez-vous en terre inconnue, les premiers échanges, timides, font rapidement place à des rires plus marqués, de longs regards chargés d’émotion, des vrais moments de complicité et de partage.

Embarquement en terre inconnue pour Clovis...

Embarquement en terre inconnue pour Clovis…

Quelques heures de marche sur des chemins escarpés et glissants plus tard, Clovis et Frédéric arrivent enfin dans un paysage époustouflant : le village de la famille qui les reçoit. Un hameau qui semble comme posé en haut d’un piton arrondi et entouré de magnifiques rizières cultivées en espaliers. C’est verdoyant à souhait, étonnant et somptueux !

Et comme très souvent avec ce programme passionnant, Clovis et Frédéric arrivent à un moment clef de l’année en terre inconnue puisque la récolte annuelle de riz est imminente…  Toute la famille se ressemble (l’occasion pour les mères de retrouver leurs filles et d’évoquer, avec pudeur, la difficulté d’être une petite fille en Chine), puis, lorsque la météo est enfin clémente, le travail essentiel à la survie de la communauté commence… Avec, comme toujours, son lot de partage, de solidarité, de sourires, d’entraide, d’effort, de gestes simples et millénaires.

 

Des moments cultes…

La collecte du riz

Une des étapes de la collecte du riz

Et comme toujours dans ce merveilleux programme, les moments cultes alternent avec les moments émouvants.

Mais dans ce « Rendez-vous en terre inconnue Clovis Cornillac chez les Miao », quelques moments sont vraiment drôles et étonnants. A commencer par la pêche avec des nacelles en osier de mille-pattes des rivières qui, une fois cuitent, se savourent par les Miao (moins par les deux Français…) Ou encore la dégustation étonnante de rats grillés au petit déjeuner. Il y a aussi le coq familial qui à tendance à chanter toutes les heures de la nuit. Sans les oublier les multiples occasions de trinquer (avec de grands bols bien remplis) d’alcool de riz. Ou même l’inoubliable proposition du père de famille demandant à Frédéric et Clovis de leur préparer un plat de « chez eux » qui les conduit donc à confectionner des frites en pleine montagne aux confins de la Chine !

La joyeuse pêche en rivière

La joyeuse pêche en rivière

Et puis, il y a les découvertes étonnantes… A l’image de cette surprise qui se niche au cœur des rizières en terrasse : car non, ce ne sont pas des serpents qui vivent là (eux, sortent plus souvent la nuit…) mais bien des poissons qui sont élevés dans l’eau des rizières, car ils fertilisent le riz, mangent les moustiques et sont dégustés quelques jours avant la récolte par les Miao.

Autre moment étonnant pour Frédéric et Clovis : cette image incroyable de ce petit groupe d’enfants qui, une fois le congé de fin de semaine passé dans leur famille, retourne seuls vers leur internat, à pied, dans la montagne pour une marche dangereuse de plusieurs heures. L’occasion aussi de comprendre que ces familles Miao font tout (au point de se sacrifier) pour que leurs enfants aient la chance d’aller à l’école et d’avoir une instruction, que eux, n’ont pas eu.

 

Quand la modernité se marie aux traditions…

Des sourires éclatants

Des sourires éclatants

J’ai particulièrement aimé ce 18e Rendez-vous en terre inconnue car, pour la première fois, il se déroule dans une communauté qui a déjà accès à une certaine forme de modernité. Une communauté qui ne rejette pas cette modernité, mais, au contraire, arrive à s’en accommoder tout en respectant ses traditions.

Ainsi, depuis 12 ans, ce village Miao a l’électricité, ce qui leur permet de faire chauffer la nourriture sur une plaque électrique. Cependant, le repas traditionnel est toujours pris sur une table basse, assis sur de petits tabourets très près du sol. Et le feu de bois est toujours utilisé pour préparer l’alcool de riz ou encore certains plats dans la cuisine.

UnknowniDe même, alors que les hommes s’habillent plutôt comme à la ville (pour avoir plus chaud, expliquent-ils), les femmes, elles, perpétuent la tradition en portant la coiffe blanche ancestrale, en brodant elles-mêmes leurs hauts magnifiques et en cousant leurs tenues traditionnelles dans un dégradé de bleus somptueux.

Autre élément qui m’a interpelée, malgré l’arrivée de la télévision (que les Miao ne comprennent pas car ils ne parlent pas le Chinois), le travail au champ se fait encore de façon traditionnelle, avec les mêmes outils depuis des centaines d’années. Et c’est toujours accompagné de son oiseau chanteur (« aux yeux maquillés ») que le père de famille se déplace dans ses montagnes.

« Rendez-vous en terre inconnue Clovis Cornillac chez les Miao », un DVD pour voyager, se rendre compte que le monde est beau et surtout que les échanges humains sont essentiels.

 

Qui sont les Miao ?

Les Miao sont l’une des 56 minorités chinoises. Ils sont environ 9 millions à vivre en Chine. Des chiffres impressionnants. Et pourtant, ils représentent moins de 1 % de la population de ce gigantesque pays d’1,3 milliard d’âmes. chine_sejour1_carte

Les Miao vivent majoritairement dans le Guizhou, province au relief marqué. Dans ces montagnes escarpées, le temps semble parfois suspendu comme les brumes à la cime des arbres.

Leur village d’une vingtaine de maisons est comme posé au sommet d’un piton rocheux, dominant rizières, forêts de bambous et de sapins.

Les Miao n’ignorent rien de la modernité qui les entoure. Les maisons ont gardé leur architecture séculaire mais elles sont équipées de l’électricité, de l’eau courante, et même parfois de la télévision. Et nombreux sont les Miao qui connaissent les immenses métropoles chinoises. Infatigables travailleurs, les Miao savent faire preuve d’une abnégation sans limite. Ils sont capables de parcourir des milliers de kilomètres à travers le pays pour aller travailler sur des chantiers de chemin de fer ou dans des usines, des mois durant et dans des conditions très souvent insoutenables. Ils n’ont qu’un seul et unique but : gagner le plus d’argent possible pour améliorer le quotidien de leur famille et, surtout, envoyer leurs enfants à l’école. Car c’est eux le bien le plus précieux des Miao.

 

Infos pratiques

Le DVD de ce 18e Rendez-vous en terre inconnue

Le DVD de ce 18e Rendez-vous en terre inconnue

DVD « Rendez-vous en terre inconnue Clovis Cornillac chez les Miao »

Sortie en DVD le 27 avril, en VOD le 13 avril 2016

Studio : France Télévisions Distribution

Durée : 100 minutes

Prix : 9,99 € en moyenne le DVD

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s