« Je sais où tu es », un thriller troublant et captivant !

9782226322838mLe harcèlement. Voilà un thème difficile, passionnant et rarement abordé dans un thriller.

Et c’est pourtant avec tact, brio, finesse et une vraie écriture au couteau que Claire Kendal l’aborde dans son premier roman, « Je sais où tu es ».

Un ouvrage que j’ai adoré et dont je viens de terminer les dernières pages encore sonnée.

Sonnée par cette ambiance étouffante tant la situation de harcèlement vécue par Clarissa (l’héroïne) se resserre peu à peu sur elle, comme un piège inexorable.

Sonnée par l’écriture étonnante, captivante et palpitante de Claire Kendal. L’auteure qui, dans ce livre, parle souvent à la première personne, nous donnant ainsi l’impression d’être véritablement dans la tête de Clarissa, de ressentir ses émotions, de vivre la même descente aux enfers.

Sonnée aussi par le mécanisme perfide, impitoyable et insidieux du harcèlement qui est particulièrement bien décrit, au point de sonner vrai, sans aucune fausse note.

Le quatrième de couverture

Le quatrième de couverture

C’est de plus en plus sombre, de plus en plus inquiétant, de plus en plus glauque, de plus en plus addictif… Bref, les fans de thriller noir vont se régaler ! les autres vont trembler…

Sonnée aussi par la fin, très ouverte, très surprenante de ce roman. Une fin qui m’a véritablement cueillie !

Bref, « Je sais où tu es » est certainement l’une de mes plus belles découvertes de ces dernières semaines.

 

Un avant-goût de l’histoire…

Un matin, Clarissa se réveille dans le lit d’un collègue, Rafe.

Elle n’a aucun souvenir de cette nuit.

Et pourtant, sa vie va devenir un enfer.imagesçççç

Où qu’elle aille, Rafe est là. Au détour d’un couloir à la fac où tous deux sont professeurs, dans une allée du parc, devant sa porte… Il l’attend, il la regarde, il la guette. Inlassablement.

Il inonde sa messagerie téléphonique, il inonde sa boîte mail, il la couvre de cadeaux qu’elle refuse. Il l’espionne, la traque, la harcèle, mais sans jamais se donner le mauvais rôle aux yeux de la société. Tout est caché, diffus, improuvable, ou presque…

Lentement, insidieusement, Rafe fait basculer la vie de Clarissa dans un cauchemar dont elle ne sait comment sortir.

Et plus on tourne les pages, plus l’attitude de Rafe vire à l’obsession. Mais de l’obsession à l’agression, il n’y a qu’un pas…

L'auteure, Claire Kendal

L’auteure, Claire Kendal

Je ne vous en dis pas plus car ce « Je ne sais où tu es » ne se raconte pas, il se lit, se savoure, se déguste et vous emmènera très loin dans l’analyse de la folie obsessionnelle.

 

L’auteure en quelques mots…

Claire Kendal est née aux Etats-Unis. Mais elle a étudié et vit en Angleterre où elle est professeur.

« Je sais où tu es » est son premier roman. Et quel roman !

 

Infos pratiques

« Je sais où tu es »

Claire Kendal6Xqp8cJF

Traduit en français par Nathalie Cunnington

Paru le 4 février aux éd. Albin Michel

384 pages

Prix : 19,90 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s