Les répétitions en public du cirque Arlette Gruss, un moment précieux et intime

Le cirque Arlette Grus au petit matin

Le cirque Arlette Gruss au petit matin en bord de Seine

Nous étions plusieurs centaines en bord de Seine à Rouen en ce dimanche matin d’un hiver à la température étonnement douce à attendre l’ouverture des portes du cirque Arlette Gruss pour un moment rare, un moment précieux, un moment d’exception, un moment de partage presque intime : les répétitions en public.

Et c’est avec la sensation d’être entre -fervents- passionnés que, cette année encore, se sont déroulées ces chaleureuses retrouvailles. Pour un instant rare, un instant étonnant : la répétition des artistes et des animaux.

Et j’aime particulièrement ces répétitions où on a l’impression de découvrir aussi l’envers du miroir d’un spectacle de cirque.

Un moment d'affection rare

Un moment d’affection rare

Dans un chapiteau déjà bien chauffé, les animaux et les hommes ont donc tour à tour envahi la piste : tigres, lions, otaries, ragondins, dromadaires, chameaux, jongleuse, virtuose du modélisme… Pendant une bonne heure, les artistes de tous poils se sont donc succédés pour nous faire partager un peu de leur quotidien.

Car, chaque jour, inlassablement, avec toujours la même passion et le même amour de leur métier, la troupe du cirque répète et répète encore les numéros à l’affiche, bien sûr, mais aussi les numéros en préparation pour les prochaines saisons.

 

Une histoire d’amour félineIMG_1975

Et c’est passionnant de découvrir ainsi la connivence extraordinaire entre le dresseur Manuel Farina et ses fauves. Des lions et des tigres, ensembles pour le même numéro, qu’il cajole, caresse, guide, mais toujours en douceur, toujours avec cet amour de ses animaux qui fait toute la différence. Un tel amour entre l’homme et l’animal qui fait penser, véritablement, qu’au cirque Arlette Gruss, les dresseurs ne sont pas des dresseurs mais des guides.

Oui, vraiment, j’ai adoré cette rencontre avec ces fauves magnifiques (et parfois facétieux au petit matin) qui (on le découvre dans l’intimité de ces répétitions) répondent tous à leur nom pour effectuer des exercices étonnants.

A force de patience, de respect et d’amour, l’homme et l’animal ne font souvent plus qu’un, se comprenant en un seul regard intense. Et cela s’est même terminé, pour Manuel Farina, par un tendre et étonnant câlin avec l’un de ses lions. Magique.

 

Des retrouvailles…

Comme chaque année, c'est Willys qui présentait ces répétitions en public

Comme chaque année, c’est Willys qui présentait ces répétitions en public

Quel plaisir aussi de retrouver la dresseur John Vernuccio-Togni, un habitué du cirque Arlette Gruss, sur la piste en ce dimanche matin avec ses animaux exotiques.

Travaillant inlassablement en guidant d’une voix douce et ferme un ballet animalier aux pelages somptueux, il nous a offert, lors de cette répétition en public, un beau moment comme les amoureux du cirque les aime.

Et, parce que les numéros demandent de très longs mois (et même souvent des années) de préparation, c’est avec plaisir que le public a pu assister à une partie du numéro des jeunes chameaux et dromadaires. Un numéro qui était à l’état d’ébauche, il y a un an, et qui est maintenant prêt pour entrer dans la lumière.

 

… Et de belles rencontres…

De belles rencontres à l’image de Helena Polach, une étonnante, fine et belle jongleuse qui (comme un joli clin d’œil à Coupe d’Europe de Football 2016 en France) se joue de la gravité avec cinq ballons de foot. Un exercice loin d’être aisé, surtout lorsqu’il est réalisé le matin (alors que les muscles sont encore froids) et avec un éclairage différent du spectacle.

Une otarie étonnante

Une otarie étonnante

Leurs muscles étaient certainement froids aussi en ce petit matin de février, et pourtant, le Trio Stoian n’a pas hésité à s’envoler dans les airs avec un impressionnant numéro de barre russe.

Et comme toujours au cirque Arlette Gruss, ce sont aussi de nouveaux animaux étonnants que les spectateurs ont pu découvrir. A l’image des deux otaries de Ingo Stiebner. Et c’est même vraiment avec la sensation de vivre aux côtés des dresseurs que s’est joué cette répétition en public puisque, après une dizaine de jours de « numéro séparé » (pour cause de période de chaleurs de Madame otarie) le mâle et la femelle se retrouvaient en entraînement en ce dimanche matin afin de tester leurs réactions… plutôt positives d’ailleurs.

Même étonnement aussi à l’arrivée sur la piste de Gunter Sacckman traînant derrière lui, dans un chariot jaune et rouge en bois, quatre bons gros ragondins qui ont répété une partie de leur numéro tout en savourant des bouts de carotte en guise de récompense. Et, la vie de ragondins est heureuse au cirque car, vraiment, les quatre compères frétillaient les moustaches de plaisir en grignotant leurs carottes !

Gunter et ses ragondins

Gunter et ses ragondins

Enfin, c’est un prodige du modélisme qui nous a étourdi avec son ballet aérien. Malgré une blessure au genou, Alexis Fly Chaix s’est joué de la structure de l’immense chapiteau (la cathédrale) avec son avion miniature. Epoustouflant !

Oui, vraiment, c’est un moment de partage rare et précieux que j’ai vécu en ce petit matin de février lors de ces répétitions en public toujours aussi chaleureuses et impressionnantes de courage, de talent, d’humilité et de passion.

 


Et les prochaines répétitions en public ? 

  • A Lille le dimanche 6 mars à 10h30.
  • A Boulogne-sur-Mer le dimanche 3 avril à 10h30.
  • A Mulhouse le dimanche 8 mai à 10h30.
  • A Strasbourg le dimanche 22 mai à 10h30.

 

A quel prix ?images2

L’entrée aux répétitions en public ne coûte que 2 € et donne en plus l’accès à la visite de la ménagerie du cirque.

Toutes les infos sur http://www.cirque-gruss.com

Crédits Photos : Photos de la publication de Arlette Gruss Officiel 

et photos Eve Mag

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s