« J’ai construit la grande pyramide », une invitation au voyage dans le temps !

Unknown))))Fatigués Messieurs d’offrir un énième bouquet de roses à votre chérie pour la Saint-Valentin ?

Et bien j’ai LA solution qui vous convient pour séduire, (re)conquérir et surprendre votre dulcinée : un livre !

Mais pas n’importe quel livre, un livre choisi et calibré juste pour ELLE… Pour qu’elle ait l’impression que cette année, vous vous êtes vraiment creusé la tête pour lui trouver LE cadeau qu’il lui fallait.

Alors voici, pour vous faciliter la vie, un ouvrage choisi rien que pour ces dames.

Un livre surtout que vous pourrez ensuite discrètement lui emprunter pour quelques heures de lecture bien agréables…

 

« J’ai construit la grande pyramide »

UnknownJe dois vous l’avouer, je suis comme beaucoup de filles : je suis fan des livres parlant de l’Egypte ancienne.

Et j’aime particulièrement les ouvrages de Christian Jacq car il arrive, avec un brio incomparable, à redonner vie à cette époque si fastueuse et si lointaine à la fois. Celle des pharaons.

Cette fois-ci, c’est sur le magnifique plateau de Gizeh, à quelques encablures de l’actuelle mégalopole du Caire, que nous entraîne cette aventure. Là, il y a 5 000 ans, dans le chaud désert, un jeune tailleur de pierre participe à l’une des aventures les plus incroyables : la construction de la grande pyramide, la pyramide de Khéops, qui, aujourd’hui encore, bat tous les records en terme de volume et de hauteur.

Un chantier qui, comme cette histoire, durera plus de vingt ans.

Et ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre « J’ai construit la grande pyramide », c’est que l’auteur mêle l’histoire romanesque de ce petit tailleur de pierre, à la formidable construction si extraordinaire de cette somptueuse pyramide. La plus haute de toute. Et qui, par sa construction, a réussi à marier la vie, la vie éternelle et les étoiles.

Le plateau de Gisez

Le plateau de Gizeh près du Caire

Avec la pertinence des informations qu’on lui connaît, Christian Jacq s’appuie donc sur les dernières et récentes découvertes concernant la construction de cette gigantesque pyramide pour les raconter dans son roman. C’est donc avec délectation que l’on découvre toutes les étapes et toute l’ingéniosité qu’il a fallu pour construire, il y a 5 000 ans, ce chef-d’œuvre en granit qui défie encore le temps aujourd’hui : l’arasement du plateau de Ghizeh, le transport des gigantesques blocs sur le Nil, la construction d’un port pour décharger le matériel, la création d’énormes rampes pour acheminer les blocs sur le site, mais aussi la construction de rampes intérieures dans la pyramide pour continuer à hisser au plus haut les blocs de pierre…

L'auteur

L’auteur

Enfin, ce que j’ai aimé par dessus tout dans ce livre « J’ai construit la grande pyramide », c’est l’idée géniale de ce roman qui décrit cet énorme chantier à travers le regard d’un jeune tailleur de pierre de 17 ans. Un gamin qui, fuyant son village, contribuera pendant plus de vingt ans à cette construction extraordinaire.

La pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops

C’est donc toute une vie autour de la pyramide qu’il fait renaître. Une vie chatoyante avec des artisans, des prêtres, des ouvriers permanents de cette construction (ils étaient, comme le héros du livre, plus de 2 000 sur le site et travaillaient en quart), mais aussi des scribes, des architectes, des paysans venant travailler sur le chantier lorsqu’ils n’étaient plus affairés dans les champs…

C’est donc sur les traces du peuple de l’Egypte ancienne que nous sommes emportés au fil des pages pour un voyage dans le temps magique et enivrant.

La grande pyramide vue de l'intérieur

La grande pyramide vue de l’intérieur

Enfin, avec le tact et la finesse d’écriture qu’on lui connaît, Christian Jacq défait aussi quelques contre-vérités historiques tenaces. La première étant certainement que la grande pyramide n’a pas été construite (comme je le croyais) par des esclaves mais par des ouvriers. L’Egypte ancienne de cette époque ne connaissant pas encore l’esclavage qui fut importé, bien plus tard, par les Grecs. Et au contraire, le sommet de l’Etat pour la civilisation égyptienne étaient ces bâtisseurs de pyramides.

Bref, « J’ai construit la grande pyramide » est un livre qui s’offre comme une invitation aux voyages !

A découvrir.

 

Infos pratiques 

« J’ai construit la grande pyramide »images

Christian Jacq

Paru le 15 octobre 2015 aux éd. XO Editions

405 pages

Dimensions : 15,3 cm x 24 cm

Prix : 21,90 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s