« Les pourquoi de l’histoire 2 », pour un été curieux et passionnant

UnknownJe dois vous le concéder d’emblée, je suis une grande fan des émissions « Secrets d’histoire » présentées par l’indéboulonnable Stéphane Bern. Alors bien sûr, dans ces conditions, j’avais déjà adoré le premier tome « Les pourquoi de l’histoire » qui offrait un vrai prolongement intéressant des émissions historiques. Et c’est donc avec délectation que j’ai abordé « Les pourquoi de l’histoire 2 » qui, une fois de plus, évoque l’histoire, la grande Histoire du monde et de l’Humanité, par tous ces petits détails croustillants et pourtant si essentiels.

Car oui, les grands événements historiques sont parfois le fruit de petits éléments, de petites anecdotes, souvent incroyables, qui ont bouleversé le sens du monde.

Saviez-vous par exemple que Christophe Colomb sauva son équipage de la famine grâce à une éclipse totale de lune (le 29 février 1504) qu’il fit passer pour une manifestation de colère de Dieu auprès des indigènes jamaïcains ?

Christophe Colomb se "servit" d'une éclipse pour assoir son "aura" auprès des tribus jamaïcaines

Christophe Colomb se « servit » d’une éclipse pour assoir son « influence » auprès des tribus jamaïcaines

Ou que Charles Quint, se sachant malade et en fin de vie, assista quelques semaines avant sa mort à ses propres funérailles pour prier pour lui de son vivant… Etrange, mais révélateur d’un personnage clairvoyant et visionnaire.

Ou encore qu’Abraham Lincoln portait la barbe pour cacher son extrême maigreur, pour vieillir positivement son visage, mais aussi parce qu’une fillette lui avait promis de faire voter ses frères pour lui s’il conservait son aspect barbu. Lincoln ne quittera d’ailleurs pas sa barbe jusqu’à son assassinat le 14 avril 1865.

Louis XV n'a pas été embaumé après sa mort comme le voulait pourtant la tradition royale

Louis XV n’a pas été embaumé après sa mort comme le voulait pourtant la tradition royale

Ou qu’avant d’être notre emblème au moment de la Révolution française, le coq fut d’abord utilisé par les ennemis du royaume de France pour caricaturer son peuple.

Ou encore que le roi Louis XV n’a pas été embaumé, comme le voulait pourtant la coutume, car il souffrait de la petite vérole, très contagieuse à l’époque.

Ou même que c’est pour sceller la réconciliation entre les deux pays (et mettre un terme définitif aux soubresauts de l’après Guerre de Cent Ans) qu’Henri VII épousa Elisabeth d’York (fille d’Edouard IV). Pour l’occasion, une rose Tudor (rouge à coeur blanc) fut créée, elle deviendra l’emblème de l’Angleterre et sera adoptée en 1871 par la nouvelle Fédération anglaise de rugby.

 

J’adore les « pourquoi » !

Quelques semaines avant sa mort, Charles Quint assiste à ses propres funérailles

Quelques semaines avant sa mort, Charles Quint assiste à ses propres funérailles

Depuis que je suis enfant, je me pose toujours une foultitude de questions commençant par « pourquoi… ? »

Alors bien sûr, j’aime ce concept de livre « Les pourquoi de l’histoire 2 » parce qu’il répond simplement, clairement et avec beaucoup de précisions, à de nombreuses questions autour de l’histoire. Des questions souvent très simples mais auxquelles nous n’avons pas forcément la réponse, ou la bonne réponse.

En effet, pourquoi la fleur de lys est le symbole de la monarchie française ?

Pourquoi l’abeille est le symbole choisi par Napoléon pour l’Empire ?

Pourquoi les gardes de la reine d’Angleterre portent un bonnet étonnant en poils d’ours ?

Pourquoi la devise des souverains britanniques est-elle en français ?

Pourquoi dit-on travailler pour des prunes ? Ou travailler pour le roi de Prusse ?

Pourquoi les prêtres catholiques ont, pendant plus de mille ans, pu se marier ?

Lors de son sacre, le manteau de Napoléon était brodé d'abeilles en or

Lors de son sacre, le manteau de Napoléon était brodé d’abeilles en or

Et à toutes ces questions (120 « pourquoi » exactement dans ce tome 2), il y a toujours une raison historique que nous narre avec son brio habituel Stéphane Bern.

Bref, j’aime le concept de ce livre où chaque chapitre est une nouvelle question à laquelle l’auteur répond toujours de façon courte et concise, sur quelques pages, allant à l’essentiel et permettant donc d’entrer très facilement dans ces tous petits moments d’Histoire.

« Les pourquoi de l’histoire 2 », c’est donc un livre qui se picore au gré de ses envies. Qui se commence par la fin, le début ou le milieu, en fonction de ses propres « pourquoi ». Un livre qui se prend, se pose, se reprend, se repose sans soucis. Un livre idéal donc pour se cultiver en vacances entre deux siestes ou deux baignades !

 

L’auteur en quelques mots…

Stéphane Bern, l'auteur

Stéphane Bern, l’auteur

Le classement Top Médias Ifop réalisé pour le JDD a sacré Stéphane Bern animateur préféré des Français.

Emissions de télévisions, radios, presse, livres, tout ce que touche Stéphane Bern se transforme en or. Et c’est avec sa joie de vivre intacte qu’il continue de nous faire partager avec brio sa passion pour l’histoire.

 

Infos pratiques

« Les pourquoi de l’histoire 2 »

Stéphane BernUnknown3

Paru en juin 2015 aux éd. Albin Michel

304 pages

Dimensions : 22,5 cm x 14,5 cm

Prix : 19,00 euros

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s