« La folie cachée » ou comment (sur)vivre auprès d’une personne invivable

UnknownPour commencer, je vous rassure tout de suite, je vais bien…

Tout va merveilleusement bien même. C’est donc de façon très professionnelle que j’ai lu ce livre, passionnant, « La folie cachée ».

Et pourtant, dans cet ouvrage au sous-titre plus qu’évocateur (« survivre auprès d’une personne invivable »), j’ai reconnu quelques tranches de vie.

Car oui, que ce soit dans la famille, le couple, mais aussi au travail, ou au sein de club, d’association (…), nous sommes parfois confrontés à des personnes qui nous semblent invivables. Alors, quand cette obligation de vivre ensemble pour un temps défini (comme au travail) se répète, comment survivre ?

Et c’est la question à laquelle répond très clairement et simplement l’auteur, Saverio Tomasella, psychanalyste. Car « c’est cette prise de conscience que la personne est en train de survivre et non pas de vivre qui permet de se rendre compte que quelque chose ne va pas dans une relation ».

 

Mais comment savoir si tout va bien ?

Parfois, dans un couple, on s'aperçoit que l'autre est invivable, manipulateur, ou instable... Comment s'en sortir ?

Parfois, dans un couple, on s’aperçoit que l’autre est invivable, manipulateur, ou instable… Comment s’en sortir ?

Evidemment, en commençant ce livre, j’avais un peu peur… Car comme tout le monde (enfin j’espère), je ne suis pas toujours d’accord avec l’autre. Toutes les formes d’autres, conjoint, enfant, famille, collègues… Mais est-ce moi qui a un problème ? Est-ce l’autre ? Ou est-ce normal ? Voilà la question que je me posais en débutant ce livre.

Et, ouf ! Rapidement, Saverio Tomasella pose avec raison et clarté les limites de la confrontation (pour définir les relations invivables) : « les disputes, les conflits, les confrontations sont un bon signe. Un bon signe de santé dans le couple (et dans toutes formes de relations) -me voilà rassurée, je vais bien !- et c’est justement lorsqu’il n’y a pas cette possibilité de dire ce que l’on pense, de se mettre en colère lorsque l’on est pas content, d’exprimer ce qu’on ressent que le malaise commence à s’installer et qu’une des personnes va se rendre compte qu’elle n’a plus la liberté qu’elle avant cette relation ». Et lorsque la relation avec l’autre devient irrespirable, insupportable, invivable, alors c’est peut-être une folie qui ne dit pas son nom.

 

imagesMais quand parler de démence ?

En famille, au travail, parmi leurs amis, beaucoup de personnes ont affaire à la folie cachée d’un proche.

De nombreuses formes de démence ne se voient pas : elles sont longues à repérer pour l’entourage, malgré l’enfer que chacun vit au quotidien.

Beaucoup de ces fous qui semblent vraiment «normaux» à l’extérieur, notamment dans leur vie publique, laissent tomber leurs masques dans le cercle privé ou au cœur de l’entreprise.

Avec de nombreux exemples, l’auteur explique dans ce livre passionnant comment reconnaître ces formes de folie, sans les minimiser ou les banaliser. La situation ne pouvant que s’enliser ou s’aggraver, il exhorte à ne plus se sacrifier, à ne plus consacrer la plus grande part de son énergie pour contenir le chaos explosif d’un proche tyrannisant.images

Il indique aussi comment trouver les ressources en soi ou autour de soi pour se dégager de tels liens toxiques. Et surtout se libérer de la crainte de mettre des limites à une personnalité abusive, voire de la culpabilité d‘abandonner un être au fond très vulnérable ?

En partant de ces cas pathologiques (un collectionneur tyrannique, une mère instable invivable, un menteur professionnel, une séductrice manipulatrice, un malade imaginaire, une phobique extrême, un délirant contenu…) Saverio Tomasella donne au lecteur les fils pour arriver à ne plus se laisser tyranniser par la « folie cachée » de ce proche.

C’est donc un livre magnifique qui aidera les personnes en souffrance. En les aidant à prendre conscience de leur état de survie et en les aidant aussi à ne pas se laisser engloutir, à se retrouver pour commencer à se reconstruire.

 

L’auteur en quelques mots…

L'auteur, Saverio Tomasella

L’auteur, Saverio Tomasella

Saverio Tomasella est docteur en psychologie clinique et psychanalyste, il est aussi Docteur en sciences humaines et fondateur du CERP (Centre d’Études et de Recherches en Psychanalyse).

Très médiatisé, il est l’auteur de nombreux ouvrages. Il vit à Nice.

Il anime le site : https://sites.google.com/site/ethiquedusujet/

 

Infos pratiques

« La folie cachée »Unknown6

Saverio Tomasella

Paru en février 2015 aux éd. Albin Michel

260 pages

Dimensions : 22,5 cm x 14,5 cm

Prix : 19 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Pour aller plus loin avec la radio :

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-vivre-aupres-dune-personne-invivable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s