« Le poison d’amour », un livre aussi dévorant que la passion amoureuse

9782226259950gJe l’attendais avec impatience… Et comme toujours, c’est en une nuit magique que j’ai dévoré « Le poison d’amour », le nouveau livre du grand Monsieur Eric-Emmanuel Schmitt.

A peine la dernière page avalée, c’est avec fébrilité que je me jette sur mon clavier, pianotant à toute vitesse mon exaltation face à ce livre qui résonne encore en moi.

Car une fois de plus, Eric-Emmanuel Schmitt, ce touche-à-tout des lettres, a réussi à m’emporter dans son univers. Dans un voyage étourdissant en quête du sentiment amoureux. Ou plutôt des sentiments amoureux qui, parfois (souvent ?), finissent par se transformer en poison d’amour.

Je viens donc de passer la nuit (littéraire) avec Julia, Anouchka, Colombe, et Raphaëlle. Quatre jeunes filles de 16 ans, quatre amies de toujours, quatre gamines tout juste ados qui ne rêvent que d’une chose : d’amour.

Et c’est peut-être à cet âge si bouillant de l’adolescence que tout se joue, que notre vision de l’amour se dessine ? C’est en tout cas à cet âge charnière dans l’envol (ou pas) du sentiment amoureux que nous emporte Eric-Emmanuel Schmitt en croisant et recroisant quatre histoires à la fois proches et différentes.

Eric-Emmanuel Schmitt

Eric-Emmanuel Schmitt

Au travers de leur journaux intimes (qui justement sont tellement intimes qu’ils permettent toutes les confessions), les quatre amies de toujours se lâchent, s’observent, s’étudient, se comparent, s’exaltent, se morfondent, s’étonnent aussi… Bref, nous offrent de belles et profondes introspections croisées des sentiments amoureux, si jusque-boutistes avec la folie de l’adolescence.

 

Un livre en forme de miroir… déformant et grossissant

Et « Le poison d’amour » est un livre en forme de miroir.

Miroir de notre société où les adultes se déchirent, en particulier en matière d’amour.

Miroir de ces modèles familiaux qui explosent et implosent.

Miroir de ces ados en quête de repères, particulièrement amoureux, face à des parents souvent totalement perdus, en matière d’amour aussi.

Miroir de cette société où l’amour (ou son semblant) s’expose au grand jour sous les lumières des strass et des paillettes.

15182386319_d5dab0932b_oMiroir de ces ados qui calquent leurs sentiments amoureux sur les idées toutes faites que fabriquent le monde.

Miroir surtout de cette période de l’adolescence où tout est exponentiel.

Alors, lorsque amour se met à rimer avec folie des sentiments, tout peut arriver…

 

L’auteur en quelques mots…

Impossible de présenter Eric-Emmanuel Schmitt en quelques mots !

Lui qui est, en matière littéraire, l’homme prolifique par excellence.

Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, tout ce qu’il écrit se transforme en pépites.

Traduit en 43 langues et joué dans 50 pays, Eric-Emmanuel Schmitt est un des auteurs les plus lus et les plus représentés dans le monde.

 

Infos pratiques

L'auteur

L’auteur

« Le poison d’amour »

Eric-Emmanuel Schmitt

Paru en octobre 2014 aux éd. Albin Michel

180 pages

Dimensions : 12,5 cm x 18,2 cm

Prix : 15 euros

 

Pour lire un extrait du livre, c’est juste là que ça se passe :

http://fr.calameo.com/read/001918672a9e177b721cc

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s