Les confitures à la Stevia : tout le plaisir des fruits, la légèreté en plus !

vivis 1

A l’approche de l’été, nous souhaitons toutes la même chose : retrouver la ligne et oublier es petits kilos superflus emmagasinés cet hiver !

Mais question pour entendre d’oublier les tartines dégoulinantes de délicieuses confitures.

Comment me direz-vous ? Mais grâce aux nouvelles confitures Vivis Stevia !

La marque Vivis nous offre en effet une très belle surprise ce printemps : les premières confitures sans sucre : fraise et abricot.

C’est délicieux et délicieux aussi pour notre ligne !

 

La stevia, c’est quoi ?

Fleur de stevia

Fleur de stevia

 

La stevia ou stévia n’est pas un édulcorant de synthèse.

Non, la stevia est naturellement issue d’une plante d’Amérique du Sud. A la différence de l’aspartame, la « Stevia rebaudiana » est un donc édulcorant naturel issu d’une plante millénaire.

Récemment autorisée en Europe et aux Etats-Unis, elle est utilisée depuis plusieurs dizaines d’années au Japon pour ses propriétés très sucrantes.

En effet, cette plante aromatique (plus exactement ses feuilles) possède un goût naturellement sucré. Riches en Rebaudioside A (une molécule au pouvoir sucrant), la notion de sucrée est 200 à 300 fois supérieur au saccharose, mais les calories du sucre en moins !

Et depuis quelques mois, les sachets de sucre à base de Stevia font donc leur apparition en France.
C’est donc une suite logique que ces nouvelles confitures.

 

J’ai goûté ces confitures et je les ai adoré !vivis 6

 

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai testé en avant-première ces deux nouvelles confitures : goût abricot et goût fraise.

Certes, les deux parfums sont classiques, mais pour un lancement, ils plairont au plus grand nombre.

Surtout que ces deux confitures sont une vraie réussite :

Juste sucrées comme il le faut, ces deux confitures font la part belle au vrai goût du fruit.

Ni trop acidulées, ni trop sucrées, ces deux nouvelles confitures propose un agréable équilibre des ingrédients et des parfums. C’est le bon goût des bonnes confitures d’antan, mais le sucre en moins.

Et c’est un délice sur une tartine ou dans un yaourt. Tout en étant en plus une bonne nouvelle pour nos bikinis.

 

vivis 3Infos pratiques

 

Deux parfums : abricot et fraise.

Composition : 602 % de fruits, sans conservateurs et 60 % de sucre en moins par rapport à une confiture traditionnelle.

Prix : pot de 310 g – 2,55 € env.

94 Kcal pour 100 g (contre 245 Kcal pour 100 g pour une confiture traditionnelle).

Vendues en grandes surfaces au rayon diététique.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Avec Stickaz, créer une déco follement tendance !

stickaz2

Stickaz, c’est nouveau, follement tendance, ultra décalé, très ludique et surtout hyper pratique !

stickaz1J’ai eu la chance de découvrir les Stickaz et j’avoue que je me suis amusée comme une folle avec ma marmaille à relooker en quelques coups de « kaz » mes meubles, ma maison et même plus !
Alors, serez-vous aussi des accros comme moi de Stickaz ? Je le pense… Je vous le souhaite même ! Car Stickaz est bon pour le moral. En effet, pas besoin d’être une pro du bricolage et de la déco pour décorer un meuble ou une pièce. Avec Stickaz, c’est simple et le résultat est impressionnant !

 

Alors, comment ça marche ?

 

Tout d’abord, un peu de vocabulaire…

Le Kaz est la base du Stickaz… Le Kaz est un petit sticker carré de couleur qui peut se coller partout.stickaz3

En collant un à un les Kaz, vous recréez votre modèle : des cœurs, un canard, un poisson, un fruit, une princesse, la statue de la liberté…

Et pour les sous doués en bricolage comme moi, pas de panique ! Car chaque modèle est fourni avec un mode d’emploi qui explique (très très simplement) comment bien monter son Stickaz. C’est ultra simple et super bien fait !

En plus, avec  Stickaz, vous avez le droit de vous tromper ou de changer au gré de vos envies puisque les Kaz (les stickers) sont repositionnables et ne laissent pas de vilaines traces de colle.

Et parce que chacun a son style de déco, vous pouvez choisir la couleur de votre Stickaz (au gré d’une large palette) et la taille de votre Kaz (1,5 cm, 2 cm, 3 cm, 4 cm ou 5 cm), pour qu’ainsi chaque Stickaz s’adapte à votre espace.

Enfin, parce que la déco est parfois sujette à quelques petits ratés, chaque Stickaz est fournieavec des Kaz en plus pour s’assurer d’un montage parfait. Et ça, pour les étourdies dans mon genre, c’est juste idéal !

 

 

stickaz8Une déco ludique et tendance

 

Stickaz est une vraie nouveauté très tendance puisqu’elle puise son inspiration dans le street art, la culture geek et la mouvance DIY (do it yourself), afin d’inventer des puzzles nouvelle génération.

Avec les Kaz, les petits découvrent les joies de la décoration (super sympa quand elle est faite soi-même), tandis que les grands retombent en enfance.

 

Créez votre Stickaz et plus si affinités…stickaz6

 

Vous souhaitez créer une déco UNIQUE qui vous ressemble vraiment ! Alors rendez-vous dans le Studio en ligne de Stickaz !

Avec cet outil génial et novateur, les internautes peuvent créer facilement (pixel par pixel) leur propre Stickaz. En laissant parler leur imagination débordante ou en important des photos.

Après validation, le modèle paraît dans le catalogue Kaz Community, et permet à l’auteur de toucher 10% à chaque vente. Les plus créatifs pourront même prétendre à la Galerie Artistickaz, où les commissions grimpent jusqu’à 30%.

 


stickaz7Infos pratiques

 

Livraisons partout dans le monde. Les commandes sont expédiées sous 48h depuis les atelier parisiens.

Livraison offerte à partir de 30 € d’achat.

 

De nombreuses boutiques vendent déjà des Stickaz.

En France, vous en trouverez à Paris et en région parisienne, mais aussi à Lyon, Strasbourg, Lille, Nantes, Saint-Etienne, Grenoble, Quimper, Arles, Marseille, Troyes…

 

Toutes les infos sur les Stickaz sur : www.stickaz.com

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

stickaz5

 

« La bête », un livre envoûtant

la bêteComme beaucoup, j’adore partir en vacances avec un bon livre…

Et en glissant dans mes valises le dernier roman de Catherine Hermary-Vieille, « La bête », je n’ai pas été déçue !

« La bête » porte en effet très bien son nom puisque ce roman marche sur les traces de la fameuse Bête du Gévaudan. Mais n’allez pas croire que ce roman est uniquement un livre historique… Non. Avec le talent qu’on lui connaît, Catherine Hermary-Vieille nous emmène avec elle dans sa machine à remonter le temps… Très loin du XXIe siècle… Dans un roman mêlant intrigues, petites et grande histoires.

Et c’est donc au XVIIIe siècle, dans le petit village de La Besseyre-Sainte-Marie, en Gévaudan, que je me suis retrouvée aux fils des pages. Emportée comme par magie dans un thriller d’un autre temps, sentant bon la campagne, les vrais gens, mais aussi la dévotion, la sorcellerie, les mythes et les légendes.

Un avant goût de l’histoire

Dans la région de Gévaudan, l’homme ne craint pas le loup. L’animal est connu et chassé. Jusqu’au jour où…

Où la bête attaque. Sanguinaire et impitoyable.

Est-ce un loup ? Est-ce un animal satanique ? Est-ce le diable ? Personne  ne sait à quoi ressemble cette bête et surtout personne ne sait comment l’arrêter…

Et comme très souvent lorsque l’être humain ne contrôle pas la situation, c’est la part obscure et immaîtrisable de lui qui prend le dessus.

La bête, devenue Bête du Gévaudan, cristallisant en effet toutes les peurs, toutes les pulsions, toutes les croyances les plus folles.

Et c’est presque à bout de souffle qu’on arrive au dénouement final. Etonnée d’en avoir déjà fini. Et comme un peu sonnée par cette histoire qui reste ensuite longtemps dans la tête.

Vous l’aurez donc compris, je vous conseille vivement de partir en voyage sur les traces de la Bête du Gévaudan dans ce dernier et très bon roman de Catherine Hermary-Vieille, « La bête ».

A lire sans attendre !

 

L’auteur en quelques mots

Catherine Hermary-Vieille

Catherine Hermary-Vieille

Depuis son Prix Fémina en 1981 pour « le Grand Vizir de la nuit », Catherine Hermary-Vieille fait alterner biographies et romans avec le même succès.

Parmi les plus connus, « La Marquise des ombres », « L’Infidèle » (Grand Prix RTL), « Un amour fou » (Prix des Maisons de la Presse), « La Bourbonnaise », et plus récemment « Les Années Trianon », « Merveilleuses » et « Le siècle de Dieu ».

 

Infos pratiques

 

« La bête » de Catherine Hermary-Vieille
Roman paru en février 2014 aux éditions Albin Michel
154 pages

Prix : 15 €.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien :  https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl