Que cachent les produits de beauté ?

produits de beauté4A renfort de jolies filles jeunes, fraîches et pétillantes, les publicités pour les produits de beauté nous vantent monts et merveilles. Mais en y regardant de plus près les étiquettes, on découvre nombre de noms tous plus compliqués les uns que les autres. Alors, qu’est-ce qui se cachent exactement derrière les colorants, parabens, PEG, PPG, parfums de synthèse et compagnie ?

Certes, notre peau et nos cheveux sont agressés par les aléas climatiques, le stress, la pollution, les déséquilibres alimentaires, le tabac ou le manque de sommeil. Mais pas seulement, certaines crèmes, mousses, shampoings, savons, cosmétiques ou déodorants renferment des produits au passif plus qu’inquiétant. En voici un petit tour d’horizon pour désormais ouvrir l’œil en lisant les étiquettes et faire votre choix en connaissance de cause.

Les parabens et leurs dérivés sont des conservateurs utilisés dans certains cosmétiques, particulièrement les crèmes, mousses, masques et les déodorants. Pourtant, nombre d’études mettent en évidence la dangerosité cancérigène de ce conservateur.

produits de beauté5

Les PEG (ou polyéthylenglycols) sont des conservateurs tout aussi controversés que les parabens. Ils provoqueraient en effet une augmentation notable des boutons et points noirs, de nombreuses allergies cutanées et auraient un rôle néfaste sur la fertilité et le cycle hormonal.

Les dérivés d’aluminium, particulièrement utilisés dans les déodorants, sont pointés du doigt comme pouvant provoquer des maladies auto-immunes graves, à commencer par la sclérose en plaque.

Les parafines (ou huiles minérales) sont des dérivées du pétrole peu coûteux pour les industries cosmétiques. Pourtant certaines études, validées par l’OMS (l’organisation mondiale de la santé), montrent que ces huiles peuvent provoquer des éruptions cutanées et sont dangereuses pour le cœur et le foie.produits de beauté1

Les phtalates (particulièrement les DEHP et DBP) sont d’excellents fixateurs intéressants en  cosmétique. Ils sont aussi utilisés comme solvants et parfums. Pourtant, des études montrent leur nocivité sur la production d’hormones, la fertilité et la reproduction.

Le phénoxytol (ou phénoxyéthanol) est utilisé comme conservateur. Malgré le fait que ce soit un allergène puissant, il est autorisé pour une concentration maximale de 1 %, par la législation.
Le lauryléthersulfate de sodium est un agent décapant très souvent ajouté au gel douche, mais qui est aussi irritant pour la peau et les yeux.

produits de beauté3Les colorants, pour les cheveux ou pour la cosmétique, multiplieraient par cinq le risque de cancer selon des chercheurs américains.

Les parfums de synthèse, du fait de leurs petits prix, sont très répandus dans l’industrie cosmétique. Pourtant ils sont polluants, nocifs, allergisants, irritants et cancérigènes. Attention, la mention « sans parfum » n’est pas l’assurance que le produit ne contienne pas de parfum, mais seulement qu’il est sans odeur.

Naturel, hypoallergénique ou testé dermatologiquement sont des termes trop souvent galvaudés. Ce sont surtout des mentions évasives, ne se rapportant à aucune échelle de valeur, ni législation officielle. Ces mentions impliquent seulement que ces produits répondent aux normes standards appliquées par l’industrie de la beauté et de la cosmétologie. De plus naturel ne veut pas dire bio.

Retrouvez toutes les infos evemag sur facebook via le lien : https://www.facebook.com/evemaglemagdesfilles?ref=hl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s